• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#INDONESIANGP COURSE
Paris, le 20 mars 2022

Miguel Oliveira remporte le GP d'Indonésie devant l'impressionnant Quartararo

Compte rendu et résultats du GP d'Indonésie 2022

Le pilote officiel KTM Miguel Oliveira remporte la quatrième victoire de sa carrière MotoGP sur le bitume détrempé du circuit de Mandalika. Le portugais s'impose devant la Yamaha de Fabio Quartararo, qui s'est montré particulièrement habile et audacieux dans le dernier tiers du Grand Prix d'Indonésie 2022. Johann Zarco complète le podium. Compte rendu et classements.

Imprimer

Le départ est donné avec un peu plus d'une heure de retard - à 16h15 heure locale, soit 9h15 heure de Paris - suite à l'énorme déluge qui s'est abattu sur le circuit de Mandalika avant l'entrée en scène des MotoGP. Pluie intense et éclairs sont tombés avec une intensité spectaculaire, au point de faire craindre l'annulation de la deuxième course de la saison.

La procédure de départ est lancée sur bitume détrempé, ce qui ne doit pas faire les affaires de Fabio Quartararo : le poleman du GP d'Indonésie est fréquemment en difficulté sur piste humide faute de feeling avec sa Yamaha. La M1 2022 corrige-t-elle cette faiblesse, soit dit en passant l'une des rares à reprocher au talentueux niçois ?

Fabio apparaît en tout cas concentré et déterminé à quelques minutes de l'extinction des feux du GP d'Indonésie, qui se déroule en l'absence de Marc Marquez : l'officiel Honda est forfait suite à sa commotion cérébrale consécutive à son affreux high side au warm-up. La saison 2022 démarre mal pour le n°93…

Les pilotes - tous en pneus pluie médium - bouclent leur dernier tour de chauffe sous un ciel extrêmement couvert et sur des flaques d'eau par endroits. Puis ils reprennent place sur la grille pour attaquer les 20 tours de la course : rappelons que la distance a été raccourcie de 27 à 20 tours en raison de l'état du bitume qui met les pneus Michelin (de 2018 !) à rude épreuve.

Départ. Fabio fait le holesshot devant Miguel Oliveria, Jack Miller, Aleix et Jorge Martin. Le français part fort avec l'intention visible de s'échapper, creusant un écart d'une demi-seconde sur la KTM d'usine du n°88 ! Mais le pilote portugais le rejoint facilement à la fin du premier tour et le double sans difficulté. 

Jack Miller réalise la même manoeuvre dans le premier virage : Fabio recule de la première à la troisième place, tandis que Miller - le plus rapide en piste - double Oliveira quelques virages plus loin. Ce trio de tête s'est forgé une avance de presque une seconde sur le groupe suivant, emmené par Alex Rins devant Johann Zarco.

Hélas, Fabio Quartararo décroche de la cadence imprimée par la Ducati et la KTM d'usine : le champion en titre perd inexorablement du terrain et se retrouve dans le viseur de Rins… Le français vend chèrement sa peau, mais se fait doubler par la Suzuki n°42 puis par son compatriote Johann Zarco.

Pendant que Jorge Martin se fait une grosse frayeur en passant sur une ligne blanche, Miguel Oliveira repasse en tête grâce à une série de tours rapides. L'officiel KTM imprime un meilleur rythme que Jack Miller, pourtant redoutable dans ces conditions favorables aux "équilibristes" du MotoGP !

Puis c'est au tour de Bagnaia de se faire dessus peur avec une glisse de l'avant miraculeusement rattrapée qui en dit long sur les conditions d'adhérence. La chute de l'avant Jorge Martin dans le virage 1 confirme le doigté nécessaire pour manier une MotoGP ce dimanche à Mandalika.

Enea Bastianini, leader du classement provisoire grâce à sa victoire surprise au Qatar, ne pointe qu'en 15ème position sur sa Ducati-Gresini. L'italien est à la lutte avec Alex Marquez et le débutant Raul Fernandez. A noter la belle performance d'un autre Rookie : Darryn Binder est 12ème à 10 tours de l'arrivée sur sa Yamaha-RNF, pour sa première course MotoGP sur le mouillé.

