• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAROLE DE CHAMPION DU MONDE
Paris, le 5 février 2021

Marc Marquez est le favori pour le titre 2021, selon le champion du monde Joan Mir !

Marc Marquez est le favori pour le titre, selon le champion du monde Joan Mir !

Joan Mir s'attend à une saison MotoGP 2021 particulièrement disputée, durant laquelle le pilote Suzuki devra finement mener sa GSX-RR pour garder sa couronne... Son principal adversaire ? Marc Marquez, estime le majorquin qui considère même l'officiel Honda comme le principal favori malgré son interminable convalescence ! Explications.

Imprimer

Six mois déjà que Marc Marquez n'est plus monté sur sa Honda - depuis son retour avorté au GP d'Andalousie fin juin - et pourtant l'espagnol reste l'homme à battre aux yeux de ses rivaux, y compris les mieux préparés. Pour le champion du monde en titre, Joan Mir, Marquez est même "clairement le favori, car il a le plus d’expérience, de titres et surtout la vitesse".

"Si on en fait abstraction (de Marquez, NDLR), à part moi, je n’en vois pas d’autres", ajoute le n°36, qui lance une pique bien sentie en direction de tous les autres prétendants logiques en les écartant de façon aussi crue : Viñales, Quartararo, Rins ou encore Miller apprécieront ! 

"Pour ma part, j’ai encore beaucoup à démontrer", admet Mir avec franchise. "C’est vrai que nous avons gagné le championnat, mais c’était davantage grâce à notre régularité et notre intelligence qu’à notre vitesse", reconnaît le n°36, qui est monté sur le podium à sept reprises l'an passé mais qu'une seule fois sur la plus haute marche.

"Sur le papier, nous disposons des bons outils pour défendre notre statut", observe le champion du monde Moto3 2017. "Mais notre marge de progression n’est pas la même que celle des pilotes avec plus d’expérience".

 

Joan Mir évoque ici le gel technologique exceptionnellement en vigueur sur les MotoGP, qui contraint chaque constructeur à ré-utiliser les mêmes bases mécaniques que l'an dernier. Cette mesure a été actée au printemps dernier pour réduire les coûts, en réaction aux contraintes exercées par la crise sanitaire. Seuls l'électronique et l'aérodynamique peuvent évoluer.

Cette absence de développement moteur favorise "mécaniquement" les motos abouties comme la Suzuki, mais pourrait desservir celles en manque de performances ou de fiabilité comme la Yamaha. Avec Marquez de retour sur la Honda, Mir parie en tout cas sur un retour aux avant-postes des RCV...

Marc Marquez est-il vraiment l'homme à battre en 2021 ?

Cette crainte de Marc Marquez est pourtant sujette à caution dans la mesure où son réel potentiel est une grande inconnue... Sa convalescence n'a cessé de s'allonger faute d'une mauvaise régénération des tissus en partie due à une infection probablement contractée lors de sa deuxième intervention. La troisième opération sur son humérus droit début décembre avait pris la forme d'une greffe osseuse, qui peut nécessiter six mois de récupération !

Marc Marquez lui-même doit s'interroger sur son niveau : retrouvera-t-il immédiatement ses marques ou lui faudra-t-il plusieurs week-ends de course ? Sa condition physique, détériorée par sa longue période sans entraînement, l'autorisera-t-elle à mener sa RC213V comme autrefois ?

Par ailleurs, sa lourde chute et ses conséquences seront fatalement à l'esprit de l'octuple champion du monde des Grands Prix... Quels en seront les impacts sur son pilotage et sa prise de risques ? Le funambule du MotoGP sera-t-il toujours aussi audacieux, aspect essentiel pour mener la Honda dans ses retranchements ?

Difficile à dire, d'autant que la date même de son retour est incertaine : Marquez manquera certainement les premiers essais prévus début mars au Qatar, et tarde à confirmer sa présence pour le coup d'envoi de la saison sur le même circuit le 28 mars. L'espagnol pourrait avoir besoin d'encore quelques mois de récupération, ce qui porterait son absence à presque un an ! 

"Les gens parlent beaucoup de lui", observe le coéquipier de Joan Mir. "Mais personne ne saura quand il reviendra avant le dernier moment : dans le passé, Marc a souvent caché la gravité de ses blessures", rappelle Alex Rins, lui-même méchamment blessé en début de saison dernière.

"Je n’ai plus aucun problème à l’épaule", se réjouit le n°42, qui se dit soulagé d'avoir évité l'intervention chirurgicale cet hiver. "Je vois une sacré différence quand je m’entraîne et ça m’apportera une certaine stabilité. Plus que jamais je me sens prêt à me battre pour le titre et Joan sera l’adversaire n°1!".

Le clan Suzuki sans Brivio aux commandes

Alex Rins et Joan Mir - qui hésite encore à troquer son n°36 contre le n°1 - devront par ailleurs composer avec un changement majeur dans l'organisation du team : le départ surprise du team manager, Davide Brivio ci-dessous, qui rejoint les rangs d'Alpine en Formule 1 comme directeur compétition !

 

Brivio, manager de Valentino Rossi chez Yamaha jusqu'en 2010, est considéré comme l'un des artisans du retour au plus haut niveau de Suzuki. Embauché par le blason d'Hamamatsu en 2015, l'italien est connu pour ses interactions perspicaces entre pilotes, ingénieurs et décideurs. Des qualités acquises en 30 ans de pratique en compétition moto.

"La veille de l’annonce, Davide m’a appelé pour me dire qu’il partait", raconte Rins. "Au départ, je ne l’ai pas cru : ça a été un choc aussi bien pour moi que pour toute l’équipe". Même surprise de Joan Mir, qui évoque également "un choc" mais se dit confiant : "nous sommes entourés de très bonnes personnes qui n’auront aucun mal à gérer cette situation, raison pour laquelle je reste calme".

Suzuki - pris de court par le départ de Brivio - s'oriente en effet vers une gestion interne des tâches dévolues à son ancien team-manager, dont le poste ne sera pas ré-attribué dans un premier temps. Au risque de perturber la sérénité et la cohésion affichées par l'équipe l'an dernier ?

"Suzuki ne souhaite pas le remplacer pour le moment : s’ils pensent de la sorte, c’est que c’est la meilleure décision", estime Alex Rins. "Difficile de nommer quelqu'un aussi rapidement à ce poste... Alors autant rester comme ça, surtout si ça se passe bien". Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le point sur la grille provisoire MotoGP 2025

Sur 22 guidons disponibles en MotoGP l'an prochain, dix sont déjà attribués après sept courses disputées. Moto-Net.Com fait le point sur la situation du marché des transferts 2025 au terme du Grand Prix d'Italie.
Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...