• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARGENTINAGP 2019 - COURSE
Paris, le 31 mars 2019

Compte rendu et résultats du GP d'Argentine MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP d'Argentine MotoGP 2019

Coup double pour Marc Marquez au GP d'Argentine 2019 : le pilote Honda humilie ses rivaux avec une victoire écrasante et récupère les commandes du championnat MotoGP devant Dovizioso, troisième à Termas de Rio Hondo derrière le remarquable Rossi. Résumé et classements.

Imprimer

Dire que la victoire de Marc Marquez en Argentine constitue une surprise serait mentir : le champion en titre est toujours redoutable sur ce tracé rapide où il a remporté samedi sa cinquième pole en six tentatives (Termas de Rio Hondo a rejoint le calendrier MotoGP en 2014).

En course toutefois, sa fougue le trahit régulièrement en Amérique du Sud : il s'est fait rétrograder à la 18ème place l'an dernier suite à son invraisemblable demi-tour sur la grille suivi d'actions agressives. Sans oublier ses chutes de 2015 et 2017, qui contrebalancent ses victoires de 2014 et 2016 !

L'officiel Honda, sans doute conscient de sa relative vulnérabilité en Argentine, s'est donc livré à une course en solitaire : Marquez s'est échappé dès l'extinction des feux depuis la pole et a creusé un écart abyssal. Le n°93 a parfois collé jusqu'à une seconde au tour à ses poursuivants (toutes les actions principales et des vidéos sur MNC Live) !

La régularité de son rythme est aussi impressionnante que sa vélocité : Marc Marquez a signé le meilleur tour en course en 1'39.426 dès son deuxième passage, avant d'enchaîner un nombre impressionnant de boucles dans la fourchette haute des 1'39. L'espagnol est le seul à être passé sous la barre des 1'39.5, puis à rester sous les 1'40 jusqu'à son 15ème tour !

Performance remarquable car réalisée avec un pneu tendre à l'arrière, qui ne l'a pas empêché de maintenir une dizaine de secondes d'avance jusqu'à l'arrivée. Heureux comme un pape, Marquez signe son premier succès de la saison (le dernier remonte au GP de Malaisie 2018) et récupère la première place au championnat provisoire avec quatre points d'avance sur Dovizioso.

Bagarre à couteaux tirés entre Rossi et Dovizioso

Valentino Rossi fêtait ce dimanche les 23 ans de son tout premier Grand Prix et le moins qu'on puisse dire, c'est que ces deux décennies ne l'ont pas ramolli ! Le Docteur s'est livré à une bataille somptueuse avec Andrea Dovizioso avant de verrouiller l'accès à la deuxième place via un intérieur imparable dans le dernier tour ! 

L'air de rien, cela faisait depuis le GP d'Allemagne l'été dernier que le n°46 n'était plus monté sur le podium, soit plus d'une demi-saison à subir les humeurs de sa Yamaha. Sa joie était palpable à l'arrivée...

"Je suis très content et aussi pour Yamaha car cela faisait longtemps que je n'étais pas monté sur le podium", admet le n°46. J'espérais avoir un meilleur rythme que Dovi et m'échapper, mais ça n'a pas été possible. Il a fallu se battre à chaque tour : ça m'a rappelé quand j'étais plus jeune !"

Les deux italiens - leaders du deuxième groupe - ne se sont pas lâchés d'une semelle pendant 25 tours et ont chacun joué leurs cartes avec soin, sans manoeuvre discutable. Une belle lutte à laquelle s'est temporairement mêlée Jack Miller (4ème), Danilo Petrucci (6ème) et l'infortuné Franco Morbidelli...

Double élimination Yamaha et double beau geste en Argentine

Le pilote italo-brésilien a réalisé une belle course en Argentine, se maintenant un long moment dans le Top 5 sur sa Yamaha SRT-Petronas avant de rétrograder légèrement. Hélas, sa trajectoire a croisé celle de Maverick Viñales qu'il a entraîné au tapis dans le dernier tour en s'approchant trop près de la roue arrière de la M1 d'usine...

On retiendra la belle sportivité dont a fait preuve l'officiel Yamaha, qui est venu serrer la main d'un Morbidelli mortifié par sa bévue en plus de souffrir le martyr. Viñales hérite de son côté d'un résultat blanc alors qu'il s'élançait depuis la deuxième place : une position qu'il a toutefois rapidement perdue, avant d'apparaître en fin du deuxième groupe vers la 7ème place. Week-end délicat pour le n°12...

Autre beau geste auquel beaucoup de monde sera probablement sensible : la poignée de mains échangée entre Rossi et Marquez juste derrière le podium, à l'initiative du nonuple champion du monde . Le geste est d'autant plus fort que la "guéguerre Rossi-Marquez" s'était intensifiée l'année dernière sur ce même circuit, quand l'officiel Honda avait poussé le n°46 à la faute avec un intérieur viril. 

A l'époque, le Docteur avait refusé la main tendue de son rival : cette année, il lui a présentée après l'avoir interpellé d'une tape sur l'épaule... Mais sans débordement d'enthousiasme non plus ! Tant mieux pour le sport et après tout, comme le souligne la maman de Rossi : "ils ne sont pas là pour partir en vacances ensemble !".

