• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARGENTINAGP 2019 - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 1er avril 2019

GP d'Argentine 2019 : Zarco (15ème) : "J'ai de la chance de terminer 15ème"

GP d'Argentine 2019 : Zarco (15ème) : J'ai de la chance de terminer 15ème

15ème avec un petit point à l'arrivée, Johann Zarco repart d'Argentine après un nouveau Grand Prix difficile... Les espoirs de Top 10 ne sont pas encore d'actualité pour le pilote français qui cherche néanmoins à rester optimiste. Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, KTM (18ème en qualifs et 15ème en course)

"J'ai beaucoup lutté pendant toute la course. J'ai presque touché Lorenzo au départ, ce qui m'a relégué quasiment en dernière place (le majorquin avait par erreur enclenché son limitateur de vitesse pour les stands, ce qui explique son départ catastrophique et la gêne occasionnée aux autres pilotes dont Johann, NDLR).  J'avais un bon feeling sur les huit premiers tours mais je n'ai pas réussi à doubler mes concurrents, puis c'est devenu de plus en plus difficile de piloter la moto".

"J'ai dépensé beaucoup d'énergie pour rentrer dans les points et j'ai été doublé par deux pilotes, donc à la fin j'ai de la chance de terminer 15ème. C'est difficile ce genre de courses. Pour l'instant je ne peux pas piloter comme je le voudrais mais on va travailler d'arrache-pied avec l'équipe pour d'adapter. Plus tard on aura de nouvelles pièes à tester.

Pol (Espargaro, NDLR) et Miguel (Oliveira, NDLR) ont fait une bonne course, donc si je peux au moins me rapprocher d'eux ou être le premier pilote KTM, ce sera satisfaisant. Mais pour se rapprocher des avant-postes, il faudra qu'on fasse autre chose. Je veux rester aussi optimiste que possible et je sais que tout ce qu'on traverse actuellement me rendra plus fort".

Analyse Moto-Net.Com : Lucide, Johann Zarco sait qu'il faut rester positif et ne pas perdre espoir pour parvenir à son objectif de Top 10... 15ème au Qatar et 15ème en Argentine, le pilote français totalise donc deux points et figure en 19ème place au classement. Loin de ses ambitions, donc, alors même que Pol Espargaro décroche le premier Top 10 de la saison pour la marque Orange et occupe la même positon au  provisoire.

Plus que le résultat brut, c'est la stagnation des performances qui interpelle : que Johann termine derrière  Espargaro est compréhensible au regard de son expérience supérieure sur la RC16. Mais qu'il soit également battu par Miguel Oliveira et talonné par Hafizh Syahrin préoccupe davantage. D'autant que le débutant portugais lui colle plus de 7 secondes sur la ligne avec sa moto semi-officielle préparée par Tech3...

Pas de quoi remonter le moral du pourtant très rapide cannois qui est apparu fatigué et abattu à l'arrivée. Tout dans son attitude trahissait la frustration, sentiment ô combien compréhensible pour un pilote de son calibre : l'an dernier sur ce même circuit, Johann terminait sur la deuxième marche du podium avec sa Yamaha-Tech3 !

Certes, il ne s'agit que de la deuxième course sur un circuit atypique qui plus est. Johann et son équipe ont encore besoin de temps pour trouver une bonne direction car de son propre aveu : "tout ce que je fais sur la moto ne fonctionne pas", déplore-t-il en regrettant son incapacité à mettre le gant sur un bon feeling général.

L'ambiance passe à l'orange chez KTM

Le problème est que l'ambiance dans le box KTM semble déjà se tendre, en partie à cause des résultats moins brillants qu'attendus du nouveau chef de file et de l'absence du pilote de tests Dani Pedrosa sur lequel les autrichiens et Johann capitalisent beaucoup pour faire avancer le développement.

Le n°5 a ainsi déjà écopé d'un "avertissement" de la part de Pit Beirer, boss du service compétition MotoGP de KTM, après sa première course au Qatar : l'autrichien a notamment appelé le français a davantage de pondération dans ses propos, soulignant ainsi la tension perceptible entre Johann et son chef-mécano...

"Lors du test de Sepang, Johann a dit qu’il était plus à l’aise avec le train avant", se souvient Beirer. "Il est allé un peu vite en besogne car dès le samedi du Qatar, ça n’allait plus ! Son ton avait quelque peu changé et il est devenu plus dur. Or, ce n’est jamais agréable de se prendre des observations..." Espérons que les choses s'améliorent grâce à l'introduction de nouvelles pièces prévue en mai, comme l'espère Johann.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...