• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MISANO - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 11 septembre 2017

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : "Nous avons progressé sur le mouillé"

GP de San Marin MotoGP - Viñales (4ème) : Nous avons progressé sur le mouillé

Maverick Viñales, auteur d'une prometteuse pole position sur le sec à Misano, termine laborieusement le Grand Prix de San Marin 2017 à la 4ème position faute de grip à l'arrière sur sa M1 officielle. Le pilote Yamaha espérait mieux sur les terres de son équipier Valentino Rossi, contraint au forfait suite à sa chute en enduro. Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 4ème en course) : "Je suis content de ce résultat car c’était ce que nous pouvions accomplir de mieux. Honnêtement, nous avons tiré tout ce qu'il était possible de la moto. J’ai donné mon maximum et nous avons terminé quatrièmes. Nous devons poursuivre notre travail de la même manière, car nous avons nettement progressé par rapport à la course au Sachsenring, également disputée sur le mouillé, en particulier en ce qui concerne la maniabilité de la machine".

"Nous avons encore besoin de beaucoup de grip à l’accélération. Je vais devoir poursuivre en Aragón et je crois que nous pouvons réduire l’écart sur nos rivaux. Sur le sec, nous étions très rapides. Je suis donc ravi que nous ayons été en mesure de faire un pas de plus à Misano. J’espère que nous pourrons faire pareil au MotorLand".

L'analyse Moto-Net.Com : Jamais dans le coup pour la victoire, Maverick Viñales termine le GP de San Marin à la quatrième place à 16,5 sec du vainqueur, hissant péniblement sa Yamaha officielle derrière la Honda de Marquez et les Ducati de Petrucci et Dovizioso. Soit trois constructeurs différents dans le Top 4, nouvelle preuve de l'enthousiasmante homogénéité du plateau MotoGP cette saison. 

Malgré l'absence remarquée de son coéquipier Valentino Rossi, Maverick Viñales avait solidement attaqué le week-end : le jeune espagnol a renoué avec la pole position, profitant d'une erreur de Marc Marquez pour inscrire sa quatrième pole de l'année (après le Qatar, la France et l'Italie). Très compétitif sur le sec, "Mack" a déchanté dimanche matin quand Misano s'est réveillé sous une pluie battante...

Outre le fait qu'il n'apprécie que moyennement la pluie, Viñales s'est surtout heurté à un problème d'adhérence de son pneu arrière, trop dur sur le flanc gauche. Un souci dont se sont aussi plaints Zarco, Folger et Pedrosa au warm-up. En cause ? Un pneu pluie pas assez tendre à leur goût au regard des faibles températures (18°C dans l'air). Michelin n'avait pas prévu une atmosphère aussi frisquette sur la côte adriatique à cette période !

"A l'arrière, c'était très difficile d'obtenir une traction satisfaisante, surtout sur la gauche", déplore le n°25 qui ne s'est pas imposé depuis le GP de France en mai. Soit déjà quatre mois sans victoire pour le prétendant au titre ! "La moto glissait beaucoup et je ne pouvais pas prendre d'angle. Peut-être que notre machine ne s'adapte pas très bien à ce pneu, en tout cas il faut qu'on poursuivre nos efforts pour améliorer ce point".

Avec cette 4ème place à Misano, Maverick Viñales perd trois points supplémentaires sur Marc Marquez et Andrea Dovizioso, à égalité de points en tête du classement provisoire (183 points contre 199 pour les deux premiers). L'espagnol possède 26 points d'avance sur le quatrième, son coéquipier Valentino Rossi, qui sera remplacé par Michael van der Marck lors du GP d'Aragon le 24 septembre. 

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La saison MotoGP 2024 sera la dernière d'Aleix Espargaro

Aleix Espargaro a décidé de raccrocher le cuir à la fin de cette saison MotoGP 2024. Le pilote espagnol de 34 ans vient de l'annoncer en amont du Grand Prix de Catalogne, sur le circuit auprès duquel il a grandi et sur lequel il a remporté une mémorable et troisième victoire sur l'Aprilia n°41, devant son coéquipier Maverick Vinales.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...