Fabio marche l'eau !

Miguel Oliveira creuse un écart qui paraît désormais difficile à combler : le portugais aligne les meilleurs chronos au tour pour coller presque quatre secondes à Miller à huit tours de l'arrivée. Jack Miller voit par ailleurs se rapprocher la Ducati de Johann Zarco, dans un très bon rythme sur cette fin de course : le français "klaxonne" derrière l'australien !

Fabio Quartararo est de son côté parvenu à reprendre le meilleur sur Alex Rins pour sauver la quatrième position, alors que Joan Mir est en embuscade.  "El Diablo" parvient même à remettre un coup de collier supplémentaire pour se détacher de la menace du duo Suzuki, toujours redoutables dans les derniers tours. Superbe réaction du "World champion" !

Fabio Quartararo poursuit sur sa lancée : l'officiel Yamaha ramarre et dépasse Johann Zarco à cinq tours de l'arrivée. Le pilote Ducati-Pramac - concentré sur ses tentatives de doubler Miller - ne s'attendait pas à ça ! Et le champion du monde ne s'arrête pas là : Fabio "croque" Jack Miller avant la fin du tour suivant.

Quelle démonstration de la part du tricolore, qui prouve avoir toutes les capacités et l'audace nécessaires pour briller sur le mouillé. Une réponse cinglante aux critiques de ses contempteurs, qui l'estiment trop timide : son chrono en 1'38.749 - record du tour en course - dans ces conditions dantesques prouve tout le contraire !

Son rythme est tellement élevé qu'il commence à revenir sur Oliveira, dont l'avance est encore supérieure à trois secondes à trois tours de l'arrivée. Le français peut-il réaliser l'exploit de reprendre une seconde au tour à la KTM ? En tout cas, il essaie !

Arrivée. L'effort - remarquable - ne suffit pas : Miguel Oliveira décroche sa première victoire de la saison - sa quatrième en carrière avec KTM (2 en 2020, 1 en 2021) -, avec 2,205 sec d'avance sur "Fabulous" Quartararo ! Quel final palpitant !

Johann Zarco grimpe sur la troisième marche du podium : le cannois - 8ème au Qatar - apporte son meilleur résultat au clan Ducati, qui voit Jack Miller décrocher la 4ème place devant les Suzuki d'Alex Rins et de Joan Mir.

Le(s) point(s) au championnat MotoGP

Enea Bastianini conserve les rênes du championnat du monde des Grands Prix moto grâce aux 25 points de sa victoire au Qatar et les cinq points rapportés par sa 11ème place ce dimanche en Indonésie. Feu Fausto Gresini serait particulièrement fier de voir son équipe à pareille fête pour sa première saison avec Ducati !

Le jeune italien devance le sud-Africain Brad Binder, qui se maintient aussi à la même position grâce aux 8 points récoltés par sa 8ème place à Mandalika. Les deux hommes se retrouvent cependant sous la menace de Fabio Quartararo : le champion en titre bondit de la 9ème à la 3ème place à trois unités du leader ! L'officiel Yamaha est suivi de près par le vainqueur du jour, Miguel Oliveira, qui efface également de belle façon son entame poussive à Losail.

Johann Zarco complète le Top 5 provisoire devant les frères Espargaro et les Suzuki de Rins et de Mir, tandis que l'infortuné Marc Marquez recule à la 12ème position. L'espagnol se veut néanmoins rassurant : "le choc a été rude, mais globalement ça va", assure-t-il. L'adaptation à la RC213V 2022 - développée en son absence par Pol Espargaro - paraît bien compliquée...

Le GP d'Argentine diffusé sur C8 

La prochaine course MotoGP, le Grand Prix d'Argentine, est prévue du 1er au 3 avril sur le circuit de Termas de Rio Hondo. Information notable : la chaîne de la TNT C8 (groupe Canal+) diffusera en "clair" - grauitement, donc ! - cette troisième manche de la saison MotoGP. Restez connectés !

Résultats du Grand Prix d'Indonésie 2022

Classement provisoire MotoGP 2022

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...