• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTORSCHPORT
Paris, le 23 septembre 2020

M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...

Imprimer

Introduite chez BMW Motorrad lors de la sortie (fin 2018) de la dernière génération de S1000RR via une série d'options et de pièces hautes performances, la lettre M - pour Motosport - prend du galon en devenant le préfixe d'une nouvelle moto encore plus sportive : la M1000RR.

"Développée à partir du modèle S 1000 RR, la sportive a été adaptée aux exigences du sport moto, de la compétition client au Championnat du monde de Superbike (WSBK). Cette sportive de haut niveau pourra démontrer toutes ses qualités sur circuit à partir de 2021", prévient Rudi Schneider, responsable des séries S et K.

Légèrement plus puissante et plus légère que la "double R" originelle (voir les points clés en bas d'article), cette inédite M1000RR abattrait le 0 à 100 km/h en 3,1 secondes et atteindrait les 306 km/h en vitesse de pointe, brisant ainsi le "Gentlemen's agreement" des 299 km/h, respecté par la majorité des Superbike actuelles.

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

En tant que moto homologuée pour la route - les radars en crépitent d'avance ! -, cette nouvelle machine se place donc comme la sportive BMW de référénce. Les lecteurs MNC - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent toutefois qu'un précédent "top" modèle allemand était plus affûté encore...

Produite à 750 exemplaires en 2017 et réservée à un usage sur - grand ! - circuit uniquement, la HP4 Race bénéficiait des caractéristiques plus affolantes encore : cette machine de course à carénage, jantes et cadre carbone ne pesait que 171 kg tous pleins faits tandis que son 4-cylindres sortait 215 chevaux et 120 Nm !

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Plus récente que la HP4 Race, la nouvelle M1000RR s'en distingue esthétiquement en reprenant les lignes de la toute dernière S1000RR... et en adoptant surtout une paire d'ailettes : incontournables en MotoGP depuis plusieurs saisons, ces appendices apparaissent en World Superbike à mesure que sont homologués les nouveaux modèles.

L'an prochain, Tom Sykes et son futur coéquipier Michael van der Mark s'emploieront à - tenter de - faire briller BMW en championnat du monde Superbike aux commandes de cette M1000RR. Les pilotes d'autres championnats ou simples amateurs de journées piste pourront aussi rouler sur la "M RR"... mais devront payer pour cela !

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

D'ores et déjà référencée sur le site officiel BMW Motorrad France, la M1000RR s'affiche "à partir de 33 270 euros". À titre de comparaison, la S1000RR coûte actuellement entre 19 200 euros (sans option) et 27 625 euros avec les packs M, Dynamic, Carbon et quelques pièces en plus. Pour mémoire enfin, il fallait débourser 80 000 euros pour s'offrir l'exceptionnelle HP4 Race.

BMW M1000RR : les points clés

  • Moteur 4 cylindres de 999 cc
  • 212 ch (156 kW) de puissance à 14 500 tr/min (+ 5 ch Vs S1000RR)
  • Couple maximal de 113 Nm à 11 000 tr/min (idem S1000RR)
  • Régime maxi de 15 100 tr/min (+ 500 tours)
  • Poids tous pleins faits de 192 kg (-5 kg)
  • Bloc moteur équipé de bielles Pankl en titane plus longues et plus légères (- 85 g)
  • Système d'admission avec trompettes d'admission plus courtes pour optimiser les transferts à haut régime
  • Collecteurs d'admission entièrement usinés avec une géométrie de tubulures repensée
  • Technologie BMW ShiftCam pour ajuster les temps de calage et la levée des soupapes
  • Chambre de combustion adaptée et taux de compression augmenté à 13,5 (13,3 sur S1000RR)
  • Soupapes d'échappement en titane avec nouveau jeu de ressorts, culbuteurs plus fins (6% plus légers) et arbres à cames améliorés
  • Pistons forgés Mahle à deux segments (- 12 g)
  • Système d'échappement Akrapovic entièrement en titane (-3,657 kg)
  • Modes de conduite Rain, Road, Dynamic, Race et Race Pro1-3
  • Dynamic Traction Control (DTC) dernière génération
  • Fonction de contrôle du cabrage avec IMU 6 axes
  • Deux courbes d’accélération ajustables
  • Frein moteur réglable à 3 niveaux en mode "Race Pro"
  • Shift Assistant Pro pour monter ou descendre les vitesses sans débrayer
  • Rapports de transmission aisément réversible sur piste
  • Fonction Launch Control et limiteur Pit Lane
  • Fonction Hill Start Control Pro pour démarrage en côte
  • Ailerons M en carbone à portance négative de 16,3 kg et bulle haute
  • Châssis à géométrie retravaillée, nouvelle répartition des charges et réglage différent du point de pivot du bras oscillant
  • Fourche inversée optimisée et suspension arrière repensée avec cinématique "Full Floater Pro"
  • Nouveaux freins M : de 306 à 0 km/h en 10,7 sec
  • Jantes en carbone M
  • Combiné d’instruments multifonctions avec grand écran TFT 6,5'' (animation du logo M au démarrage, "bitte schön" !)
  • Interface OBD avec l'enregistreur de données GPS M et le logiciel M GPS Laptrigger
  • Batterie M allégée, prise USB à l'arrière, phares LED, régulateur de vitesse électronique et poignées chauffantes
  • Pack M Competition
    • Logiciel M GPS Laptrigger et son code d'activation
    • Pack de pièces fraisées M
    • Pack carbone M
    • Bras oscillant argent allégé de 220 g
    • Chaîne M "Endurance" sans entretien à revêtement DLC
    • Kit passager avec selle arrière
  • Tarif : à partir de 33 270 euros
  • Coloris : M Motorsport ou Pack M Competition

BMW M1000RR : présentation officielle en vidéo

BMW M1000RR : galerie photos

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

 M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 1 commentaire
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Suzuki du SERT remporte les 24H Motos du Mans 2024

Suzuki accroche un nouveau record sur la classique de l'endurance au Mans avec sa 15ème victoire aux 24H Motos 2024 ! La n°12 du SERT Yoshimura termine avec un tour d'avance sur la BMW officielle et cinq sur la Yamaha du Yart, championne du monde en titre. Résultats.
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...