• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 22 juin 2016

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP des Pays-Bas Moto GP à Assen

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP des Pays-Bas Moto GP à Assen

Le circuit d'Assen accueille ce week-end le Grand Prix des Pays-Bas, 8ème épreuve du championnat du monde MotoGP 2016 . Leader au provisoire avec 10 points d'avance sur Lorenzo et 22 sur Rossi, Marc Marquez tentera de laver l'affront essuyé l'an dernier , quand le Docteur avait remporté sa neuvième victoire en terres bataves après une lutte à couteaux…

Imprimer

Le circuit d'Assen accueille ce week-end le Grand Prix des Pays-Bas, 8ème épreuve du championnat du monde MotoGP 2016. Leader au provisoire avec 10 points d'avance sur Lorenzo et 22 sur Rossi, Marc Marquez tentera de laver l'affront essuyé l'an dernier, quand le Docteur avait remporté sa neuvième victoire en terres bataves après une lutte à couteaux tirés terminée par un contact et un passage du n°46 à travers les graviers de la dernière chicane...

L'Assen MotoGP ouvre le dimanche !

Présente au calendrier des Grands Prix depuis la création du championnat en 1949, la "cathédrale d'Assen" organise traditionnellement ses courses le samedi, à l'origine pour des raisons religieuses. L'édition 2016 marquera la fin de cette exception originale : le Dutch TT se disputera pour la première fois le dimanche, comme sur tous les autres circuits du calendrier.

Parmi les faits marquants précédant la course, rappelons que Loris Baz sera de nouveau forfait en raison de sa grosse blessure : le haut-savoyard s'est fait retirer les sutures de son pied fracturé jeudi dernier (la preuve en vidéo sur Facebook !) et devrait se faire ôter les broches cette semaine. Courage, "Baz-ooka" !

Déclarations d'avant course

Marc Marquez, Honda-Repsol : "Nous avons eu deux week-ends de trêve après Catalunya, qui m’ont permis de déconnecter quelque peu. J’ai pu profiter de mes amis et j’ai eu l’occasion de rouler avec la RC213V-S sur le Red Bull Ring mardi dernier. Je suis content de reprendre la piste à Assen. C’est un circuit que j’aime beaucoup, le premier d’une série qui convient assez bien à mon style de pilotage. Pas à pas, nous avons pu faire de petites améliorations sur la moto. Nous allons continuer de travailler dur à Assen, pour trouver d’emblée les bons réglages et être en mesure de viser à nouveau le podium. La météo est souvent imprévisible là-bas, donc nous allons garder un oeil sur ça et nous essaierons d’être rapide dès le début du week-end".

Les chiffres clés du GP des Pays-Bas 2016

  • Assen est le seul circuit du calendrier à avoir accueilli le championnat du monde tous les ans depuis sa création en 1949 : 68 éditions en tout !
  • Le Grand Prix s’est toujours tenu le samedi, mais à compter de cette année l’épreuve est organisée le dimanche pour à la fois favoriser la venue des spectateurs mais aussi mieux rentrer dans les grilles de programme TV.
  • Le circuit initial mesurait... 16,54 km ! En 1955, sa distance a été réduite à 7,7 km, avant de nouveaux travaux qui ont eu lieu en 1984. Long de 6,1 km, le tracé a alors subi quelques ajustements pour parvenir à sa forme actuelle, utilisée depuis 2006. A chaque fois, ce tracé rapide a sacrifié un peu de ses enfilades spectaculaires au profit de la sécurité... et de la pression des entreprises immobilières, à la recherche de terrains autour du circuit !
  • L’édition 1975 est le seul Grand Prix de la catégorie reine où les deux premiers pilotes ont été crédités du même temps de course : Barry Sheene et Giacomo Agostini avaient terminé si proches que les chronos n’avaient pas pu les départager ! A cette époque, les temps n’allaient pas au-delà du dixième de seconde.
  • Yamaha est le constructeur qui a le plus brillé à Assen depuis l’introduction du MotoGP en 2002. La firme japonaise compte huit victoires contre cinq pour Honda, tandis que Ducati ne s’est illustré qu’une seule fois, en 2008.
  • Le dernier succès de Suzuki aux Pays-Bas remonte à 1993 avec Kevin Schwantz. Sous l’ère MotoGP, leur meilleur résultat sur cette piste est une cinquième place, décrochée par John Hopkins en 2007 et par Chris Vermeulen en 2009.
  • Depuis le triomphe de Ben Spies en 2011, toutes les courses MotoGP ont été remportées par l'un des pilotes suivants : Casey Stoner, Valentino Rossi, Dani Pedrosa, Marc Márquez et Jorge Lorenzo.
  • Valentino Rossi est le dernier pilote qui s’est imposé deux années consécutives à Assen. C’était en 2004 et 2005.
  • Ángel Nieto est le pilote qui a connu le plus de succès sur le circuit d’Assen. L’Espagnol y détient quinze victoires (125 cc et 50 cc) contre quatorze pour Giacomo Agostini (500 cc et 350cc). Valentino Rossi, vainqueur à neuf reprises (en MotoGP, 250 et 125), figure en tête de ce classement parmi les pilotes encore en activité.
  • En 2015, Valentino Rossi a triomphé après s’être élancé de la pole position. Jamais le Docteur n’avait alors accompli une telle performance depuis le Grand Prix de San Marin 2009.
  • Le Dutch TT 2016 sera la 250ème Grand Prix de la catégorie MotoGP.
  • Enfin, rappelons que seuls quatre pilotes ont inscrit des points à chaque manche cette année : Marc Márquez, Pol Espargaró, Héctor Barberá et Eugene Laverty.

