• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
"TOUT ÇA FAIT BEAUCOUP DE BRUIT"
Paris, le 12 mars 2020

Anne Hidalgo veut faire payer le stationnement moto à Paris

Anne Hidalgo veut faire payer le stationnement moto à Paris

Candidate à sa propre succession à la mairie de Paris, Anne Hidalgo estime qu'il y a "beaucoup trop de deux-roues motorisés qui posent un problème" et que "tout ça fait beaucoup de bruit"... La solution : faire payer le stationnement des motos et scooters, pardi ! Explications.

Imprimer

Anne Hidalgo, qui n'avait pas souhaité répondre à nos questions dans le cadre de notre dossier "Stationnement payant pour les motos : qu'en pensent les candidats à la Mairie de Paris ?", a préféré s'exprimer sur BFM TV - où elle a sans doute, en effet, plus de partisans que sur un journal moto !

"Mon opinion c'est qu'aujourd'hui nous avons beaucoup trop de deux-roues motorisés qui se garent n’importe où sur les trottoirs, qui ne respectent pas les pistes cyclables, qui ne respectent pas les trottoirs et qui posent un problème", estime la châtelaine maire de Paris.

Ah chouette, la municipalité va donc enfin construire suffisamment de places pour le stationnement des motos et scooters qui participent largement à la décongestion de la plus belle ville du monde ! Euh... Oui mais non.

50 000 places pour 150 000 deux-roues

Interrogée hier matin sur BFM, la maire sortante affirme que "l'une des pistes, c’est notamment bien sûr le paiement du stationnement, mais c’est une décision que nous prendrons dans le cadre d’une grande conférence citoyenne avec les citoyens et tous les acteurs de la mobilité pour s’engager ensemble vers un modèle de déplacement qui soit moins impactant pour la pollution. D’ailleurs pollution atmosphérique et pollution sonore, parce que tout ça fait beaucoup de bruit !"

Caramba, encore raté ! Pourtant, "il existe environ 30 000 à 50 000 places de stationnement pour les deux-roues à Paris", estimait la Fédération française des motards en colère (FFMC) cet hiver, alors qu'on a "au minimum 150 000 deux-roues motorisés en demande de parking. Il n'y a pas d'alternatives suffisantes !"

"Il n’y a pas une ville au monde où on est en train d’expliquer qu’il faut mettre plus de voitures, qu’il faut miser sur le transport individuel et qu’il faut miser sur les moteurs thermiques", poursuit Anne Hidalgo : "dites-moi s’il y a une ville qui va dans un autre sens que le nôtre, je serais ravie de voir l’exemple et de voir ce que ça produit".

A la rédaction de MNC - basée à Paris depuis plus de 20 ans -, avouons que personne n'a jamais entendu un quelconque candidat demander plus de voitures en ville depuis, au hasard, Georges Pompidou dans les années 70. En revanche, les villes dans le monde qui ont compris l'intérêt du deux-roues motorisés sont nombreuses !

On se rappelle en revanche très bien qu'en 2014, une certaine Anne Hidalgo estimait - après avoir affirmé le contraire une semaine plus tôt, certes ! - que le stationnement des motos devait rester gratuit. "Tout ça fait beaucoup de bruit", effectivement...

Rappel : les avantages de la moto dans la circulation urbaine

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 1 commentaire
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...