• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
POINT DE MIR'
Paris, le 17 novembre 2020

Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

Les organisateurs du MotoGP ont eu deux bonnes idées... La veille du premier - et tardif - GP à Jerez, ils proposaient à sept cadors du MotoGP de livrer leur pronostic sur la saison 2020. Aujourd'hui que l'extrait vidéo est rediffusé, on réalise qu'aucun n'avait intégré Joan Mir dans le Top 5 final ! Logique ?

Imprimer

Cinq petites saisons... Deux en Moto3 (début en 2016, titre en 2017), une seule en Moto2 (4 podiums en 2018) et deux en MotoGP (directement au sein du team Suzuki !) auront suffi à Joan Mir pour s'imposer en MotoGP, au cours d'une saison 2020 réduite par le Covid-19 certes, mais pas plus facile pour autant...

On pourrait même considérer que la longue et désespérante absence de compétition, le chamboulement du calendrier de l'Intercontinental Circus - reconfiguré en "Continental Circus", avec la moitié des courses en Espagne ! - puis l'enchainement de nombreuses courses sur une courte période, ont considérablement corsé ce championnat.

La première épreuve de MotoGP à Jerez s'est d'ailleurs révélé aussi explosive que tardive : dominé par le "Fabio-lous rookie 2019" Fabio Quartararo en qualification, le sextuple champion de la catégorie reine tombait deux fois durant la course, se blessant gravement au bras droit. Les lecteurs de MNC connaissent la rocambolesque suite : retour précipité, baie vitrée, convalescence prolongée, saison gâchée, retour indéterminé.

 Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

À l'instar de Mick Doohan suite à sa lourde chute à Jerez (décidément !) en 1999, le pilote de pointe de Honda Repsol a donc été contraint de céder sa couronne, son trône, sa plaque de "numéro un"... Mais en 2020, le jeune frérot Alex Marquez ne pouvait imiter Alec Criville et prendre le relais !

Invités à prédire le Top5 du MotoGP 2020 à l'occasion de la conférence de presse du premier Grand Prix de la saison 2020 (pour la catégorie reine), Marc Marquez, Alex Rins, Fabio Quartararo, Valentino Rossi, Maverick Vinales, Jack Miller et Pol Espargaro n'avaient bien évidement pas prévu le zéro pointé du champion en (six) titre(s)...

Sur ces sept pronostiqueurs amateurs - mais pilotes professionnels - cinq d'entre eux voyaient le n°93 empiler un septième titre en MotoGP, soit autant que le n°46. Un choix logique, guidé par la tonitruante saison de Marc l'année dernière : 18 podiums dont 12 victoires en 19 courses. "Aye Caramba" !

Seulement deux parieurs se voyaient champion à la place de leur compatriote : les espagnols Rins et Vinales ! "Notre" Quartararo inter-national et son copain australien Miller s'imaginaient humblement terminer vice-champion (loupé aussi...) tandis que l'outsider Espargaro ne s'intégrait pas dans le Top5, tout comme le superstitieux Rossi qui s'était contenté de reproduire le classement 2019. Petit joueur ?!

 Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

Aucun n'avait inscrit sur sa tablette le nom de Joan Mir, le rookie 2019 - largement éclipsé par le sensationnel Quartararo - qui avait terminé 12ème de sa première saison dans la cour des grands, avec 92 points au compteur et une cinquième place au GP d'Australie pour meilleur résultat.

Le début de saison 2020 donnait d'ailleurs raison aux pronostics : pour rappel, après la troisième course disputée à Brno (République Tchèque), le nom du futur champion du monde n'apparaissait qu'à la 14ème place ! Le pilote Suzuki n°36 n'avait alors glané que 11 points, contre 59 pour "notre" leader sur sa Yamaha n°20...

Joan Mir, étoile filante ou champion sur orbite ?

C'est sur le circuit de Spielberg que l'ad-Mir-able machine s'est mise en route piste : deuxième du GP d'Autriche disputé en deux temps (Mir était bien parti pour gagner, avant que la course ne soit interrompue par la sortie de Maverick "pas de frein" Vinales) et quatrième du GP de Styrie, Joan est ensuite monté sur six podiums en sept courses !

