• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#DUTCHGP PREVIEW
Paris, le 20 juin 2023

Horaires et objectifs du GP des Pays-Bas MotoGP 2023 à Assen

Le Grand Prix des Pays-Bas - ce week-end à Assen - est la dernière des trois courses MotoGP consécutives de juin. Ducati s'y présente avec l'étiquette de favori avec Bagnaia, Martin, Bezzecchi et Zarco qui se tiennent en 50 points au provisoire. Enjeux, déclarations et programme.

Le Grand Prix des Pays-Bas - ce week-end à Assen - est la dernière des trois courses MotoGP consécutives de juin. Ducati s'y présente sans véritable menace avec Bagnaia, Martin, Bezzecchi et Zarco qui se tiennent en 50 points au provisoire. Enjeux, déclarations et programme.

Imprimer

Qui pour bousculer la "Ducati Cup" ce week-end à Assen (Pays-Bas) ?! La question mérite d'être posée au regard de la domination sans partage du constructeur italien en MotoGP : Ducati a remporté six des sept courses principales - Alex Rins s'est offert la 7ème au Texas - et la majeure partie des nouvelles courses sprint.

Francesco Bagnaia - vainqueur l'an dernier à Assen - fait honneur à son n°1 avec trois succès en course longue et autant au sprint : de quoi attaquer la dernière ligne droite avant la trêve estivale avec 16 points d'avance au classement provisoire. Le champion en titre est suivi par Jorge Martin, auteur d'un imparable doublé le week-end dernier dans la Saxe.

Les deux protagonistes du GP d'Allemagne - séparés par seulement 0,064 sec sous le drapeau à damiers - ne sont pas les seuls à se sentir à l'aise sur les fusées rouges : la marque italienne s'offre carrément le Top 5 à l'arrivée du Sachsenring. Du jamais-vu pour un même constructeur en MotoGP depuis Honda au GP de Rio 2003 !

Cette domination se lit jusqu'à la quatrième place du provisoire, occupée par Johann Zarco derrière Marco Bezzecchi. L'italien de la VR46 est actuellement sur le podium grâce à ses deux victoires en Argentine puis au Mans (72), le tout avec une Desmosedici 2022. A ce stade, la question n'est plus de savoir si une Ducati va s'imposer, mais "laquelle"...

Honda et Yamaha vers le retrait du MotoGP ?

Si elle suscite un intense respect envers Ducati, cette mainmise sur la catégorie reine provoque aussi des inquiétudes… Notamment de voir ses rivaux jeter l'éponge au regard de l'avance prise par les protos italiens : les premiers concernés sont évidemment Honda et Yamaha, l'un comme l'autre largués technologiquement.

Le blason d'Iwata est toujours empêtré dans des soucis de distribution de puissance, tandis que son chef de file Fabio Quartararo réclame d'urgence des évolutions aéros et électroniques. Preuve de cette déconfiture : Yamaha ne s'est plus imposé depuis un an jour pour jour, depuis le succès de Fabio au Sachsenring !

Chez le rival Honda, c'est encore pire : les pilotes en viennent à refuser de courir tant la RCV leur paraît dangereuse ! Joan Mir est le premier à avoir jeté l'éponge en Italie et en Allemagne, suivi par Marc Marquez himself sur l'un de ses tracés fétiches : le n°93 s'est volontairement retiré outre-Rhin après une cinquième chute (!). "Je ne le sentais dans ces conditions", avoue l'espagnol, pourtant déclaré apte à piloter par le corps médical : bonjour le camouflet pour le blason ailé...

"J'ai vu la chute de Marc et il n'a pas fait d'erreur", commente Takaaki Nakagami, à ce jour le seul pilote Honda non abîmé par la RC213V : rappelons que son coéquipier Alex Rins souffre d'une méchante fracture à la jambe. Honnête, le pilote japonais avoue avoir eu peur et avoir "ralenti pour simplement finir la course". 

Marquez reprend le guidon à Assen

Qu'en est-il des effectifs Honda ce week-end à Assen ? Joan Mir sera forfait pour la troisième course de suite en raison de sa fracture de l'auriculaire en Italie : l'espagnol sera remplacé par Iker Lecuona. Alex Rins n'est pas soigné, tandis que Marc Marquez est inscrit sur la liste des engagés. Ouf !

"J'arrive à Assen avec l'intention de laisser derrière moi le week-end difficile que j'ai vécu en Allemagne", confirme le natif de Cervera. "Il nous reste une course avant la pause estivale et l'objectif est de collecter des données intéressantes pour les ingénieurs".

De mémoire de MNC, jamais un constructeur ne s'était retrouvé en aussi mauvaise posture : les pilotes doivent habituellement être freinés, pas l'inverse ! Quel contraste avec 2020, quand le même Marc Marquez avait pris tous les risques pour reprendre le guidon avec le bras cassé…

Impossible pour autant d'envisager un retrait de Honda et/ou de Yamaha ? Rien n'est moins sûr : la RCV et la M1 coûtent une fortune pour des résultats en retrait et des critiques acerbes de ses pilotes. On a vu mieux comme vitrine ! Sans oublier que Suzuki a ouvert la voie à un départ précipité.

Pour Mille, ses rivaux devraient "juste travailler et fermer leur g…e !"

Restent Aprilia et KTM pour challenger Ducati, soit deux constructeurs européens. Là encore quel changement en seulement quelques saisons : les marques japonaises dominent la catégorie reine depuis les années 60 ! 

Problème : l'Aprilia n'a pas progressé aussi vite que les Ducati, ce qui revient à faire du surplace à ce niveau de compétition. Aleix Espargaro, leader du projet RS-GP, en fait le triste constat depuis plusieurs courses : "Ducati est sur une autre planète : nous n'avons pas le niveau, c'est tout", tranche l'espagnol.

