• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 26 octobre 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

La grande finale de nuit à Losail du championnat du monde Supersport 2019 a maintenu le suspense jusqu'au bout : Cluzel s'est battu pour la victoire face à son meilleur ennemi Mahias, pendant que son coéquipier Perolari faisait tout pour déstabiliser Krummenacher et Caricasulo... Compte-rendu.

Imprimer

Les spectateurs que nous sommes ne pouvaient rêver mieux pour cette finale qatarie : les trois derniers prétendants au titre se sont qualifiés hier sur la première ligne : Federico Caricasulo (194 points au provisoire) signe sa quatrième pole de la saison devant son coéquipier Randy Krummenacher (202) et notre compatriote Jules Cluzel (180).

Corentin Perolari partira de la quatrième place sur la grille et cherchera à ralentir - qui a dit faucher ? - les Yamaha Bardahl n°64 et n°21 placées juste devant lui... Le troisième français, Lucas Mahias, roulera pour l'honneur : avec ses 143 points, il ne peut plus être titré, ni dépassé par son coéquipier Hikari Okubo (97 pts) sixième des qualif d'ailleurs.

Notre quatrième représentant, le "rookie" Jules Danilo, poste sa Honda sur la 12ème place de la dernière grille de départ de cette saison 2019. Il part derrière le très expérimenté Raffaele de Rosa et devant le surmotivé Saeed Al Sulaiti (pilote invité).

Pour rappel, la mission du n°16 du GMT94 est quasiment impossible. Pour s'imposer au championnat WSSP 2019, le n'a d'autre choix que de remporter cette ultime course... Cette première condition nécessaire et tout à fait réalisable n'est malheureusement pas suffisante : il faudrait aussi que Krummenacher termine au-delà de la 13ème place, Caricasulo au-delà de la 4ème...

Départ : Cluzel prend un excellent départ et plonge dans la première courbe devant... Perolari ! Les deux pilotes du GMT94 précèdent les deux Bardahl ! Mahias attaque Caricasulo dans le virage n°4 et prend Krummenacher en chasse. Smith, Vinales, Okubo, De Rosa et Badovini ferment le Top 10. Danilo est 14ème.

Jules (Cluzel) boucle le 1er tour avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Corentin, Randy et Lucas qui jouent des coudes dans la ligne droite ! Mahias fait les freins à Krummenacher et complète un podium alors 100% français !

À cet instant, Krummenacher compte 10 points de plus que Caricasulo et Cluzel. Mais Federico perd deux points en laissant passer Vinales à la fin du 2ème tour. L'italien voit ses espoirs de titre diminuer à nouveau lorsque Smith lui passe devant. Vinales remonte rapidement sur Krummenacher, le double et le largue tout aussi vite, bien décidé à disputer la victoire aux trois français.

Mahias passe Perolari à la fin du 3ème tour, puis attaque Cluzel dans le premier virage du 4ème tour mais le N°16 riposte du dès l'enchainement suivant. Corentin profite d'un léger écart de Lucas pour replacer sa R6 n°94 dans l'aspi de la n°16...

Le Ninja n°44 tente de nouveau sa chance un tour plus tard : il retarde son freinage en bout de ligne droite, passe ses deux rivaux mais ne peut rester devant ! Vinales se contente d'observer... pour le moment ? L'espagnol compte une seconde et demi d'avance sur Caricasulo qui tente de s'éloigner du duo Krummenacher - Smith.

Il reste encore dix tours à parcourir et Cluzel, toujours en tête de la course, compte 7 points de retard sur Krummenacher (idem pour Caricasulo...). Le quatuor de tête roule en rangs serrés mais le turbulent Lucas temporise. Caricasulo et Krummenacher profitent d'un second souffle et s'éloignent de leurs poursuivants.

Vinales relance les hostilités en dépassant Mahias dans le 7ème tour. Notre champion du monde 2017 se refait dans la ligne droite et dépasse Perolari dans son élan ! Vinales élargit dans la première courbe et se retrouve sous la menace de Caricasulo qui vient de battre le record du tour en course...

Mahias remonte aisément sur Cluzel dans le 8ème tour : le pilote Kawasaki parait bien plus rapide que son - notre ! - compatriote Yamaha... Prévenu du retour du n°44, le n°16 tente d'accélérer mais ne peut résister au freinage de Mahias dans le virage n°7. Jules retombe à 12 points de Krummenacher au championnat.

