• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA GRILLE MOTOGP 2021
Paris, le 19 novembre 2020

MotoGP 2021 : quel pilote sur quelle moto la saison prochaine ?

MotoGP 2021 : quel pilote sur quelle moto ?

Le marché des transferts est pratiquement terminé en catégorie reine des Grands Prix moto puisque seul le guidon de l'Aprilia RS-GP d'Andrea Iannone est encore à pourvoir à l'aube de la finale au Portugal. MNC fait le point sur l'attribution des MotoGP et la durée des contrats l'an prochain, marque par marque. Grille 2021 (MAJ le 24 novembre 2020).

 

Imprimer

Le "mercato" MotoGP a comme chaque année débuté de manière précoce pendant l'intersaison avec la reconduction de contrat de Maverick Viñales dans le team d'usine Yamaha, suivie peu après de la nomination du prodige Fabio Quartararo à ses côtés pour les deux saisons à venir. Conséquence directe : Valentino Rossi quitte l'équipe officielle !

Fort de son palmarès et de sa célébrité, le Docteur trouve refuge chez Yamaha SRT-Petronas où il remplacera à 42 ans celui qui lui succède (oui, faut suivre !) en conservant néanmoins une M1 et un soutien officiels. Cet "échange" acté de longue date a mystérieusement duré en longueur, laissant penser que Yamaha impose ce transfert à son team satellite pour le moins mitigé dans son accueil... 

Et on peut comprendre les craintes du dirigeant de cette jeune structure, Razlan Razali : Rossi ne s'est plus imposé depuis le GP des Pays-Bas 2017 et sa courbe de - bons - résultats tend à s'infléchir année après année. S'associer à la redoutée "saison de trop" du plus grand champion de l'ère moderne des Grands Prix n'est pas une perspective réjouissante...

Stabilité chez Suzuki, place aux jeunes chez Ducati et KTM

Chez Honda, les choses sont claires : le HRC est parvenu à faire signer un contrat d'une durée inédite de quatre ans (!) à son pilote vedette Marc Marquez ! Problème : l'octuple champion du monde des Grands Prix (six fois en MotoGP sur la RC213V) s'est fracassé dès la première manche à Jerez (Espagne) et n'a pas disputé une seule course en 2020.

Résultats : Honda-Repsol est à la rue, malgré les récents coups d'éclats du frère cadet du champion (2ème en France puis en Aragon), Alex Marquez. Suite à l'annonce surprise de l'embauche de Pol Espargaro au HRC, ce dernier est finalement recasé chez LCR à la place de Cal Crutchlow. Le n°73 fera équipe avec Takaaki Nakagami, meilleur représentant Honda en 2020 qui hérite d'une RCV semi-officielle.

Pas de changement chez Suzuki, et pour cause : Joan Mir offre le titre suprême à la marque d'Hamamatsu après seulement deux saisons sur la GSX-RR ! Le majorquin poursuit sa collaboration avec Alex Rins, plus expérimenté sur la Suz' mais éclipsé par la maîtrise innatendue de son talentueux coéquipier de 23 ans.

Chez KTM, place aux jeunes : Brad Binder et Miguel Oliveira seront les chefs de file de la marque Orange, prise de court par le départ d'Espargaro au HRC (faut dire que personne ne l'avait vu venir, y compris sans doute les frères Marquez !). L'équipe satellite Tech3 récupère de son côté Danilo Petrucci, viré de la Ducati d'usine pour placer Jack Miller. Le team varois continuera à faire rouler Iker Lecunoa.

Crise de jeunisme aussi chez Ducati, qui confie la destinée de son projet officiel à Miller et Francesco "Pecco" Bagnaia : le jeune italien remplace Andrea Dovizioso, remercié après trois saisons terminées au second rang du championnat. Déçu du manque de considération de son employeur, "Dovi" prend une année sabbatique avec l'espoir de revenir avec un "projet gagnant"...

Un contrat chez Avinitia ? Quel contrat ?!

Pramac, véritable team "B" de Ducati, fera de son côté rouler le débutant Jorge Martin et l'expérimenté Johann Zarco : le français s'est montré digne d'une GP20 plus évoluée avec davantage de soutien officiel. Son départ libère une place chez Avintia qui profite à Enea Bastianini, tandis que Luca Marini récupère la deuxième Desmosedici pourtant promise par contrat à Tito Rabat

Mais comment refuser l'accès au demi-frère de Valentino Rossi, par ailleurs généreusement soutenu par tous les partenaires et sponsors réunis autour de la VR46 Academy ?! Sans compter que Raul Romero, propriétaire du team Avintia, songe à vendre sa structure et que la VR46 se dit justement intéressée pour grimper en MotoGP...

Seule inconnue en ce jeudi 20 novembre : l'identité du pilote qui récupèrera la RS-GP d'Andrea Iannone, condamné à quatre ans de suspension pour dopage. Aprilia a proposé son guidon à Andrea Dovizioso qui a décliné, puis à Cal Crutchlow qui préfère se reconvertir comme pilote d'essai Yamaha à la place de Jorge Lorenzo.

Ce même Lorenzo aurait approché Aprilia pour devenir le nouveau coéquipier d'Aleix Espargaro, mais ce rôle pourrait plutôt revenir à un pilote Moto2 : Marco Bezzecchi et Fabio di Giannantonio sont fortement pressentis pour succéder à Iannone, avec le triple avantage d'être jeunes (22 ans), talentueux et italiens.

MAJ du 24 novembre : Aprilia opte finalement pour le recrutement interne en faisant appel à Lorenzo Savadori et Bradley Smith pour remplacer Iannone. Le jeune italien et l'expérimenté britannique seront départagés pour la place de titulaire à l'issue des tests d'intersaisons, qui débutent en février à Sepang (Malaisie). Selon leurs résulats, l'un pilotera la RS-GP aux côtés d'Espargaro et l'autre poursuivra son développement comme essayeur.

A suivre sur MNC dans notre Dossier spécial MotoGP : restez connectés !

 La grille provisoire des Grands Prix MotoGP 2021

 Teams Pilotes Durée du contrat

 

Aprilia Gresini

 

Aleix Espargaro 

Lorenzo Savadori ?

Bradley Smith ?

 

Deux ans (2022)

?

?

 

Ducati Factory

Jack Miller

Francesco Bagnaia

Un an (2021 + option)

Deux ans (2022)

Ducati Pramac

Johann Zarco

Jorge Martin

Un an (2021 + option)

Deux ans (2022)

Ducati Avintia 

Luca Marini

Enea Bastianini

Un an (2021)

Un an (2021)

Honda Repsol 

Marc Marquez

Pol Espargaro

Quatre ans (2024)

Deux ans (2022)

Honda LCR

Alex Marquez

                      Takaaki Nakagami                       

Deux ans (2022)

Deux ans (2022)

KTM Factory

Brad Binder

Miguel Oliveira 

Un an (2021)

Un an (2021)

KTM Tech3 

Danilo Petrucci

Iker Lecuona

Un an (2021)

Un an (2021)

Suzuki Factory

Joan Mir 

Alex Rins

Deux ans (2022)

Deux ans (2022)

Yamaha Factory

Fabio Quartararo

Maverick Viñales

Deux ans (2022)

Deux ans (2022)

Yamaha SRT-Petronas

Valentino Rossi

Franco Morbidelli

Un an (2021 + option)

Deux ans (2022)

Total grille 2021 22 pilotes  

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...