• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BENTORNATO !
Paris, le 2 août 2017

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Champion de Superstock 1000 en 2011, Davide Giugliano n'a pas réussi à s'imposer en WorldSBK malgré de bons guidons. Après sa saison 2017 écourtée en British Superbike, le n°34 tente un retour en WSBK, au sein du team Honda Red Bull... Explications.

Imprimer

Titré en 2011 dans la catégorie STK1000 aux commandes d'une Ducati 1098R préparée par le team Althea - brillante équipe sacrée la même année en WSBK avec Carlos Checa ! -, Davide Giugliano est logiquement monté en World Superbike la saison suivante.

Présenté - par Moto-Net.Com notamment - comme la potentielle relève de l'Empereur Romain (Max Biaggi, "who else ?"), le n°34 italien n'a finalement jamais été en mesure de battre les pilotes de pointe durant ses cinq saisons au plus haut niveau.

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Il n'y a qu'en qualifications que le pilote de Rome a réussi à devancer l'ensemble de ses adversaires : il s'est octroyé cinq Superpole. Il ne fait aucun doute que ce "Schwantz spaghetti" a de la vitesse à revendre, mais tout autant de fougue à réduire !

Sur ses 113 courses disputées en World Superbike, Giugliano a terminé 29 fois par terre... ou en l'air ! En 2015 alors qu'il disputait sa deuxième saison au sein de l'écurie officielle Ducati, deux blessures - au pied puis au dos, brrrr - l'ont tenu écarté des circuits la majeure partie de la saison : il n'a disputé que cinq épreuves sur treize...

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

En dépit de ses mésaventures, les Rouges de Bologne lui avaient réaccordé leur confiance l'an passé, mais leur poulain n'a pas confirmé les espoirs qu'il avait faire naitre grâce à sa brillante saison 2012, au guidon d'une RSV4 engagée par "son" équipe fétiche Althea.

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vie que les autres - se souviennent en effet que le pilote et son Aprilia privée avait décroché la sixième place du général avec leur 211 points engrangés grâce à de nombreux Top6 en course (15), dont deux deuxièmes places.

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Inconstant mais très rapide, Davide Giugliano a fini par lasser l'usine Ducati qui l'a remercié fin 2016 : nettement moins performant que son coéquipier et chef de file Chaz Davies, il est remplacé cette saison par son compatriote Marco "Le revenant" Melandri.

Embauché en 2017 par le prestigieux team BMW Tyco en British Superbike, Davide Giugliano s'est de nouveau fait - très - mal en début de saison. Déçues l'une et l'autre ainsi que l'une pour l'autre, les deux parties ont convenu de se séparer au début de l'été.

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

Parallèlement, la tragique disparition de Nicky Hayden a libéré un guidon en World Superbike... Saisies à Laguna Seca par l'américain Jake Gagne, les commandes de la Fireblade officielle ont été prises par Davide à l'occasion des essais estivaux réalisés la semaine passée au Lausitzring en Allemagne.

Ces tests s'étant bien déroulés, l'italien obtenu son ticket pour disputer la prochaine épreuve du World Superbike programmée... au Lausitzring, en Allemagne ! Son objectif ne sera pas la victoire qui lui a toujours échappé en WSBK, mais plutôt le Top 10 que Stefan Bradl sur sa propre CBR peine à atteindre depuis le début de la saison.

Giugliano de retour en World Superbike avec l'équipe Honda

À moyen terme naturellement, Davide Giugliano espère devenir le remplaçant attitré du légendaire "Kentucky Kid" - avec qui il avait partagé un mémorable podium sous la pluie à Sepang - pour cette fin de saison 2017. À plus long terme, le romain vise un poste de titulaire pour la saison 2018... Affaire à suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...