• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SEUL CONTRE TOUS
Paris, le 22 juin 2018

Denis Masséglia, seul député LREM indépendant sur la question des 80 km/h !

Denis Masséglia, seul député LREM indépendant sur la question des 80 km/h !

Denis Masséglia, jeune député du Maine-et-Loire (49), est le seul membre du groupe La République en Marche à avoir osé voter "contre" le rejet de la proposition de loi contre les 80 km/h hier à l'Assemblée nationale. Quelques grammes d'indépendance dans un monde de moutons ? Le Journal moto du Net, indépendant depuis 1999, se devait naturellement de s'y intéresser...

Imprimer

"Ma position sur le sujet n’est pas "pour" ou "contre" l’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires non pourvues de séparateur central", nous indique d'emblée le député Denis Masséglia interrogé par Moto-Net.Com.

Mais "si les arguments du gouvernement et de la majorité me semblent justes - et plus juste encore la nécessaire baisse du nombre de blessés et tués sur les routes de France -, il me semble que l’adaptation à chaque situation spécifique se doit d’être la solution privilégiée", précise le seul député de la majorité (sur 313 !) à avoir osé exprimer ses propres convictions hier matin à l'Assemblée nationale, plutôt que de suivre les consignes de son troupeau groupe parlementaire.

Ingénieur méthodes chez Thales, marié et père de trois enfants, ce jeune (37 ans) et nouveau (c'est son premier mandat) député voyait donc d'un bon oeil la proposition de loi permettant de donner aux élus locaux le pouvoir de fixer les vitesses maximales autorisées...

"Et en même temps"...

"La proposition de loi déposée par le groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale me semblait, hormis quelques subtilités, développer les mêmes arguments que les miens et je ne me voyais en aucun cas voter contre, au risque de souffrir d’un terrible déficit de cohérence", nous précise le député qui avait même écrit au premier ministre le 14 mars pour lui expliquer que la réduction de la vitesse maximale autorisée devait "relever de la compétence des préfets, assistés le cas échéant des élus locaux, en fonction des chiffres précis de chaque portion".

"On peut, comme je le fais, défendre une politique ambitieuse et résolue de lutte contre les violences routières, et en même temps se battre pour que nos villes moyennes et nos villages ruraux ne soient pas encore plus éloignés des grands centres économiques et administratifs", soulignait alors Denis Masséglia.

Suite à cet échange avec le premier ministre, M. Masséglia sera reçu "début juillet" par le cabinet du premier ministre et par le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, pour évoquer ce sujet. A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

Les élus contre les 80 km/h

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

La Yamaha n°1 en pole des 24H Motos 2024, la Honda n°55 en tête des STK

Auteur d'un nouveau record du tour sur le circuit Bugatti, Nicolo Canepa hisse avec Karel Hanika la R1 du YART en tête de la grille de départ des 24 Heures Motos 2024 ! Les champions devancent le SERT et la Honda officielle. Une autre Fireblade, la 55 de National Motos, devance la BMW Tecmas et la Honda RAC41 en catégorie Superstock. Chronos !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Dunlop veut briller ce week-end aux 24 Heures Motos 2024 !

Le championnat du monde d'Endurance 2024 débute ce week-end avec les 24 Heures Motos au Mans. Fournisseur unique du plateau Superstock, le manufacturier britannique Dunlop - et son usine française ! - vise aussi la victoire en catégorie reine EWC avec deux machines de pointe : la BMW n°37 et la Yamaha n°99.
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 8 commentaires
  • En savoir plus...