• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SACRÉ DÉFI
Paris, le 24 mai 2023

Toprak Razgatlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Toprak Razgatlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Intégrer le team Yamaha en MotoGP aux côtés de Fabio Quartararo, le champion 2021 qui galère sur la M1 ? Toprak Razgatlioglu et son mentor Kenan Sofuoglu ne le sentent pas. Les n°54 préfèrent rester en World Superbike et passer chez BMW... dernier constructeur au championnat !

Imprimer

Toprak est un pilote atypique qui a commencé à se faire un prénom - son nom Razgatlioglu est un brin compliqué pour nous, occidentaux - en World Superbike grâce à son style très acrobatique : dans la Pit Lane, le pilote turc gratifie fréquemment le public d’interminables "stoppies". Tel père, tel fils !?

Le papa de Toprak était en effet un célèbre stunter moto en Turquie, mort dans accident de la route en 2017 alors que son fiston (né le 16 octobre 1996) montait progressivement en régime : champion de course sur route 600 cc national en 2012, champion de Superstock 600 européen en 2014, vice-champion de Superstock 1000 européen en 2016...

Le gamin ultra sympathique a vite séduit par ses incessants sourires et ses nombreuses visites du parc fermé. Ses facéties lui ont rapidement attiré les faveurs des team-managers et la ferveur du public : l’une de ses plus grandes fans n’est autre que "Mamma Rinaldi", la mère de Michael, coéquipier de l’imbattable Alvaro Bautista chez Ducati !

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Imbattable le n°1 espagnol ? En 2023, quasiment ! Ce n’est qu’en pleine bourre contre Jonathan Rea afin de - tenter de - suivre Toprak parti comme un boulet de canon lors de la course Superpole à Mandalika (Indonésie), que le champion du monde en titre n’a pu éviter le high-side...

À ce stade de la compétition (quatre épreuves et 12 courses disputées), il s’agit du seul écart de conduite pilotage d’Alvaro dont le compteur affiche 236 points sur 248 mis en jeu ! Razgatlioglu figure à "sa" deuxième place du championnat avec 167 points tous récoltés sur des podiums (une bulle aussi pour lui, en seconde manche australienne).

Car "El Turco" est aussi super énergique sur la piste où il mène la Yamaha comme nul autre pilote ne l’avait fait avant... Ben Spies, titré en 2009 sur la précédente génération de R1 ! Avec 31 succès aux commandes de sa "bleue", Toprak est d’ailleurs le pilote le plus victorieux sur Yamaha, plus fort encore que Noriyuki Haga (27 succès).

Poulain Kawasaki, champion Yamaha, espoir BMW

Pour mémoire, c’est sur une Kawasaki que Razgatlioglu avait remporté sa première paire de victoires (!) en catégorie reine du WorldSBK, en 2019. À l’époque, la firme d’Akashi comptait sur son poulain - celui de Kenan Sofuoglu en premier lieu - pour épauler puis relayer l’impitoyable "JR" qui empilait alors les titres sur la ZX-10R.

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Dans un transfert surprise toutefois, le Ninja n°54 passait en 2020 chez les Bleus d’Iwata : "Razgatlıoglu a démarré sa carrière chez Yamaha de manière fulgurante, en s'imposant pour ses débuts à Phillip Island en 2020, avant de remporter deux autres victoires convaincantes à Estoril à la fin de l'année, sur la voie de la quatrième place du championnat", se remémore distinctement son futur ex-employeur !

En 2021, le pilote truc bouclait pour Yamaha un retentissant Grand Chelem (titres pilote en WSBK, WSPP et MotoGP avec Fabio Quartararo !) au terme d’un magnifique duel face à son ancien confrère, "remportant 13 victoires, 29 podiums et trois pole positions pour décrocher le championnat du monde Superbike 2021, mettant fin au règne de six ans de Rea", souligne Yam.

Bien que dominé par Bautista de - grand - retour sur la Panigale V4R l’an dernier, Toprak "a terminé la saison avec plus de victoires (14) qu'en 2021, ainsi que 29 podiums, et quatre pole positions". Cette année, l’écrasante suprématie du n°1 espagnol incite le n°54 truc à changer non pas de méthode (ni de championnat!), mais de monture !

Pressenti pour monter en 2024 en catégorie reine des Grand Prix moto aux côtés de son "homologue" Fabio Quartararo, Toprak Razgatlioglu n’a vraisemblablement pas eu le coup de coeur pour la M1 lors de ses deux tests (lire sa déclaration plus bas). Il lui a préféré la M1...000RR !

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Remplacer Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 certes, mais 17ème en 2021, 19ème en 2022 et 13ème du provisoire 2023 ? Ce ne sera pas pour lui : "Toprak Razgatlioglu rejoindra la famille des pilotes d'usine BMW Motorrad dans le championnat du monde FIM Superbike en 2024", se réjouissent les allemands !

Toprak mise sur le dernier du championnat

"Sur les 168 courses de WorldSBK que le pilote turc a disputées jusqu'à présent, il a remporté 33 victoires et 93 podiums au total", s’extasie BMW, passé non loin du sacre en World Superbike en 2012 avec sa S1000RR et en compagnie du performant mais inconstant Marco Melandri.

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

L’embauche de Chaz Davies l’année suivante n’avait pas permis à "Béhème" de décrocher le titre suprême : vexé, la firme de Munich avait alors précipitamment quitté le championnat du monde... avant de revenir en 2019 et de lancer en 2021 une nouvelle version de sa "zouperbaïke".

En dépit de ses grandes ailettes, la M1000RR n’a pas permis de faire décoller les résultats de la firme à l’hélice : Michael van der Mark - transfuge de Yamaha lui aussi - a remporté l’unique victoire de la bombe allemande lors de la course Superpole (demi victoire donc) sur le mouillé (quart de victoire ?!) en 2021 au Portugal.