Propulsé en tête du championnat à l'issue du GP d'Aragon sans avoir gagné la moindre course en MotoGP, le jeune espagnol a fait taire ses détracteurs en s'imposant lors du GP d'Europe, première épreuve organisée sur le circuit de Valence. La plupart de ses détracteurs en fait, puisque certains considèrent que Rins lui a offert la victoire en écartant volontairement dans le virage 11, sans riposter ensuite...

 Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

Dimanche dernier, le métronome s'est calé sur un rythme prudent afin de déjouer tous les pronostics et remporter le titre suprême en vitesse moto. Libéré de cette pression, Mir visera un second succès lors de la finale à Portimao au Portugal. Pour info, le majorquin y a déjà roulé et gagné... en championnat espagnol Moto3 (2015).

Le champion de MotoGP 2020 égalerait ainsi ses prédécesseurs titrés en catégorie reine avec deux victoires au compteur : Leslie Graham (1949, année inaugurale du championnat du monde de vitesse moto), Umberto Masetti (1950, 1952) et le regretté Nicky Hayden (2006), un autre champion inattendu et controversé : le "Kentucky Kid " avait-il gagné le championnat ou est-ce "The Doctor" qui l'avait perdu ?

 Joan Mir, le champion de MotoGP 2020 que personne n'attendait...

Comparé à Hayden qui avait du défendre - perdre... - sa couronne mondiale aux commandes d'une toute nouvelle RC212V de 800 cc plutôt qu'au guidon de "sa" RC211V de 990 cc, Mir dispose d'un petit avantage : il roulera l'an prochain sur la même moto !

Logiquement, le pilote Suzuki n°1 (ce numéro apparaitra-t-il sur son carénage ?) devrait être plus fort en 2021... Suffisamment pour tordre un Marc Marquez - son bras droit, aïe - de retour en pleine forme ? Mir sera-t-il une étoile filante - comme Criville - ou est-il désormais sur orbite, paré à dominer le monde des Grand Prix plusieurs années - comme Lorenzo ou Marquez ?

Ah, si seulement Moto-Net.Com disposait d'une Delorean : le Journal moto du Net aurait gagné le jackpot dimanche dernier en pariant sur Mir... en début de saison ! Ce n'est hélas - ou heureusement pour le suspense et l'équilibre spatio-temporel  !? - pas le cas. Pour connaitre l'avenir du MotoGP donc, une seule solution : restez connectés !

Les pronostics 2020 des cadors du MotoGP

Le pronostic de Marc Marquez, champion MotoGP 2013-14-16-17-18-19 (!) :

  1. Marquez
  2. Vinales
  3. Quartararo
  4. Dovizioso
  5. Rins

Le pronostic d'Alex Rins, coéquipier de Joan chez Suzuki de 2019 à 2022 :

  1. Rins
  2. Vinales
  3. Marquez
  4. Quaratraro
  5. Dovizioso

Le pronostic de Fabio Quartararo, meilleur rookie 2019 et futur remplaçant de Rossi :

  1. Marquez
  2. Quartararo
  3. Vinales
  4. Miller
  5. Rins

Le pronostic de Valentino Rossi, trop superstitieux qui reprend le classement 2019 :

  1. Marquez
  2. Dovizioso
  3. Vinales
  4. Rins
  5. Quartararo

Le pronostic de Maverick Vinales, premier vainqueur sur Suzuki GSX-RR en 2016 :

  1. Vinales
  2. Marquez
  3. Quartararo
  4. Miller
  5. Rins

Le pronostic de Jack Miller, pote de Fabio qui laisse aussi Marc sur son trône :

  1. Marquez
  2. Miller
  3. Vinales
  4. Quartararo
  5. Dovizioso

Le pronostic de Pol Espargaro, qui ne se voyait pas dans le Top5 mais pourrait y terminer :

  1. Marquez
  2. Vinales
  3. Rins
  4. Dovizioso
  5. Quartararo

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 6 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...