À l'instar de Mahias - et de Krummenacher en sixième place ! -, Vinales tourne dans un petit 2' 02, soit une demi-seconde plus vite que Cluzel. Le n°32 du team Yamaha Kallio double le n°16 de l'écurie Yamaha GMT94 au freinage du virage n°10 et s'éloigne dans le triple droit suivant...

Jules n'a toutefois pas rendu les armes : resté dans l'aspi d'Isaac, il surgit au bout de la ligne droite des stands au 11ème tour et récupère la deuxième place ! Corentin est trop loin pour protéger son coéquipier de Vinales... mais le n°94 se trouve juste devant les Yamaha Bardahl n°21 et 64 !

Attaqué par Randy et Federico dans la - très longue - ligne droite des stands, Corentin serre les dents - et son levier droit surtout, sans oublier d'essorer la poignée ! - pour rester dans le rythme des deux prétendants au titre. Il parcourt le 12ème tour derrière le n°64 italien mais devance toujours le n°21 suisse...

Devant, Mahias tient toujours fermement les rênes de la course mais son avance ne dépasse pas la seconde. Cluzel sait qu'il doit s'imposer pour ne rien regretter, mais le triple "vice-champion" WSSP doit dans le même temps surveiller ses arrières : Vinales se trouve à quelques longueurs seulement.

La lutte entre Caricasulo, Perolari et Krummenacher est si intense qu'elle éclipse totalement la course bien plus pacifique des leaders ! Corentin ne quitte pas le dosseret de Federico et précède toujours Randy qui sait qu'il est assuré du titre dans cette configuration.

Mahias boucle les deux derniers tours sans laisser la moindre chance à Cluzel de revenir au contact. "Julo" profite d'un pépin mécanique sur la Yamaha n°32 pour terminer loin devant Vinales qui monte sur son troisième podium de rang... et grimpe de la 9ème à la 7ème place du classement général.

Mahias parachève sa solide saison 2019 et sa magnifique demi-saison par un sixième podium consécutif et une deuxième victoire (après son inédit succès à Magny-Cours). Le champion 2017 - alors sur la nouvelle R6 - démontre que Kawasaki est encore dans le coup face à Yamaha en catégorie intermédiaire (en plus de dominer le WSSP300 et le WSBK).

Jules Cluzel termine deuxième de cette ultime course 2019 et troisième du championnat, comme l'an dernier et l'année précédente (second en 2016, 2014 et 2012) ! Le pilote Yamaha GMT94 est déçu mais pas abattu : il a déjà hâte de retrouver son équipe et sa moto pour viser le titre en 2020.

Randy Krummenacher scelle son titre avec une cinquième place décrochée de justesse face à Corentin Perolari : la Yamaha n°21 coupe la ligne d'arrivée cinq centièmes de seconde plus tôt que la n°94 ! Il devance son coéquipier et rival Federico Caricasulo (4ème au Qatar) de 6 petits points au final.

"Krummenachor" devient "Championnator" au terme d'une saison rondement menée : mis à part son passage à vide en France et en Argentine, Randy n'est jamais sorti du Top 5. Il devient le quatrième suisse à remporter un titre en championnat de vitesse moto (Taveri et Luthi en GP125, Dörflinger en 50 et 80cc), le premier en Supersport et en "grosse" cylindrée.

Résultat de la course WSSP 2019 à Losail

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

Classement final World Supersport 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les meilleurs moments du GP de Catalogne MotoGP 2024 en vidéo

Le Grand Prix de Catalogne 2024 s'est disputé ce week-end sur le circuit de Montmelo à Barcelone ! Pour fêter son futur départ à la retraite, A.Espargaro s'est imposé samedi en qualifs puis au Sprint. Mais le pilote Aprilia n°41, vainqueur du même GP l'an passé, s'est incliné ce dimanche face au champion Bagnaia, au leader Martin et à l'ancien patron M.Marquez...
Catalogne 1 commentaire
La France organise le Supermoto Des Nations 2024 au circuit Carole

Le championnat du monde par équipe de Supermotard est de retour en France, sur le circuit Carole ! Disputée chaque année dans un pays différent, cette compétition oppose les plus grandes nations de la discipline… et à la fin, c'est la France qui gagne : les Bleus courront pour une treizième étoile, la dixième d'affilée ! Bande-annonce et billetterie.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Catalogne 8 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
  • En savoir plus...