• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PLANÈTE BLEUE
Paris, le 22 novembre 2021

Toprak Razgatlioglu boucle le Grand Chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

Malgré ses deux victoires hier à Mandalika (Indonésie), le Ninja Jonathan Rea a dû céder son trône Superbike à Toprak Razgatlioglu. Après Dominique Aegerter sur R6 en Supersport et Fabio Quartararo sur M1 en MotoGP, "El Turco" sur R1 offre à Yamaha un troisième titre majeur en vitesse moto mondiale 2021 !

Imprimer

En terminant deuxième de la première manche de World Superbike - reportée - hier dimanche sur le tout nouveau circuit de Mandalika en Indonésie - et en montant cette saison sur 29 podiums en 37 courses, dont 13 victoires ! -, Toprak Razgatlioglu a réussi un authentique exploit : battre Jonathan Rea et sa Kawasaki qui régnaient depuis six longues année sur le World Superbike...

"Ce que vient de réaliser Toprak en tant qu’être humain, et pas seulement en tant que sportif, est incroyable", atteste Paul Denning, le patron de l’écurie Yamaha Pata également victorieuse au championnat par équipe en compagnie du coéquipier et jumeau de Razgatlioglu : Andrea Locatelli est né le même jour que le pilote turc !

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

D’après le boss anglais, le poulain de Kenan Sofuoglu et transfuge de Kawasaki (Toprak était le grand espoir des Verts jusqu’en 2019 !) "a gardé son approche tout en humilité, il respecte tout le monde et il travaille comme un vrai membre de l’équipe". "El Turco" est également remarquable de combativité, même lorsque le sort s’acharne sur lui !

Sur la piste cette année, "il a connu des moments difficiles : la chute à Assen qui n’était pas de sa faute, deux abandons techniques alors qu’il luttait pour la victoire", énumère Mister Dunning en toute transparence. Le gamin de 24 ans n’a pas été plus épargné par la vie : il y a quatre ans quasiment jour pour jour, son père - célèbre stunter en Turquie - se tuait à moto...

C’est naturellement à son papa que Toprak dédie son titre mondial et sa saison sans faute : "sur les 37 courses que nous avons disputées, il n’y a pas eu une seule erreur qui ait mené à un abandon. Pas une seule chute. Il faudrait que je vérifie si cela est déjà arrivé dans l’histoire. Une saison extraordinaire, il le mérite tout comme mon équipe", conclue Paul Denning.

La R1 : Yamaha de retour au Top-rack !

Andrea Dosoli, responsable de la compétition vitesse chez Yamaha Motor Europe est évidemment ravi de la prestation de Toprak, premier pilote titré sur une Yamaha depuis Ben Spies en 2009. Il se réjouit aussi de la réussite d’Andrea Locatelli puisque le champion WSPP 2020 termine quatrième du WSBK 2021 et remporte le titre honorifique de meilleur rookie.

Le patron des Bleus est également fier de la R1 qui décroche pour Yamaha le titre constructeur. Pour mémoire, le dernier sacre des Bleus d’Iwata en World Superbike remonte à 2007 avec la R1 d’ancienne génération, alors pilotée par Noriyuki "Poupou" Haga et Troy "champion sur Ducati et Suzuki" Corser.

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

Moto-Net.Com observe au passage que le "grand" public motard ne se souvient au final que du titre de James Toseland en 2007 sur Honda Fireblade... Le titre constructeur est secondaire : Ducati est champion pour la deuxième année consécutive en MotoGP et pourtant, la Suzuki n°36 l’an dernier et la Yamaha n°20 cette année sont considérées comme les "championnes".

"La triple couronne (pilote, constructeur et équipe, NDLR) est quelque chose qui veut dire beaucoup", assure Dosoli, surtout en cette année 2021 qui a selon lui "probablement été la meilleure de tous les temps en World Superbike. Je ne me souviens pas d’une saison où trois pilotes et trois constructeurs se sont battus à chaque tour, à chaque course, pour le podium".

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

Piqués au vif, l’impitoyable "JR" et sa Ninja RR tacheront de récupérer leur couronne WSBK dès l’an prochain. Toprak et la R1 doivent donc savourer leur titre 2021 avant de préparer une saison 2022 plus disputée encore !? La Superbike d’Iwata tentera aussi de rester sur les trônes nationaux : Jake Gagne est "Number One" en MotoAmerica, Tarran McKenzie en BSB, Katsuyuki Nakasuga au Japon... sans oublier Matthieu Ginès en FSBK bien sûr !