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Cette année, le poulain Honda, troisième du WSBK 2018 avec Yamaha et actuel espoir de BMW en a encore trop fait lors de son épreuve à domicile : VDM panse de nouvelles plaies et stagne à une lointaine 16ème place au provisoire (19 points), juste derrière son coéquipier Scott Redding (34) lui même à cinq longueurs de Garret Gerloff, premier représentant BMW...

En sélectionnant la firme bavaroise, dernière du championnat des constructeurs World Superbike au provisoire et avant-dernière l’an passé (un petit point devant Honda !), Toprak Razgatlioglu se lance un sacré défi. Pour le remporter, il faudrait être très, très fort... comme un turc ?

Déclarations officielles :

Toprak Razgatlıoglu :
"Je tiens à remercier toute la famille Yamaha pour l'amour et le respect qu'elle m'a témoignés. Remporter le championnat du monde était mon rêve lorsque j'ai signé avec Yamaha, et nous avons atteint cet objectif ensemble. Pour la saison prochaine, je sens que j'ai besoin d'un nouveau défi et bien qu'il y ait eu une opportunité en MotoGP, je n'ai pas ressenti la même connexion avec la MotoGP que celle que j'ai avec la Superbike. Mais si je veux rester en WorldSBK, j'ai besoin d'un nouvel objectif, d'une nouvelle ambition. Je suis désolé de quitter Yamaha, à la fois la marque et les gens, car nous avons une très bonne relation, mais le changement fait partie de tout sport et de toute profession. Je remercie donc Yamaha Motor Company, Yamaha Motor Europe, Yamaha Motor Turkiye, l'équipe Pata Yamaha Prometeon WorldSBK et surtout mon équipe, qui a travaillé si dur pour moi".

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Andrea Dosoli, responsable compétition Vitesse, Yamaha Motor Europe
"Nous serons désolés de voir Toprak quitter Yamaha à la fin de cette saison. Nous voulions poursuivre ce partenariat qui a été incroyablement fructueux, avec comme point d'orgue la triple couronne de titres mondiaux pilote, constructeur et équipe que nous avons remportée ensemble en 2021. Nous avons fait ce que nous pensions être une offre qui reflétait correctement la valeur de Toprak en tant que pilote et ambassadeur de Yamaha, ainsi que la compétitivité de notre package de course et de notre stratégie de course au sein de la plateforme WorldSBK. Cependant, au fil des négociations, il est devenu évident pour les deux parties que Toprak était motivé pour relever un nouveau défi en 2024 et nous respectons sa décision. Même si nos chemins se sépareront à la fin de l'année, nous sommes désormais pleinement concentrés sur la bataille pour le titre WorldSBK 2023, qui reprendra prochainement à Misano. Enfin, je tiens à remercier Toprak au nom de Yamaha mais aussi personnellement, pour sa contribution inestimable à notre projet WorldSBK. Son premier titre de champion du monde en 2021 a été une juste récompense pour lui mais aussi pour toutes les personnes qui, depuis notre retour en WorldSBK en 2016, ont travaillé si dur pour faire de ce projet un succès. C'est un souvenir que tout le monde chez Yamaha chérira. Nous souhaitons à Toprak tout le succès possible pour l'avenir mais, pour l'instant, nous avons un travail à terminer".

Toprak Razagtlioglu stoppe avec Yamaha et saute sur la Superbike BMW

Markus Schramm, responsable de BMW Motorrad :
"Bienvenue dans la famille BMW Motorrad Motorsport, Toprak Razgatlioglu ! Nous sommes ravis de l'accueillir dans notre équipe d'usine WorldSBK à partir de la saison prochaine. Je suis très fier que Toprak ait choisi de rejoindre BMW Motorrad. C'est un pas en avant pour notre projet et un engagement fort de BMW Motorrad Motorsport en World Superbike".

Marc Bongers, directeur de BMW Motorrad Motorsport :
"Toprak est sans aucun doute l'un des meilleurs pilotes du moment, ce qu'il a prouvé en remportant le titre de champion du monde 2021. Ce n'est pas seulement un pilote de moto rapide, c'est aussi une grande personnalité en dehors de la piste. Nous sommes convaincus que Toprak s'intégrera très rapidement dans la famille BMW Motorrad Motorsport. Nous nous réjouissons de notre collaboration et de notre avenir ensemble".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki GN250 préparée par STG Tracker

Marcelo Obarrio et German Karp, fondateurs de l'atelier de préparation argentin STG Tracker, expriment leur talent sur une moto de petite cylindrée sans chichi : la GN250. Leur customisation en Bobber transforme radicalement la paisible Suzuki.
Davey Todd gagne la Senior TT 2024 par double KO !

Vainqueur de la première - et seule - course Superstock, Davey Todd avait perturbé les cadors du Tourist Trophy 2024... Il les a même sonné lors de la finale Superbike : Peter Hickman est tombé (pas de bobo) et la Fireblade de Michael Dunlop a craqué ! Compte-rendu de la ''famous'' Senior TT où Jonathan Goestchy termine à une fabuleuse 19ème place.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
Marc Marquez dans l'équipe officielle Ducati en 2025... et 2026 !

C'est officiel : après avoir rompu son contrat avec les Rouges de Tokyo l'an dernier et une (demi) année de période d'essai concluante chez Gresini, Marc Marquez signe un CDD de deux ans chez les Rouges de Bologne ! L'octuple champion du monde de Grand Prix moto fera équipe avec le triple champion Pecco Bagnaia jusqu'en 2026.
MotoGP 2024 16 commentaires

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...