• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 18 novembre 2014

Grands Prix moto : 981 chutes en 2014 dont 206 en MotoGP

Grands Prix moto : 981 chutes en 2014 dont 206 en MotoGP

La saison 2014 des Grands Prix moto s'est terminée en fanfare à Valence , avec de la bagarre en piste dans les trois catégories. Place désormais à un bilan moins joyeux et surtout plus "douloureux" pour les artistes du "Cirque Continental" : le décompte des chutes survenues lors des 18 rendez-vous de la programmation...

Imprimer

La saison 2014 des Grands Prix moto s'est terminée en fanfare à Valence, avec de la bagarre en piste dans les trois catégories. Place désormais à un bilan moins joyeux et surtout plus "douloureux" pour les artistes du "Cirque Continental" : le décompte des chutes survenues lors des 18 rendez-vous de la programmation...

Deux fois plus de chutes en Moto2 qu'en MotoGP !

Au total, pas moins de 981 chutes ont été enregistrées pour l'ensemble des trois catégories en 2014, soit 118 de plus qu'en 2013. La catégorie Moto2 décroche la "gamelle d'or" avec 408 chutes, dont 134 en course. Ce total élevé n'est pas surprenant compte tenu de la quasi égalité en termes de matériel (moteur de CBR600RR et pneus Dunlop) et de l'absence d'anti-patinage sur ces 600 cc bien "tapées"... Une hérésie dans la mesure où les petites Moto3 disposent elles d'un contrôle de traction !

En Moto3, 367 chutes ont été comptabilisées dont 140 en courses contre un total de 206 en MotoGP (61 en courses).

Cette différence est imputable à la fois au plus faible nombre de pilotes en catégorie reine (24, contre 34 en Moto2 et en Moto3) et à leur fougue sans doute mieux canalisée grâce à l'expérience ! D'où les inquiétudes nourries à propos du passage de l'australien Jack Miller directement du Moto3 au MotoGP...

Par ailleurs, la sophistication extrême des motos de la catégorie reine réduit logiquement le nombre de dérobades non contrôlées. Et heureusement, dans la mesure où elles sont aussi plus lourdes et nettement plus rapides, ce qui pose déjà des problèmes sur certains circuits où les dégagements ne sont pas toujours suffisants pour "amortir" un missile de 160 kg capable de taquiner les 350 km/h !

Marquez sur la bonne voie, Smith sur la mauvaise pente...

Double champion du monde MotoGP pour sa deuxième saison seulement en catégorie reine, Marc Márquez a sensiblement réduit son nombre de chutes puisqu'il n'est tombé "que" onze fois cette année, contre quinze en 2013. 

Fort heureusement pour l'officiel Honda, la plupart de ses gamelles se sont produites pendant les essais, à l'exception de celles survenues durant le GP de San Marin, le GP d'Aragon et le GP d'Australie.

La rédaction de MNC lui décerne par ailleurs le titre du "plus beau rattrapage" de l'année suite à son incroyable sauvetage immortalisé ci-contre durant les essais officiels après le GP de République tchèque à Brno !

Le britannique Bradley Smith hérite du statut de pilote ayant le plus chuté en MotoGP avec un total de 16 gamelles. Le pilote Tech3 est huitième sur la liste des pilotes qui ont comptabilisé le plus de chutes cette année toutes catégories confondues, derrière sept pilotes issus des catégories Moto2 et Moto3.

Petite consolation pour Jorge Lorenzo : parmi les nombreux déboires vécus durant sa saison cauchemardesque, l'officiel Yamaha n'a pas trop connu de chutes. Il hérite même du statut du pilote ayant le moins tâté du bitume de la saison avec seulement deux chutes à son actif. 

L'occasion de pointer du doigt la capacité du n°99 à cerner de plus en plus finement les limites puisque son solde de chutes passe de cinq en 2011 et 2012 à trois en 2013 et deux cette année. Allez Jorge, encore un effort et c'est le zéro faute l'an prochain ! A moins que le majorquin, vexé par la domination totale de Marquez, ne commette plus souvent des erreurs en 2015 en cherchant justement à repousser ses limites et celles de la M1 ?

En Moto2, le débutant Sam Lowes, champion du monde Supersport 2013, est de son côté parti dans le décor à 25 reprises. Le britannique, titulaire du record de chutes toutes catégories confondues, est suivi par Axel Pons et Sandro Cortese avec respectivement 22 et 20 chutes à leur actif.

Dans la catégorie Moto3, le débutant tchèque Karel Hanika termine sa première saison en Grand Prix avec un solde de 24 chutes. Niccolò Antonelli le suit de près avec 22 passages involontaires par la "case graviers"...

109 chutes rien qu'à Misano

Misano est le circuit où les pilotes sont le plus tombés cette année avec un préoccupant total de 109 chutes, loin devant le Motegi et Phillip Island (ex-aequo avec 71 chutes) qui le suivent au classement des "circuits à gamelles".

L'explication de ce "score" tient essentiellement à la météo chagrine qui a perturbé les essais de la première journée du Grand Prix de Misano, ainsi qu'à la qualité perfectible du revêtement de la piste italienne.

      .

      .

      Commentaires

      Ajouter un commentaire

      Identifiez-vous pour publier un commentaire.

      .

      A lire aussi sur le Journal moto du Net

      L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holdago sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
      Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
      L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
      Permis moto 1 commentaire
      Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
      La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
      Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
      Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

      Soutenez le Journal moto du Net

      Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

      ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

      Calendrier MotoGP 2023

      Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

      GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

      Pré-saison 2023

        Calendrier MotoGP 2023

      Courses 2023

      GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
      GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
      GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
      GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
      GP de France moto 14 mai : GP de France
      GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
      GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
      GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
      GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
      GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
      GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
      GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
      GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
      GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
      GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
      GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
      GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
      GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
      GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
      GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
      GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


      SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

      • En savoir plus...