Troisième du championnat World Superbike 2021, Scott Redding tâchera d’élever le niveau de jeu de la M1000RR, encore montée sur le podium ce week-end avec Michael van der Mark. Ducati pour sa part, essaiera d’achever son fabuleux début de saison 2019 en retrouvant Alvaro Baustista...

La R6 : seule au monde, pour la dernière année ?

Moins ouvert que le World Superbike ces dernières années, le World Supersport a été remporté par un pilote Yamaha, pour la cinquième année consécutive. Après Lucas Mahias, Sandro Cortese, Randy Krummenacher et Andrea Locatelli, le pilote "débutant" Dominique Aegerter s’est imposé cette année en WSSP sur Yamaha R6.

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

Depuis le départ à la retraite de l’imbattable Kenan Sofuoglu fin 2016 et avec le progressif retrait des autres marques dans cette catégorie, le WSSP tourne hélas à la coupe mono-marque. Cette saison, une seule victoire a échappé à la R6... Dans le principe pourtant, ce type de championnat disputé sur motos - issues - du commerce devrait attirer les participants !

En perte de vitesse, le World Supersport se trouve peut-être à l’aube d’une ère nouvelle : les V2 Ducati et les 3-cylindres Triumph feront leur entrée en compétition en 2022 ! Comment le 4-cylindres 600 cc de Yamaha se défendra face aux 959 italien et au 765 britannique... et au 636 d’Akashi, tant que la Dorna y est ?! Mystère du règlement et boule de Pirelli.

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

L’arrivée de grands noms doit également relancer l’intérêt du World Supersport : Nicolo Bulega le disciple et ami de Valentino Rossi, Oli Bayliss le fiston du glorieux "Troy Baylisstic" et Randy Krummenacher le champion 2019 rouleront sur Panigale V2 en World Supersport la saison prochaine.

La M1 : Quartararo champion mais sous pression...

La tentative de relancer cette catégorie désertée par les constructeurs demeure louable. MNC aimerait que le Moto3 aussi accueille davantage de marques et non des sous-marques : avec l’abandon du 2-Temps, Yamaha et Aprilia/Derbi/Gilera se sont retirés de cette brillante catégorie. En 2021, seulement deux constructeurs s’opposaient en Moto3 2021 : Honda et KTM/Husqvarna/Gas Gas (les aventures Mahindra/Peugeot n’ont pas duré).

Enfin, absent du Moto2 - mais engagé en 2022 avec le team VR46 ! -, Yamaha a remporté le titre suprême en vitesse moto avec notre "Diablo-lique" Fabio Quartararo, complétant ainsi idéalement sa collection de titre pilotes 2021. Une prouesse que la firme aux trois diapasons avait déjà réalisé en 2009 avec Cal Crutchlow (WSSP), Ben Spies (WSBK) et Valentino Rossi (MotoGP).

 Toprak Razgatlioglu boucle le grand chelem de Yamaha en WSBK, WSSP et MotoGP 2021

En catégorie reine des Grand Prix moto aussi, la saison 2022 s’annonce immensément relevée. Si notre délectable "20 français" et sa M1 ont marqué plus de points que quiconque cette année, ils ont été dominés par Pecco Bagnaia et sa Desmosedici sur la seconde moitié de saison...

Du GP de Catalogne début juin à la finale à Valence, le pilote Yamaha et son grand rival Ducati ont inscrits le même nombre de points (173). Plus inquiétant pour les Bleus : sur les six dernières épreuves du championnat 2021, "El Diablo" n’a récolté "que" 72 points et deux deuxièmes places comme meilleur résultat, contre 116 points et quatre victoires pour "Pecco". Pression !

Razgatlioglu champion WSBK : la saison 2021 en vidéo

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

150 ch et 225 kg pour la Ducati électrique de course MotoE

Ducati dévoile les caractéristiques de sa première moto électrique, le prototype "V21L" conçu pour la coupe du monde MotoE qui se dispute en marge des Grands Prix moto. Cette moto de course "à piles" revendique 150 ch et 140 Nm de couple et une vitesse de pointe de 275 km/h. 
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...