Quartararo 8ème, Zarco 15ème à 7,7 sec de son coéquipier KTM

Fabio Quartararo a de son côté réalisé une épreuve solide et sans erreur, malgré sa méconnaissance du tracé argentin en MotoGP - contrairement à la première course au Qatar où des essais officiels s'étaient déroulés à Losail juste avant le Grand Prix.

Dixième pendant la majeure partie de sa deuxième course en catégorie reine, El Diablo récupère finalement la 8ème position grâce au doublé de M1 au tapis dans le dernier tour. Et voila huit points supplémentaires dans sa besace, lui qui avait vécu une première course frustrante suite à un calage sur la grille de départ au Qatar.

Le français devance Aleix Espargaro dont l'Aprilia n'en finit pas de surprendre favorablement : le blason de Noale a vraisemblablement passé une étape sur sa RS-GP. Tant mieux pour le spectacle et pour le nouveau pilote Aprilia, Andrea Iannone !

L'italien n'en profite hélas pas vraiment puisqu'il termine 17ème et dernier pilote à l'arrivée, derrière les KTM de Zarco et Syarhin ! Pol Espargaro, 10ème, est de nouveau le premier pilote KTM avec un souffle d'avance sur l'impressionnant débutant Miguel Oliveira, qui marque ses premiers points sur sa KTM Tech3. L'écart dépasse les 7,5 sec entre Johann et les deux KTM...

Le(s) point(s) au championnat

Andrea Doviziso, vainqueur au Qatar, doit déjà céder les commandes du championnat provisoire à Marc Marquez qui démarre cette saison avec une deuxième place et une victoire. Soit 45 points marqués sur 50 possibles : pas mal, non ?!

 

"DesmoDovi", 3ème en Argentine, prend quatre longueurs de retard (41 points) et se retrouve à dix unités du troisième, Valentino Rossi (31). Pas de quoi inquiéter le n°4, qui assure que "la cible était le podium ce week-end, donc je suis content".

Alex Rins, auteur d'une spectaculaire remontée de la 16ème à la 5ème place (!), complète le Top 5 provisoire devant Danilo Petrucci. Soit quatre constructeurs aux cinq premières places : Honda, Ducati, Yamaha et Suzuki.

Cal Crutchlow, sanctionné d'un passage par la voie des stands pour avoir "volé le départ", occupe la 6ème position au provisoire devant son coéquipier Takaaki Nakagami. Les deux voisins de box ont respectivement terminé l'épreuve argentine aux 13ème et 7ème places.

Déception aussi pour Jorge Lorenzo, jamais dans le coup ce week-end et anonyme 12ème à l'arrivée à 27,497 sec du chef de file Honda-Repsol... Le majorquin explique souffrir encore de ses blessures, notamment au poignet. Bien qu'il ait gagné une place par rapport au Qatar (13ème), il pointe 14ème au provisoire : pas satisfaisant ni pour lui, ni pour son employeur japonais.

La prochaine course, le GP des Amériques, se déroulera sur le circuit texan d'Austin le 14 avril : restez connectés !

Résultats du GP d'Argentine MotoGP 2019 

  1. Marc MARQUEZ Honda 41'43.688
  2. Valentino ROSSI Yamaha +9.816
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.530
  4. Jack MILLER Ducati +12.140
  5. Alex RINS Suzuki +12.563
  6. Danilo PETRUCCI Ducati +13.750
  7. Takaaki NAKAGAMI Honda +18.160
  8. Fabio QUARTARARO Yamaha +20.403
  9. Aleix ESPARGARO Aprilia +25.292
  10. Pol ESPARGARO KTM +25.679
  11. Miguel OLIVEIRA KTM +25.855
  12. Jorge LORENZO Honda +27.497
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +31.398
  14. Francesco BAGNAIA Ducati +32.893
  15. Johann ZARCO KTM +33.372
  16. Hafizh SYAHRIN KTM +35.545
  17. Andrea IANNONE Aprilia +38.238

Non classés

  • Maverick VIÑALES Yamaha 1 Tour
  • Franco MORBIDELLI Yamaha 1 Tour
  • Joan MIR Suzuki 4 Tours
  • Tito RABAT Ducati 10 Tours
  • Karel ABRAHAM Ducati 11 Tours

Classement provisoire MotoGP 

 

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Ah par contre je ne l'ai pas vraiment souligné dans mon premier commentaire mais personnellement j'ai beaucoup apprécié l'état d'esprit de Viñales. Ce n'est pourtant pas mon pilote préféré, loin de là, mais le voir aller directement auprès de Morbidelli pour s'assurer qu'il allait bien plutôt que de s'énerver sur lui a été un très beau geste de fair-play de sa part. Tout comme ses déclarations d'après course, où en revoyant l'incident il a immédiatement déclaré que c'était un simple fait de course et qu'il n'avait absolument rien à reprocher à Franco. Une excellente mentalité qui fait plaisir à voir.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...