Jorge Lorenzo, Yamaha-Movistar : "Barcelone fut une grande déception (dominé par Rossi, Marquez et Pedrosa, le majorquin s'était ensuite fait torpiller par Iannone, NDLR). Je savais que ça allait être une course difficile, surtout après avoir senti que les pneus étaient dégradés au bout de 5 ou 6 tours, mais l'accident a définitivement tout gâché. Maintenant, nous devons oublier l'incident et essayer de nous battre de nouveau à Assen.

"Courir aux Pays-Bas provoque toujours un sentiment mitigé : c'est une piste que j'aime, mais j'y ai connu de bons comme de mauvais résultats (et aussi une grosse blessure à l'épaule gauche suite à sa chute sur le mouillé en 2013, NDLR). La configuration de la piste est traditionnellement bonne pour notre M1, nous sommes donc prêts à obtenir de nouveau un bon résultat"

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar : "J'ai utilisé cette course pause pour me reposer un peu et maintenant je suis prêt pour la prochaine course. J'aime Assen, c'est l'un de mes circuits préférés, mais cela ne signifie pas grand-chose car chaque course est très ouverte et incertaine cette année. Nous devons juste rester concentrés, essayer de travailler de la meilleure façon possible, puis nous verrons comment ça se passe. A Barcelone, nous avons vraiment fait une bonne course et le test juste après s'est bien passé. J'ai vraiment hâte de reprendre la piste et de préparer la course à venir avec mon équipe".

Dani Pedrosa, Honda-Repsol : "C’était bien de faire quelques bons tours lors de la dernière course, en Catalogne. Je me suis fait plaisir et je suis remonté sur le podium mais maintenant nous devons nous concentrer sur le travail que nous aurons à faire à Assen. Nous allons voir comment sera le feeling dans des conditions différentes. Il fera plus frais que pour les dernières courses et c’est un circuit très rapide. Il y a toujours un risque de pluie là-bas, mais j’espère que nous aurons des séances sur le sec pour faire du bon travail, autant pour la course que pour la suite de la saison. Mardi dernier j’étais au Red Bull Ring, en Autriche, pour un tournage et c’était la première fois que je voyais le circuit, qui a l’air vraiment bien et sur lequel j’ai pu me faire plaisir avec RC213V-S, une incroyable moto de série".

Maverick Vinales, Suzuki-Ecstar : "Le travail réalisé durant le test post-GP à Catalunya s’est avéré très utile, il nous a permis de mieux cerner le potentiel du dernier châssis. J’avais du mal à trouver un bon grip à l’arrière, mais les nouveaux réglages semblent offrir une meilleure traction. C’est une avancée importante compte tenu de mon style de pilotage. Nous progressons en permanence d’un point de vue technique et les résultats suivent. Nous nous battons régulièrement avec les meilleurs, même s’il nous manque encore un petit quelque chose pour aller chercher des positions encore meilleures. Assen sera une manche importante et difficile. Nous avons essayé de trouver les set-up qui convenaient le mieux au nouveau châssis, nous allons rester concentrés".

Aleix Espargaro,Suzuki-Ecstar : "Assen est l’un de mes circuits préférés et avec les changements que nous avons faits récemment je pense que nous pourrons faire une bonne course là-bas. Le test que nous avons fait à Barcelone il y a deux semaines nous a permis de trouver une voie à suivre pour le développement. Je vais probablement revenir sur le châssis standard parce que nous avons trouvé d’intéressantes options de set-up qui pourraient être exploitées. J’avais fait beaucoup de tours en fin de journée parce que je me sentais à l’aise et que je percevais clairement nos progrès. Ces progrès continus et le tracé du circuit d’Assen me rendent très optimiste pour la prochaine course".

Pol Espargaro, Yamaha-Tech3 : "Comme toujours, je suis impatient d’aller à Assen, où je vais à nouveau essayer d’être le plus près possible des pilotes Factory. Je suis très content d’avoir fini cinquième de la dernière manche, chez moi, et d’avoir donc égalé mon meilleur résultat de la saison. Nous avions un test au lendemain de la course et nous en avons profité pour enregistrer des données qui, j’espère, pourront nous être utiles à l’avenir. Je suis confiant quant à notre potentiel d’avoir un bon week-end aux Pays-Bas. La météo sera à surveiller et il pourrait pleuvoir, si bien que nous devrons être concentrés dès la première séance afin d’être préparés en cas de mauvais temps. Je suis déterminé à faire une bonne course et c’est toujours un plaisir que de rouler à Assen".

