• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
IRA, IRA PAS ?
Paris, le 4 juillet 2018

Et si Dani Pedrosa abandonnait le MotoGP ?!

Et si Dani Pedrosa se retirait en fin de saison MotoGP 2018 ?

Dani Pedrosa, auteur de sa plus mauvaise saison depuis 2001, annoncera au GP d'Allemagne, dans dix jours, sa décision pour 2019... Parmi les alternatives qui s'offrent au pilote officiel Honda : accepter le guidon d'une Yamaha privée... ou arrêter la compétition moto. Evaluation des risques.

Imprimer

Dani Pedrosa a signé au GP des Pays-Bas 2018 l'un de ses plus mauvais week-ends en MotoGP avec une 18ème place en qualifs suivie d'une anonyme 15ème place en course à 16 secondes du vainqueur ! Pire : à moto égale, aucune cause technique ne justifie véritablement cette contre-performance. Et le n°26 l'admet volontiers : le problème vient de son état d'esprit...

"Quand on pense trop, ce n'est pas bon : il ne faut penser à rien d'autre qu'à la moto quand on pilote", reconnaît le futur ex-pilote du HRC, actuellement en pleine réflexionsur les suites de sa carrière après 18 ans chez Honda dont 13 en MotoGP sur une RCV officielle...

Tourmenté par son éviction du HRC au profit de son compatriote Jorge Lorenzo, "Pedro" paraît avoir du mal à surmonter cette décision annoncée après le GP d'Italie, qui met fin à d'une longue et riche collaboration avec trois titres mondiaux à la clé (125 cc en 2003, puis 250 cc en 2004 et 2005).

Cette rupture est d'autant plus amère qu'elle intervient l'année où Alberto Puig prend les commandes du HRC : un contentieux oppose les deux hommes depuis que Dani Pedrosa avait décidé de se séparer de celui qui fut son mentor depuis ses premiers tours de roue en Grands Prix... Difficile ne pas y voir une certaine forme de vengeance de Puig envers son ancien poulain.

La saison de trop ?

Reste qu'à 32 ans, le n°26 semble s'essouffler depuis quelques saisons même si sa vitesse et ses orientations techniques sont encore largement enviables. Pour Honda, son remplacement par Lorenzo est parfaitement logique : le majorquin a une rage de vaincre qui fait aujourd'hui défaut à Pedrosa, comme en témoignent ses deux victoires successives sur la Ducati en Italie puis en Catalogne.

Dani Pedrosa en revanche ne s'est plus imposé depuis la finale 2017 à Valence et ne compte en tout et pour tout que huit victoires depuis l'arrivée de Marquez au HRC en 2013 ! Le catalan est absent du podium depuis le début de la saison 2018 et ses 5ème places en France puis en Catalogne constituent jusqu'ici son meilleur classement...

Actuellement 12ème au provisoire à 99 points du leader - son propre coéquipier Marc Marquez ! -, le n°26 vit sa plus mauvaise saison depuis... 2001, lors de ses premiers pas en championnat du monde 125 cc ! Jamais depuis cette date il n'avait autant tardé à grimper sur le podium. Autant de sources de préoccupations pour celui qui est pressenti pour récupérer une Yamaha l'an prochain...

Ce projet est - en apparence - assez simple : Yamaha va fournir deux M1 satellites à une équipe déjà en place en MotoGP (soit Aspar, soit Marc VDS) pour pallier le départ de Tech3 chez KTM. Cette association pourrait être soutenue par le pétrolier Petronas, qui ferait son retour en MotoGP pour le plus grand plaisir de ses organisateurs !

Pedrosa peut-il rebondir avec le projet Yamaha ?

Dani Pedrosa est cité comme favori pour récupérer l'une de ces deux Yamaha, avec un soutien plus ou moins officiel du blason d'Iwata. Son pilotage pourrait s'accorder à merveille avec la M1, considérée comme moins brutale que la Honda. Le deuxième pilote serait Franco Morbidelli, qui débute cette année sur la Honda Marc VDS.

Ironie de l'histoire : ce montage était au départ destiné à accueillir un certain Jorge Lorenzo, qui a réalisé le coup du siècle en contactant directement Alberto Puig pour le convaincre de l'embaucher aux côtés de Marc Marquez au HRC ! Le sort de Dani Pedrosa s'est donc joué sur ce simple coup de téléphone passé entre le GP de France et le GP d'Italie...

"J'ai enfin pris ma décision"

Cette sensation d'être considéré comme un "deuxième choix" affecterait-elle Dani Pedrosa ? Quoi qu'il en soit, l'annonce de sa signature pour 2019 tarde à venir et fait naître des doutes sur sa motivation à poursuivre sa carrière.

L'actuel coéquipier de Marquez, conscient des attentes qui pèsent sur lui - et des craintes qu'elles suscitent auprès de ses fans -, fait savoir qu'il se prononcera lors du GP d'Allemagne, du 13 au 15 juillet au Sachsenring. Cette annonce soulagera des pilotes sans guidon pour l'an prochain comme Alvaro Bautista, Bradley Smith ou Scott Redding, qui attendent la position de Pedrosa pour tenter le cas échéant de récupérer la Yamaha !

"J'ai enfin pris ma décision quant à mon avenir", annonce l'intéressé dans un communiqué. "Je souhaite pouvoir la communiquer personnellement et à tout le monde en même temps. C'est pourquoi je donnerai une conférence de presse au Sachsenring pour l'annoncer. Je demande à ce que soit respectée ma décision d'attendre jusque-là pour la rendre publique", insiste Pedrosa.

Celui qui fut le coéquipier au HRC de trois champions du monde en MotoGP (Hayden, Stoner et Marquez) annoncera-t-il en Allemagne sa signature dans la nouvelle structure Yamaha ? Ou au contraire, prendra-t-il la douloureuse décision de raccrocher le cuir ? A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Première course... et victoire en Endurance pour Zarco sur la Honda n°30 !

Devancée par la YART et la Ducati Kagayama aux qualifs, la Honda d'usine n°30 remporte ce dimanche 21 juillet 2024 une 3ème victoire de rang aux 8 Heures de Suzuka, la 30ème pour le HRC, avec son pilote officiel en MotoGP, Johann Zarco ! Avec six victoires au compteur, Takumi Takahashi devient le pilote le plus victorieux sur l'épreuve japonaise. Retour en vidéo...
8H de Suzuka 2 commentaires
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...