Quant à KTM, malgré d'énormes progrès, la RC16 n'est pas encore à l'aspi des Ducati : Binder et Miller sont performantes en sprint (2 victoires pour le sud-Africain), mais plus à la peine sur les épreuves longues. Sans compter l'absence pénalisante de Pol Espargaro, de nouveau forfait ce week-end…

Reste que le V4 autrichien marche du tonnerre, nouveau record de vitesse maxi à la clé : 366,1 km/h en Italie ! Jack Miller, lui, y croit :  "Oui, les pilotes Ducati sont bons en ce moment : aucun doute là-dessus, mais ils n'ont pas toujours été bons. On les aura", estime l'australien (ci-dessous)… avant de balancer une série de piques cinglantes.

"Nous sommes les seuls à ne pas nous plaindre de nos motos et à essayer de faire quelque chose pour les améliorer. Tous les autres ne font que jeter leurs jouets et dire que leur moto est à nulle à c…er : c'est aussi simple que cela", balance le natif de Townsville !

"Mais pourquoi la moto est si nulle ? Parce que c'est de leur faute : ils ont viré 99% des ingénieurs pour avoir ses gars à lui", accuse Miller en visant ouvertement Marc Marquez. "Maintenant, ils sont dans la m..de et il ne peut même pas faire un tour. Donc oui, c'est de leur faute".

"Tout le monde peut se plaindre de sa moto, mais il faut juste travailler et fermer sa g…le : nous sommes payés pour piloter une moto, pas pour se comporter en princesse", s'emporte l'ancien officiel Ducati. Les pilotes Honda et Yamaha apprécieront !

Horaires du Grand Prix des Pays-Bas Moto GP 2023 

Vendredi 23 juin

  • 08h25 à 08h45 : Essais 1 MotoE
  • 09h00 à 09h35 : Essais 1 Moto3
  • 09h50 à 10h30 : Essais 1 Moto2
  • 10h45 à 11h30 : Essais 1 MotoGP
  • 12h35 à 12h45 : Essais 2 MotoE
  • 13h15 à 13h50 : Essais 2 Moto3
  • 14h05 à 14h45 : Essais 2 Moto2
  • 15h00 à 16h00 : Essais 2 MotoGP
  • 17h00 à 17h10 : Qualifications 1 MotoE
  • 17h20 à 17h30 : Qualifications 2 MotoE

Samedi 24 juin

  • 08h40 à 09h10 : Essais 3 Moto3
  • 09h25 à 09h55 : Essais 3 Moto2
  • 10h10 à 10h40 : Essais libres MotoGP
  • 10h50 à 11h05 : Qualifications 1 MotoGP
  • 11h15 à 11h30 : Qualifications 2 MotoGP
  • 12h105 : Course 1 MotoE
  • 12h50 à 13h05 : Qualifications 1 Moto3
  • 13h15 à 13h30 : Qualifications 2 Moto3
  • 13h45 à 14h00: Qualifications 1 Moto2
  • 14h10 à 14h25 : Qualifications 2 Moto2
  • 15h00 : Course Sprint MotoGP
  • 16h10 : Course 2 MotoE

Dimanche 25 juin

  • 09h45 à 09h55 : Warm-up MotoGP
  • 10h00 à 10h35 : Parade des pilotes MotoGP
  • 11h00 : Course Moto3
  • 12h15 : Course Moto2
  • 14h00 : Course MotoGP

Infos clés du circuit d'Assen (Pays-Bas)

  • Vainqueur 2022 : Francesco Bagnaia (Ducati)
  • Pole position 2022 : Francesco Bagnaia (Ducati) en 1'31.504
  • Record du tour en course : Fabio Quartararo (Yamaha) en 1'32.869 (2021)
  • Record absolu du circuit : Francesco Bagnaia (Ducati) en 1'31.504 (2022)

 Circuit d'Assen (Pays-Bas)

Classement provisoire MotoGP 2023 avant le GP des Pays-Bas

1 1FrancescoBagnaia Ducati 160
2 89JorgeMartin Ducati 144
3 72MarcoBezzecchi Ducati 126
4 5JohannZarco Ducati 109
5 33BradBinder KTM 96
6 10LucaMarini Ducati 89
7 43JackMiller KTM 79
8 20FabioQuartararo Yamaha 57
9 41AleixEspargaro Aprilia 55
10 12MaverickViñales Aprilia 53
11 73AlexMarquez Ducati 52
12 21FrancoMorbidelli Yamaha 50
13 42AlexRins Honda 47
14 37AugustoFernandez KTM 36
15 49FabioDi Giannantonio Ducati 34
16 88MiguelOliveira Aprilia 27
17 30TakaakiNakagami Honda 26
18 23EneaBastianini Ducati 16
19 93MarcMarquez Honda 15
20 26DaniPedrosa KTM 13
21 94JonasFolger KTM 7
22 51MichelePirro Ducati 5
23 9DaniloPetrucci Ducati 5
24 36JoanMir Honda 5
25 32LorenzoSavadori Aprilia 4
26 25RaulFernandez Aprilia 4
27 6StefanBradl Honda 2
28 27IkerLecuona Honda 0

Rétrospectives du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC commercialise le casque de Quartararo au GP de France 2024 

Ce n'est pas une grande surprise : les hordes de supporters de Fabio Quartararo ont adoré le casque que leur idole portait pour ''son'' Grand Prix de France 2024. Comme en 2023 donc, HJC tire une série limité du Rpha 1 Quartararo Le Mans Special peint en bleu et rose, avec diablotin qui tire la langue...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...