• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARGENTINAGP 2019 - CRUTCHLOW S'EXPLIQUE
Paris, le 1er avril 2019

GP d'Argentine 2019 : la colère de Crutchlow (13ème)...

GP d'Argentine 2019 : la colère de Crutchlow (13ème)...

Dur GP d'Argentine pour Cal Crutchlow : qualifié 8ème hier à Termas de Rio Hondo avec de grandes ambitions, le pilote LCR Honda écope d'une pénalité sévère - mais juste, vraiment ? - qui l'oblige à repasser par les stands et à terminer loin de ses objectifs... Débriefing.

Imprimer

Cal Crutchlow, LCR Honda (8ème en qualifs et 13ème en course)

Parti 8ème sur la grille - juste devant son coéquipier Takaaki Nakagami -, Cal Crutchlow a dû se contenter d'une 13ème place qui n'était pas à la hauteur de ses attentes... ni de ses capacités. Estimant qu'il avait enfreint le règement en bougeant très légèrement sur la grille, les commissaires lui ont infligé une pénalité particulièrement sévère : le pilote LCR Honda a dû repasser par la voie des stands pendant la course ("ride through"), ce qui l'a contraint à faire la course loin derrière.

Difficilement détetable à l'oeil nu mais incontestable - et incontesté -, ce mouvement lui a coûté  cher. Très cher... Trop cher ? C'est en tout cas ce qu'estiment le pilote et son équipe, d'autant que Nakagami termine 7ème.

"Beaucoup trop sévère"

"Je suis vraiment très déçu par le comportement de la direction de course à notre égard", déplore Lucio Cecchinello, responsable du team sans remettre en cause le mouvement sur la grille mais  bien la sévérité de la sanction : "la pénalité infligée à Cal est extrêmement dure, car son mouvement au départ était vraiment insignifiant. On parle de 1,5 cm, maximum 2 cm (allez, peut-être 5 ou 6, NDLR), ce n'est vraiment rien. On ne peut hélas pas faire grand-chose, hormis exprimer notre pensée lors de la prochaine réunion du comité : la sanction pour ce type d'infraction est beaucoup trop sévère. Il n'y a aucune corrélation entre le gain potentiel de quelques centimètres et la pénalité de 30 secondes. On est vraiment déçu mais on doit faire avec et se concentrer pour la prochaine course au Texas".

Le pilote britannique, connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, bouillait de rage hier à l'arrivée du GP d'Argentine, même s'il tente aujourd'hui de faire contre mauvaise fortune bon coeur.

"Totalement en désaccord"

"Tout d’abord je tiens à remercier mon équipe pour ce week-end et ce rythme de course positifs. Je pense que nous avons montré aujourd’hui que nous aurions pu nous battre pour le podium et que nous aurions probablement obtenu une deuxième place en toute sécurité. Les commissaires ont dit que j’avais volé le départ, ce avec quoi je suis totalement en désaccord, à l’instar de mon équipe, et nous sommes déçus de cette pénalité".

"Mais nous acceptons la situation... Nous avons dû faire un ride through puis j'ai fait le meilleur travail possible pour le reste de la course avec un bon rythme. Maintenant, j'attends avec impatience le Texas où nous prévoyons de faire une autre bonne course".

Analyse Moto-Net.Com : La déception est bien compréhensible pour Cal Crutchlow et son équipe, pour ne pas dire parfaitement légitime. Non seulement il n'a tiré aucun avantage de ce très léger mouvement sur la grille, mais il n'a pas non plus mis en  danger les autres pilotes... Sans compter qu'avec ses chronos réguliers en 1'40, il se classe deuxième pilote le plus rapide en course derrière Marquez.

Alors oui, le règlement c'est le règlement... Mais on peut se demander pourquoi la nouvelle pénalité de "tour rallongé" ("long lap  penalty") n'a pas été préférée au traditionnel "ride through". Selon les officiels, cette nouvelle forme de pénalité permettrait en effet de faire perdre au pilote en faute  "entre 2 et 5 secondes selon les circuits", au lieu de 20 à 30 secondes pour un passage au stand. Pour une "faute" aussi légère, la sanction aurait sans doute été mieux acceptée.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Bagnaia et Ducati maintiennent la cadence aux tests du Qatar

Le champion du monde MotoGP Francesco Bagnaia ouvre les tests au Qatar avec le meilleur temps devant son dauphin, Jorge Martin. Aleix Espargaro suit les Ducati sur son Aprilia, très en forme ce lundi, alors que Johann Zarco et Fabio Quartararo sont respectivement 9ème et 10ème. Résultats et classement de la première journée.
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Marché moto et scooter : le show et l’effroi en janvier 2024

À l’image de la météo en France, le marché français du motocycle a connu un premier mois de l’année 2024 extrêmement contrasté. Agréablement douillet pour certains constructeurs, sinistrement frisquet pour d’autres, janvier a été globalement négatif : -6,4 % par rapport à 2023... Bilan.
Bilans marché 1 commentaire
Yamaha Blu Cru Pro Days 2024 sur le circuit de Nogaro 

Le service compétition de Yamaha organise deux journées de roulage sur le circuit de Nogaro (32) réservées aux pilotes de vitesse à ses couleurs. Trois groupes seront formés le week-end du 16 et 17 mars, sous la houlette de l'école de pilotage H2S. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...