• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EN ROUGE ET GLOIRE
Paris, le 24 septembre 2019

Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Le retour officiel de Honda en World Superbike cette année n'a rien donné ou presque... En 2020, le HRC compte revenir aux avant-postes en remplaçant sa CBR1000RR par une RVF1000R et en embauchant Alvaro Bautista, "sacré" rookie de Ducati. Présentations.

Imprimer

Il y a deux ans déjà, Honda effectuait son retour officiel aux 8 Heures de Suzuka avec une Fireblade spécialement préparée par son département compétition (HRC), solidement soutenue par Red Bull et pilotée par un trio de pilotes chevronnés (Camier remplacé par Jacobsen, Takahashi et Nakagami) dirigés par le vénérable Tohru Ukawa.

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent que la Honda n°33 avait décroché la deuxième place de l'épreuve japonaise d'endurance moto 2018, à 30 secondes de la Yamaha d'usine à nouveau victorieuse. Les Rouges de Tokyo s'étaient toutefois consolés grâce au titre mondial de la n°5 du FCC TSR Honda France...

Cette année, Honda ajoutait à son programme sportif le World Superbike car sa septième - et dernière - place au classement des constructeurs en 2017, puis sa cinquième en 2018 étaient indignes de son rang : Honda est le plus grand producteur de deux-roues motorisés au monde !

Lanterne Rouge de Tokyo

Malgré le soutien du département Racing, l'implication du team Althea et du préparateur Moriwaki, les résultats du blason ailé n'ont pas décollé : Honda demeure la lanterne rouge - de Tokyo, hohoho - du classement avec 57 points glanés en dix épreuves, tandis que Kawasaki et Ducati se disputent farouchement le titre avec 492 et 490 points !

 Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

En 2020, Honda renouvelle son engagement officiel en World Superbike... ou le révolutionne, car une toute nouvelle moto est attendue dans le box : la bonne mais vieille Fireblade tirera l'an prochain sa révérence, laissant place à une machine plus affutée, aiguisée, tranchante, performante...

C'est sans doute l'un des secrets les moins bien gardés du paddock WSBK : Honda va lancer sur le marché - et en compétition surtout ?! - une toute nouvelle Superbike qui délaissera l'architecture moteur 4-en-ligne de la CBR1000RR au profit d'un V4 sans doute proche de celle employée en Grand Prix sur la RC213V.

Honda se donne la moto de ses ambitions

À l'instar de Ducati qui vient d'abandonner son traditionnel Twin, Honda souhaite tirer profit des investissements colossaux, des avancées technologiques et de la renommée fantastique des RCV avec lesquels il collectionne les titres en MotoGP : neuf "pilote" et onze "constructeur".

Une RCV de route, donc ? "Mais cette machine a déjà été lancée en 2015 !", s'empresseront de commenter ci-dessous et fort justement nos chers Moto-Nautes ! Il y a quatre ans en effet, Honda avait sorti la RCV213V-S, savant mélange du prototype piloté par Marquez - et Pedrosa, alors - et de la RCV1000R de la sous-catégorie CRT.

 Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Hélas, la production volontairement confidentielle de cette moto et son prix indécemment démentiel l'empêchaient de s'aligner en World Superbike. Certes la "Superbe-bike" a couru au Tourist Trophy et sur d'autres courses sur route grâce au génial Clive Padgett, mais l'usine continuait logiquement d'y engager sa Superbike.

L'an prochain, une nouvelle sportive Honda débarquera sur nos routes et sur les circuits du WorldSBK. Annoncée par nos confrères japonais de Young Machines, cette probable RVF1000 rallumera le flambeau de la RVF750 titrée en World Superbike en 1997 en compagnie de Kocinski (champion lui aussi) et Slight (3ème derrière Fogarty).

 Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Murmurée - hurlée ! - dans les paddocks WSBK et EWC, l'arrivée de cette providentielle moto n'a pas encore été officialisée, contrairement à la signature d'Alvaro Bautista chez Honda pour la saison 2020, autre secret - de Polichinelle - dévoilé hier...

Pénalisés ces deux dernières saisons par les malencontreuses blessures de leur pilote de pointe Leon Camier, les Rouges de Tokyo ont mis la main le gant sur l'un des meilleurs pilotes du plateau actuel : le "débutant" espagnol a remporté les 11 premières courses 2019, devant le quadruple champion Jonathan Rea !

