• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DOUBLE IMPACT
Paris, le 23 mars 2022

Marc Marquez revoit double, ses fans et Honda replongent dans le flou...

Marc Marquez voit double, ses fans et Honda replongent dans le flou

C’était à craindre : la troisième et énorme chute de Marc Marquez le week-end dernier durant le Grand Prix Moto GP d’Indonésie 2022 a déclenché chez l’espagnol un nouvel épisode de diplopie... L’écurie Honda Repsol se veut rassurante et prudente. À l’opposé de son cher n°93 ? Explications !

Imprimer

Réputé pour ses incroyables "sauvetages", Marc Marquez n’arrive pas toujours à rattraper sa moto, loin de là. Mais telle une fourmi - l'insecte qui orne son casque et ne peut mourir d’une chute grâce à sa faible vitesse de sédimentation et son exosquelette en chitine ! -, l’octuple champion du monde de vitesse moto a longtemps paru indestructible.

Ses fans de la première heure - et de son premier titre mondial en catégorie 125 - se souviennent toutefois que le jeune garçon était passé tout près du désastre en 2011, chutant lourdement aux essais du Grand Prix de Malaisie sur une portion humide. Marc était en un seul morceau certes, mais pas indemne...

Frappé par des "problèmes de vision et de concentration", le champion avait alors dû déclarer forfait pour la fin de saison et vu (hum) s’envoler ses chances d’enchaîner sur un sacre en Moto2. Or dix ans, sept titres et de nombreuses chutes plus tard, la diplopie le rattrape, hélas... Marc Marquez en fait-il trop ? Certainement, mais que voulez-vous : c’est sa "marque" de fabrique !

Péniblement remis de sa fracture de l’humérus droit - qui lui a coûté toute sa saison 2020 et un probable neuvième titre étant donné sa flamboyante campagne 2019 -, Marc Marquez a connu il y a quatre mois un deuxième épisode de "doublement de la vision", due dans son cas à la paralysie d’un nerf de l’oeil droit.

Marc Marquez voit double, ses fans et Honda replongent dans le flou

Rappelons qu'en toute fin de saison 2021, le pilote officiel Honda n’avait pu participer aux deux dernières courses à cause d’une mauvaise chute à l’entraînement en motocross, alors même qu’il venait de remporter deux Grand Prix de suite : aux États-Unis (à Austin, "easy" pour lui !) et en Emilie-Romagne (le second de l’année à Misano).

Le pilote de pointe du HRC a donc observé une nouvelle période de repos forcé, ce qui "tombait" franchement mal puisque son employeur - jusqu’en 2024, c’est signé depuis (trop ?) longtemps - devait roder cet hiver sa toute nouvelle RC213V. La chance ne lui ayant pas définitivement tourné le dos, le n°"80/13" a tout de même pu se rendre à Sepang pour les tests de pré-saison...

"Marquez a fait une petite chute au virage 9 dans les premières heures de roulage, mais ne s’est pas blessé et a pu regagner le garage du team Repsol Honda. Il a rapidement repris la piste et était confortablement installé à la sixième place lorsque son équipe et lui ont fait une pause déjeuner", commentait le HRC à l’issue de cette journée de reprise menée tambour battant, comme toujours !

"Une deuxième chute sans gravité a eu lieu au virage 15 dans la dernière demi-heure de la journée alors que Marquez continuait à trouver les limites de sa nouvelle RC213V"... et à les dépasser vraisemblablement ! Au final, le pilote de 29 ans inscrivait le huitième temps, à une petite - grosse ? - seconde du leader.

"J’ai comme une sensation de déjà-vu... " en double

Dimanche encore au GP d’Indonésie, Marc-quez a fait très fort ! Sans doute déçu de sa cinquième place au GP inaugural du Qatar, certainement froissé par la convaincante prestation et le podium de son coéquipier Pol Espargaro, le chef de file Honda comptait sur la deuxième épreuve du championnat pour rebondir... Il s’est écrasé.

Marc Marquez voit double, ses fans et Honda replongent dans le flou

En difficulté pendant les essais sur le tout nouveau tracé de Mandalika récemment et partiellement resurfacé, logé à une frustrante 14ème place sur la grille de départ et déjà tombé à deux reprises, l’acrobate du MotoGP sponsorisé par le taureau rouge qui "donne des aiiiiiles" a été victime d’un effroyable et disqualificatif high-side.

"C’était vraiment une grosse chute au warm-up ce matin, peut-être l'une des plus grosses que j'ai faites", a déclaré Marquez. "Je suis allé à l'hôpital local et bien qu’aucun problème sérieux n’ait été détecté, on a décidé (pour lui, NDLR ?!) que je ne devais pas courir. C'est dommage bien sûr, mais c'était la meilleure décision", acceptait Marc.

L’incident aurait pu être clos, mais "durant mon retour en Espagne, j’ai commencé à ressentir quelques gênes de la vision et nous avons décidé de nous rendre chez le Docteur Sanchez Dalmau, qui a malheureusement confirmé ce nouvel épisode de diplopie". Jamais deux sans trois, dit le proverbe...

Et les fans de Marquez de retomber dans le plus grand désarroi, mêlé d’incertitude : "c’est heureusement moins grave que sa blessure en fin d’année dernière", tente de relativiser leur idole. "Il est temps de se reposer et d’attendre de voir comment cela évolue. Comme toujours, un grand merci pour votre soutien !"

Marc Marquez voit double, ses fans et Honda replongent dans le flou

Dans son communiqué officiel, le team Honda informe que son cher "poulain aux ailes d’or" a rendu visite hier matin à son équipe médicale, dirigée par le Dr Samuel Antuña, à l'hôpital Ruber Internacional de Madrid : "Marquez a subi un bilan médical complet pour évaluer toutes les contusions causées par la chute et une IRM du cerveau. Cette dernière a reconfirmé qu'il n'avait pas subi d'autres blessures".Ouf !

Quant à l’éminent ophtalmologiste barcelonais, il confirme que le quatrième nerf droit de son patient est à nouveau touché, mais moins qu’en novembre dernier. Le traitement conservateur est de nouveau prescrit et un rendez-vous a déjà été fixé la semaine prochaine... soit quelques jours seulement avant le troisième GP de la saison 2022, qui se déroule outre-Atlantique en Argentine !

"Marc Marquez subira un nouveau contrôle afin d'évaluer l'évolution de la blessure et prévoir la période de récupération estimée avant de revenir à la compétition", conclut le "Doctor" des yeux... Affaire à suivre sur MNC bien sûr : gardez l'oeil ouvert !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Duel vidéo : Triumph Street Triple RS Vs Yamaha MT-09 SP 2024

Votre roadster 3-cylindres, vous le prenez comment ? Plutôt Racing Spirit, comme la redoutable Triumph Street Triple RS ? Ou SP-ortivement démonstrative, comme la nouvelle Yamaha MT-09 SP ? Moto-Net.Com vous aide à choisir avec notre duel vidéo complet !
La moto à hydrogène Kawasaki aux 8 Heures de Suzuka 2024

Non, contrairement à Suzuki avec sa GSX-R1000R n°0 écoresponsable, Kawasaki n'a pas engagé de ZX-10R équipée d'un moteur à hydrogène dimanche dernier sur la 45ème édition des 8H de Suzuka. Cependant, la firme d'Akashi a présenté pour la première fois au grand public sa Ninja H2 qui fonctionne au H2 ! Présentation et vidéo.
R&D
HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...