• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA PASSAIT C’ÉTAIT BEAU
Paris, le 27 juin 2022

Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...

Imprimer

Le Journal moto du Net n’est pas du genre complotiste. Non, MNC ne pense pas que les responsables du MotoGP souhaitent pimenter la seconde moitié de saison en affligeant une pénalité à notre champion du monde 2021 et actuel leader du provisoire 2022. Cependant...

Il est assez étrange que la manœuvre de Fabio Quartararo sur Aleix Espargaro au cinquième tour du GP des Pays-Bas soit sanctionné par un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix, dans cinq semaines à Silverstone (Grande-Bretagne). Certes, cette attaque était hâtive. Le pilote l’a regretté et s’est platement excusé...

"J'ai fait une erreur de débutant", reconnaît humblement le pilote Yamaha. "C'était seulement le troisième tour et j'ai attaqué comme si c'était le dernier", relatera à chaud le champion. Ce dernier a en fait perdu l’avant dans le cinquième tour. Mais peu importe, c’était toujours trop tôt.

Tenter le freinage à cet endroit était quelque peu osée aussi, car l’enchaînement extrêmement lent au début du circuit néerlandais - ce ne serait pas arrivé avec l’ancien tracé bien plus rapide et sympa, mais c’est une autre affaire - induit des vitesses très faibles et des écarts proportionnellement moindres pour faire la différence...

Dès le premier tour pourtant, alors que l’excitation du départ était à son maximum et la température des pneus proches du minimum, "El Diablo" avait doublé son principal adversaire - sur la piste comme au championnat - exactement de la même manière, sans se planter.

"Le pilote de MotoGP n°20 @FabioQ20 s'est vu infliger une pénalité (Long Lap) pour le #BritishGP en raison d'un contact avec le pilote n°41 au virage 5, qui a eu un impact important sur leur course", a décidé puis gazouillé la direction de course... Admettons. Acceptons. Pas le choix de toute façon !

Mais alors, quid des Bagnaia qui fauche Martin au Qatar, Miller qui balaie Mir au Portugal, Nakagami qui harponne Rins et élimine Bagnaia en Catalogne... Ces incidents de course - pour ne parler que du MotoGP en 2022 - étaient-ils moins pénalisants, pour ne pas être pénalisés ?

"El Diablo" aurait tenté le diable... Logique !

"Désormais, tu ne peux plus essayer de doubler car ils pensent que tu es trop ambitieux", résume Fabio sur les réseaux sociaux. "Ils", ce sont les "stewarts" de la direction de course que le champion du monde n’oublie pas de féliciter - malicieusement - pour leur "travail incroyable". Sans plus de commentaire, hum.

"Depuis le début de saison, certains pilotes ont connu des "incidents de course" mais apparemment, le mien était trop dangereux", ne comprend pas plus que nous le principal intéressé. "La prochaine fois, je ne tenterai aucun dépassement pour ne pas risquer de pénalité", conclue-t-il.

Après les appendices aérodynamiques critiqués par certains pilotes car ils limiteraient grandement leurs possibilités de dépassements, voici que les responsables du MotoGP eux-mêmes mettent des bâtons dans les roues des participants. Cela devrait changer, non ?

Ironiquement, cette pénalité - qui aidera un peu Bagnaia et A.Espargaro au GP de Grande-Bretagne, mais pourrait aussi "booster" notre compatriote ? - est infligée au moment même où la Dorna ne cesse de harceler ses fans pour qu’ils lui donnent leurs avis sur le championnat du monde. Les français vont pouvoir se lâcher !

En conclusion, ne dit-on pas qu’il faut "boire le calice jusqu’à la lie"... Avant de pouvoir ouvrir une nouvelle bouteille, sur un podium de Grand Prix bien sûr ! Notre savoureux "20 français" - qui est monté sur six podiums en onze courses cette année, dont trois fois sur la plus haute marche - le sait mieux que personne.

Fort de ses deux titres en Moto3 espagnol, le gamin était arrivé en Grand Prix moto avec le costard sur mesure du nouveau phénomène sur deux-roues, du croqueur de Marc Marquez (ce qu’il a indirectement fait, au final...). Un costard qu’on lui a copieusement re-taillé, jusqu’à ce qu’il parvienne - par miracle ?! - sur une M1 et nous démontre l’étendue de son talent et de ses capacités au guidon d’une MotoGP. Allez, champion, la meilleure défense, c’est l’attaque : gaz !

Ce que la direction aurait pu (du) conclure...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...