Bautista sous contrat pour faire des étincelles ?!

Maintenu sous pression par le "Number One" Kawasaki, le n°19 Ducati a toutefois craqué sur le deuxième tiers du championnat. À tel point que l'impitoyable "JR" semble désormais assuré - sauf pépin physique - de conserver sa couronne une cinquième année d'affilée.

En dépit de la surprenante tournure qu'a pris le championnat WSBK 2019, Honda peut aborder la saison 2020 avec enthousiasme : Bautista combine expérience (MotoGP et désormais WSBK, sur des Honda, Aprilia et Ducati à moteurs V4 !) et vélocité. Deux atouts maîtres pour mener à bien le nouveau projet du HRC.

 Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Le bonhomme de 34 ans deviendrait même le pilote parfait s'il parvenait à renouer avec l'extrême régularité de ses 22 ans : en 2006 en effet, le prodige Aprilia avait été sacré en GP125 au terme d'une exceptionnelle saison : 14 podiums dont huit victoires et 338 points inscrits en 16 courses... ¡ Muy bonito !

Trop irrégulier pour être titré dès sa première année en World Superbike avec Ducati et la Panigale V4R - remplacé par Scott Redding en 2020 -, Alvaro Bautista pourrait bien permettre à Honda de frapper un grand coup l'an prochain... ou onze coups d'affilée, voire plus si affinité avec la "RVF1000R" ?!

 Honda embauche Bautista pour roder sa nouvelle Superbike V4 en 2020

Les esprits - très - tordus ajouteront que le HRC se garantit dans le même temps une bonne excuse de ne pas remporter le championnat dès la première année : le pilote espagnol n°19 était chargé en 2020 de dégrossir la Superbike et de la hisser vers le podium, mais pas de la couronner...

Attendu au tournant, Honda se libère aussi un peu de pression en se lançant en compétition dès la sortie de sa nouvelle machine. Ducati et Yamaha ont attendu une année avant de lancer leurs nouvelles Panigale (1199 puis V4) et YZF-R1 (modèle 2015) en championnat du monde Superbike... et n'ont pas - encore - renversé le champion Kawasaki !

Déclarations

Alvaro Bautista sur WorldSBK.com :

"Je suis vraiment heureux, car je crois sincèrement en ce nouveau projet avec le HRC. Ils veulent revenir en WorldSBK en tant qu'équipe officielle et cela m'a beaucoup motivé dans ma décision. Rejoindre l'usine HRC est très important, c'est un constructeur renommé et leur but est de gagner à nouveau en WorldSBK. Ce sera un défi conséquent, j'en ai conscience, mais je donnerai le meilleur de moi-même et j'userai de mon expérience acquise tout au long de cette année pour développer la machine. J'espère pouvoir me battre pour la victoire rapidement".

"Ce n'était pas une décision facile à prendre, car j'étais heureux dans la famille Ducati. Nous avons attaqué la saison avec une moto et un projet neufs, et dès le début nous avons remporté beaucoup de courses. Ce n'était pas simple de choisir, mais la proposition que m'a faite le HRC m'a vraiment intéressé, car nous partirons de zéro. J'ai la sensation d'être une personne très importante dans le développement de ce projet".

"C'est délicat de dire dès maintenant ce que nous pourrons faire en 2020, mais je compte travailler dur lors des tests hivernaux et débuter la saison de la meilleure façon possible. J'aimerais me battre pour la victoire dès le départ, mais nous aurons une meilleure idée de la situation l'année prochaine".

Yoshishige Nomura, président du HRC :

"Nous sommes très heureux d'accueillir Alvaro Bautista dans notre projet WorldSBK l'année prochaine. Son arrivée dans les rangs de Honda témoigne de notre volonté de nous battre au plus haut niveau de chaque catégorie du sport motorisé afin d'y décrocher d'excellents résultats tout en recherchant les meilleures innovations techniques possibles, cela afin d'offrir à nos supporters et clients de la joie, du spectacle et les meilleurs produits".

"Alvaro est un pilote très rapide et expérimenté qui a déjà prouvé sa compétitivité, que cela soit durant ses années passées en MotoGP ou lors de son année de rookie en WorldSBK. Nous sommes confiants qu'il apportera une contribution essentielle au développement de ce formidable et ambitieux projet WorldSBK".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...