• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DANS TON ECU
Paris, le 28 juin 2018

WorldSBK 2019 : le boîtier électronique unique arrive... en Supersport !

WorldSBK 2019 : le boîtier électronique unique arrive... en Supersport !

Dès l'épreuve de Portimao cette année, les équipes du championnat du monde Supersport pourront installer sur leurs motos le boîtier électronique MKE7, produit par la société MecTronik. Elles auront tout intérêt à le faire, car cet ECU deviendra obligatoire en 2019... Explications.

Imprimer

La Commission Superbike s’est réunie sur le circuit de Barcelone vendredi 15 juin, en marge du Grand Prix de Catalogne, pour "clarifier la réglementation, comme cela a été jugé nécessaire"...

Les hauts responsables de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), de l'Association des constructeurs (MSMA) et de Dorna (promoteur du MotoGP et du WorldSBK) ont apporté deux changements au règlement des championnats du monde Superbike et Supersport 2018.

Le premier concerne la procédure de départ : suite au rocambolesque GP d'Argentine, marqué - notamment, mais pas seulement ! - par la séance de poussette de Marc Marquez dont la RCV avait subitement calé sur la grille de départ, les "Gentils Organisateurs" du World Superbike ont tenu à revoir le règlement sportif du WorldSBK (voir le texte ci-dessous).

 WorldSBK 2019 : le boîtier électronique unique arrive en Supersport !

Les "G.O." ont également profité de leur réunion pour modifier le règlement technique de leur catégorie intermédiaire... Murmurée depuis deux ans en catégorie "reine" Superbike et effective depuis deux ans en catégorie "impériale" MotoGP, l'adoption d'un boîtier électronique unique interviendra l'an prochain en World Supersport !

Grâce à la centrale MKE7 conçue et développée par la société italienne MecTrocnik - et installée sur la R6 officielle de Lucas Mahias, notre champion du monde 2017 -, Rezsö Bulcsu, Franck Vayssié et Paul Duparc (FIM), Takanao Tsubouchi (MSMA), Gregorio Lavilla et Daniel Carrera (Dorna) espèrent relancer un championnat spectaculaire, certes, mais devenu mono-marque... ou presque ?

 WorldSBK 2019 : le boîtier électronique unique arrive en Supersport !

Grâce à sa nouvelle R6 en effet, Yamaha a raflé les sept premières victoires de la saison... dont trois en compagnie de Jules Cluzel ! Privé de son champion Kenan Sofuoglu, Kawasaki n'est pas monté une seule fois sur le podium pour le moment. Idem pour Honda dont le team de référence dans la discipline, PTR, n'arrive plus à intégrer le Top 5...

Quant au team Profile Racing, il a tout bonnement décidé de se débarrasser de la Triumph de son champion de British Supersport 2015 à la fin du mois de mai, soit quelques jours seulement avant son épreuve à domicile ! Luke Stapleford, cinquième à Phillip Island et à Assen au guidon de sa Daytona 675, roule depuis Donington Park sur une R6 surnommée "Roxy". Même les Anglais renient leur "super" production !?

 WorldSBK 2019 : le boîtier électronique unique arrive en Supersport !

Seul MV Agusta et son pilote de pointe parviennent à s'illustrer : Raffaele de Rosa vient d'enchaîner quatre troisièmes places d'affilée. Mais le n°3 (sur le carénage, mais cinquième au provisoire) sait qu'il se trouve sur une selle éjectable : la firme de Varese quittera le WorldSSP (et WorldSBK) à la fin de l'année, direction le Moto2 !

Les équipes qui prévoient de concourir l'an prochain en World Supersport seront autorisées à utiliser le boîtier 2019 dès l'épreuve portugaise de 2018, afin de se "roder"... et de prendre un peu d'avance sur les teams qui jouent actuellement le titre et ne changeront vraisemblablement d'électronique cet automne ?! Affaire à suivre sur MNC...

Changements de réglementation WorldSBK 2018-2019

Règlement sportif

Des modifications mineures à la procédure de départ ont été approuvées pour clarifier la situation lorsque, après le tour de chauffe, un pilote cale sur la grille ou rencontre d’autres difficultés. Le pilote doit rester sur sa moto et lever le bras.

Tenter de redémarrer sa moto sur la grille n’est pas autorisé. Sous la supervision ou l’assistance d’un commissaire, le pilote doit quitter la grille et rejoindre la voie des stands, où ses mécaniciens pourront lui porter assistance. Cette clarification de la procédure de départ prend effet immédiatement.

Règlement technique

La Commission Superbike a décidé d’autoriser toutes les équipes du Championnat FIM Supersport World 2018 à utiliser l’unité de contrôle électronique (ECU) MKE7 dès la course de Portimão.

À partir de la saison 2019, l’usage de l’ECU MKE7 deviendra unique (et standardisé), et une limitation de régime moteur commune à tous les constructeurs sera appliquée.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...