Loris Baz, Ducati-Avintia : "Désolé à tous, mais je ne serai pas en mesure de rouler à Assen, l'un de mes circuits préféré... Ce n'est pas une grosse surprise car le chirurgien depuis le début m'a formellement déconseillé de rouler là-bas. Mais vous savez que j'ai un chrono dans la tête, donc je voulais tout faire pour être en mesure de rouler vendredi prochain. Malheureusement, on va m'enlever les deux broches seulement jeudi et il n'y à donc aucun intérêt à essayer de rouler moins de 24 heures après avoir repris un appui sur mon pied. Je souhaite un excellent week-end à tout mon team, à Michele Pirro, mon pilote remplaçant, et surtout à mon coéquipier Hector !"

Cal Crutchlow, Honda-LCR : J’ai passé quelques temps chez moi sur l'île de Man ces dernières semaines où j'en ai profité pour assister un petit peu au TT qui est l'un de mes événements favoris de l'année. Cependant, je suis maintenant pleinement focalisé sur cette épreuve hollandaise car nous avons connu un week-end encourageant à Barcelone et je pense que Assen est un tracé sur lequel les Honda devraient être compétitives. Nous avons hâte à présent de commencer à travailler sur les bases de réglage de la moto lors des premiers essais libres pour préparer au mieux le Grand Prix.”

Nous avons toujours la chance de courir devant une foule énorme ici à Assen et cela décuple indéniablement votre motivation. Il y aura heureusement davantage de spectateurs maintenant que la course se déroule un dimanche et nous ferons tout ce qui est possible pour obtenir à nouveau un résultat honorable avec l'équipe LCR Honda et GIVI (l'équipe célèbre son 250ème Grand Prix en collaboration avec Givi, NDLR)

Autres déclarations à suivre, restez connectés !

Horaires du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP 2016

Vendredi 24 juin

  • Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 2 MotoGP : de 14h05 à 14h50

Samedi 25 juin

  • Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50

Dimanche 26 juin

  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00

Les records MotoGP à Assen 

  • Record absolu du tour : Valentino ROSSI en 1'32.627 (2015)
  • Record du tour en course : Marc MARQUEZ en 1'33.617 (2015)

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bakura, c'est en 2013 pas en 2014 que Rossi gagne à Assen. C'est encore plus fort car c'est l'année de son retour chez Yamaha. En 2014 c'est piste mouillée avec changement de machine....Pour le reste je suis d'accord avec toi. Vu l'état de forme du rital, à moins d'un problème, il fait clairement parti des favoris...attendons un peu tout de même. En effet, la Honda pêche un peu pour l'instant mais sur le circuit d'assen cela devrait moins l'handicaper qu'au Mugello où à Barcelone.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bakura, faut pas oublier que Marquez a une revanche sur Rossi . je persiste à le donner vainqueur ! Mais, bon, tu as peut-être raison,qui sait ? C'est loin dimanche !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Cette course là, elle sera pour Rossi. 2014 il y gagne alors qu'il ne joue pas le championnat, 2015 il y re-gagne alors que cette fois il est en tête mais n'affiche pas la vitesse de pointe la plus impressionnante face à ses deux jeunes rivaux... Et cette année, avec un Marquez toujours aussi formidable mais à la machine en dessous de la Yam, face à un Rossi qui est revenu au sommet de son art ou presque ? Je vois franchement ce dernier intouchable. Cela dit j'avais "prédit" la même chose au Mugello pour Lorenzo au vu de ses résultats passés, et finalement même si ce dernier a gagné... ce n'était clairement pas de la domination outrageuse, donc on verra bien ! Dommage en tout cas qu'on soit encore privé de Loris, même s'il a totalement raison de privilégier sa santé et sa récupération. Il n'en reviendra que plus fort après tout.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview de Pierre-Yves Bian, prêt pour le TT 2024 malgré sa blessure

Pierre-Yves Bian n'avait pas pris son pied (blessé) lors des essais du Tourist Trophy 2023, mais cela n'avait pas empêché le pilote français de terminer deuxième en catégorie Supertwin ! Cette année, le poulain de Peter Hickman débarque sur l'Ile de Man avec une clavicule fragilisée, mais se sent mieux... Interview MNC.
La 93ème victoire de Ducati au Mugello… avec Marc Marquez ?

Pecco Bagnaia est le grand favori du Grand Prix d'Italie 2024. Mais il se pourrait qu'un autre pilote Ducati s'impose, comme en France ou au Portugal ! À Portimao justement, Jorge Martin avait signé la 89ème victoire de la firme de Bologne en MotoGP, sur sa Desmosedici n°89… Or ce week-end, Ducati vise son 93ème succès. Simple hasard ?
Italie 3 commentaires
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...