• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 29 janvier 2014

Le nouveau chef mécano de Rossi le voit devant en 2014 !

Le nouveau chef mécano de Rossi le voit devant en 2014 !

Le nouveau chef mécanicien de Valentino Rossi, Silvano Galbusera , estime que le nonuple champion du monde possède encore suffisamment de ressources pour combler les quelques dixièmes qui le séparent des trois têtes d'affiche du MotoGP : Lorenzo, Marquez et Pedrosa.

Imprimer

Le nouveau chef mécanicien de Valentino Rossi, Silvano Galbusera, estime que le nonuple champion du monde possède encore suffisamment de ressources pour combler les quelques dixièmes qui le séparent des trois têtes d'affiche du MotoGP : Lorenzo, Marquez et Pedrosa.

Un petit pas pour Vale... et pas de grands bonds pour ses rivaux !

S'avouant surpris d'avoir été choisi par le pilote le plus "capé" de l'ère moderne des Grands Prix, Silvano Galbusera a bien l'intention de saisir cette opportunité inattendue à bras le corps : "je ne sais toujours pas pourquoi j’ai été choisi par Valentino Rossi, mais je vais travailler jour et nuit pour préparer une moto qui lui permette de se remettre en confiance", assure le remplaçant de Jeremy Burgess.

Selon lui, le n°46 serait encore capable de briguer la plus haute marche du podium, à condition bien sûr de combler son déficit de vitesse sur les plus rapides.

Réaliste, Galbusera admet toutefois que la réussite du projet sera étroitement liée à la marge de progression des hommes de tête.

Car si voir Rossi gagner 2 ou 3 dixièmes au tour est peut-être encore possible, il est également très probable que Lorenzo, Marquez et Pedrosa progresseront eux aussi autant - voire plus...

"Sur le papier, il semble que Marc ne puisse que progresser alors que Jorge est déjà au maximum", analyse de son côté le nouveau chef mécanicien du Docteur... avant d'admettre espérer "que Lorenzo et Marquez n’aillent pas plus vite" !

Marquez s'investit auprès des handicapés

Marc Marquez et plusieurs autres pilotes espagnols (dont Carlos Checa et Toni Bou) ont participé à un événement organisé à Barcelone (Espagne) par la fondation Isidre Esteve, qui met en place des activités sportives à l'attention des personnes à mobilité réduite.

C'est la deuxième fois que le nouveau champion du monde participe à ce type d'initiatives, offrant un peu de son temps et de sa fantastique joie de vivre sans se faire prier. "C’est toujours important de donner un petit plus de motivation aux autres", commente le n°93. Talentueux et généreux : n'en jetez plus, la coupe est pleine !

Pour permettre à son pilote d'améliorer la cadence, Silvano Galbusera compte faire en sorte qu'il retrouve totalement ses marques sur sa M1 car il s'agirait selon lui du facteur expliquant que Rossi ne soit parvenu à s'imposer qu'une seule fois en 2013 (à Assen). 

"Jusqu’ici, Valentino ne s’est jamais senti complètement à l’aise sur cette moto et c’est ce qui l’empêche de trouver ce petit plus", assure - ou se rassure ? - celui qui a accompagné Ben Spies vers le titre mondial en Superbike en 2009.

Rossi peut-il encore revenir devant ?

Sur le papier, l'analyse est sensée et la stratégie prometteuse. En changeant de chef mécano, Valentino Rossi pourrait en outre mettre le gant sur des pistes de progression intéressantes, car différentes de celles qu'il avait l'habitude de suivre jusque là.

Dani Pedrosa en est le meilleur exemple, lui qui a amélioré son pilotage sur le mouillé en apprenant à maîtriser un supermotard en pneus slicks sur du sable ! Résultat : de relativement "lent" sous la pluie, le Catalan est aujourd'hui devenu aussi rapide - voire plus - que ses rivaux !

Reste trois petits "détails" sur lesquels risque de buter le nouevau couple "Galburesa-Rossi". Battu par Honda l'an dernier, Yamaha ne va tout d'abord pas prendre le risque de modifier la M1 pour qu'elle répondre aux attentes du n°46. Son avis sera certes pris en compte, mais la Yam' sera à coup sûr développée en priorité par et pour le pilote le plus logiquement "titrable" du team : Jorge Lorenzo.

Le deuxième écueil vient à nos yeux du manque d'expérience de Silvano Galbusera avec les MotoGP 4-temps. L'Italien a bien oeuvré en catégorie reine au milieu des années 90, mais c'était sur les bestiales 500 cc 2-temps. Inutile de rappeler qu'entre-temps, l'évolution technologique a considérablement changé la donne !

Aujourd'hui, les prototypes sont de véritables usines à gaz électroniques sur lesquelles il est possible de paramétrer virage par virage le contrôle de traction, le frein moteur, l'anti-wheeling et la gestion des gaz.

A cela s'ajoute la composante pneumatique, devenue primordiale en catégorie reine : sans un parfait accord entre la moto et les Bridgestone, aucune chance de jouer la gagne. Or Silvano Galbusera n'a aucune expérience des pneus japonais...

Enfin, l'âge de Valentino Rossi est lui aussi à prendre en considération : qu'il le veuille ou non, à bientôt 35 ans (dans 18 jours), le génie des alpages n'est plus exactement le même qu'à 20 ans - l'âge du nouveau "cador" de la catégorie, Mac Marquez...

Le talent est encore là, c'est certain. L'envie aussi, sans aucun doute. Mais l'audace et l'impétuosité s'émoussent avec l'âge, tout comme ce besoin irrépressible de prouver sa supériorité grâce auquel il est possible d'aller chercher au plus profond de soi ce fameux "petit plus"... Sans compter que sa lourde blessure en 2010 au Mugello s'est chargée de signifier au "dieu Vale" sa fragile condition d'être humain...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Les meilleurs moments du GP de Catalogne MotoGP 2024 en vidéo

Le Grand Prix de Catalogne 2024 s'est disputé ce week-end sur le circuit de Montmelo à Barcelone ! Pour fêter son futur départ à la retraite, A.Espargaro s'est imposé samedi en qualifs puis au Sprint. Mais le pilote Aprilia n°41, vainqueur du même GP l'an passé, s'est incliné ce dimanche face au champion Bagnaia, au leader Martin et à l'ancien patron M.Marquez...
Catalogne 7 commentaires
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
La France organise le Supermoto Des Nations 2024 au circuit Carole

Le championnat du monde par équipe de Supermotard est de retour en France, sur le circuit Carole ! Disputée chaque année dans un pays différent, cette compétition oppose les plus grandes nations de la discipline… et à la fin, c'est la France qui gagne : les Bleus courront pour une treizième étoile, la dixième d'affilée ! Bande-annonce et billetterie.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...