• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FRANÇOIS SAUVADET
Paris, le 5 mars 2018

31 présidents de départements demandent au gouvernement de renoncer à la limitation générale à 80 km/h

31 présidents de départements demandent au gouvernement de renoncer à la limitation à 80 km/h

Dans une lettre ouverte publiée hier, 31 présidents de départements menés par l'ancien ministre de la fonction publique de François Fillon, le centriste François Sauvadet (UDI, Côte d'Or), s'engagent pour demander au gouvernement d'Edouard Philippe "une application différenciée de la limitation de vitesse à 80 km/h".

Imprimer

La mobilisation ne faiblit pas contre la baisse de la vitesse à 80 km/h : outre les sénateurs, les députés et les associations comme la FFMC et 40 millions d'automobilistes, 31 présidents de départements emmenés par François Sauvadet (ci-dessus en pleine dégustation au Salon de l'agriculture) demandent au gouvernement de remanier ce projet majoritairement rejeté par les Français.

Dans leur lettre ouverte, les 30 signataires (voir ci-dessous) rappellent que "selon les chiffres compilés par l’association 40 millions d’automobilistes, la baisse de la limitation de vitesse n’a pas permis de réduire la mortalité routière" sur les tronçons de l'expérimentation (13 km sur la RN 57 entre Vesoul et Rioz, 55 km sur la RN 151 entre Auxerre et La Charité-sur-Loire et 18 km sur la RN 7 entre Crozes et Hermitage-Valence).

Privilégier des solutions pragmatiques

"Les habitants des territoires ruraux sont directement impactés par cette mesure, la voiture constituant souvent le seul moyen de transport de proximité", soulignent les élus provenant majoritairement de départements ruraux : "l'application généralisée et indifférenciée de cette nouvelle règle engendre inévitablement une incompréhension de la part des automobilistes" (et des motards, NDLR !)

"C’est pourquoi les présidents des départements soussignés demandent au gouvernement de renoncer au projet d’abaissement global de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire et de privilégier des solutions pragmatiques, au cas par cas, en concertation avec les départements sur les tronçons les plus accidentogènes", tout comme le prévoit la proposition de loi déposée par .Jérôme Nury à l'Assemblée nationale.

"Le gouvernement peut revenir sur la généralisation de la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, ça ne coûte rien et ça peut être mis en place rapidement", précise de son côté François Sauvadet : "Edouard Philippe peut engager la négociation avec les présidents de département pour déterminer sur quels tronçons on pourrait abaisser la limitation de vitesse. Je suis pour ma part disponible pour travailler en intelligence avec les services de l’Etat et faire du cas par cas, au plus près des réalités du terrain".

Les signataires de la lettre ouverte

  • François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la COTE-D’OR, Président du groupe DCI de l’ADF
  • Nicolas FRICOTEAUX, Président du Conseil Départemental de l’AISNE
  • Noël BOURGEOIS, Président du Conseil Départemental des ARDENNES
  • Philippe PICHERY, Président du Conseil Départemental de l’AUBE
  • Claude RIBOULET, Président du Conseil Départemental de l’ALLIER
  • Jean-Marie BERNARD, Président du Conseil Départemental des HAUTES-ALPES
  • Jean-Léonce DUPONT, Président du Conseil Départemental du CALVADOS
  • Bruno FAURE, Président du Conseil Départemental du CANTAL
  • François BONNEAU, Président du Conseil Départemental de la CHARENTE
  • Pascal COSTE, Président du Conseil Départemental de la CORREZE
  • Valérie SIMONET, Présidente du Conseil Départemental de la CREUSE
  • Serge DESCOUT, Président du Conseil Départemental de l’INDRE
  • Jean-Pierre BARBIER, Président du Conseil Départemental de l’ISERE
  • Clément PERNOT, Président du Conseil Départemental du JURA
  • Jean-Pierre MARCON, Président du Conseil Départemental de la HAUTE-LOIRE
  • Marc GAUDET, Président du Conseil Départemental du LOIRET
  • Marc LEFEVRE, Président du Conseil Départemental de la MANCHE
  • Christian BRUYEN, Président du Conseil Départemental de la MARNE
  • Nicolas LACROIX, Président du Conseil Départemental de la HAUTE-MARNE
  • Claude LEONARD, Président du Conseil Départemental de la MEUSE
  • Patrick WEITEN, Président du Conseil Départemental de la MOSELLE
  • Jean-René LECERF, Président du Conseil Départemental du NORD
  • Nadège LEFEVRE, Président du Conseil départemental de OISE
  • Christophe DE BALORRE, Président du Conseil Départemental de l’ORNE
  • Christophe GUILLOTEAU, Président du Conseil Départemental du RHONE
  • André ACCARY, Président du Conseil Départemental de la SAONE-ET-LOIRE
  • Pierre BEDIER, Président du Conseil Départemental des YVELINES
  • Patrick GENDRAUD, Président du Conseil Départemental de l’YONNE
  • Florian BOUQUET, Président du Conseil Départemental du TERRITOIRE-DE-BELFORT
  • François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental de l’ESSONNE
  • Marie-Christine CAVECCHI, Présidente du Conseil Départemental du VAL-D’OISE

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Johann Zarco en difficulté technique au GP des Amériques

Johann Zarco espérait trouver un bon élan sur le Circuit Of The Americas (COTA), fort de la victoire l'an passé de son prédécesseur chez LCR Alex Rins sur la Honda. Hélas, le Grand Prix des Amériques a tourné à la punition pour les quatre pilotes en RC213V, avec deux résultats blancs pour le pilote cannois.
Résultats et classements MotoGP du Grand Prix des Amériques 2024

C'est l'Amérique pour Maverick Viñales ! Le pilote Aprilia signe un retentissant triplé à Austin (Texas) : pole record, victoire au sprint puis en course principale. Le prodige Pedro Acosta signe une 4ème place samedi puis une 2ème place dimanche, alors que Marc Marquez finit à terre sur l'un de ses circuits fétiches. 
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Quartararo déçu de son rythme, mais content des évos au GP des Amériques

Fabio Quartararo sauve la 12ème place en course principale du GP des Amériques malgré un tout-droit dans le premier tour. Le niçois estime qu'une meilleure position était accessible même si son déficit de rythme n'autorisait pas l'accès au groupe de tête. 
Comment remplir un constat amiable après un accident de moto ?

Un constat européen d'accident - ou constat amiable - doit être transmis à son assureur dans les cinq jours après un accident de circulation afin de déterminer les responsabilités. Les conseils Moto-Net.Com et de la Mutuelle des Motards pour bien remplir ce formulaire crucial pour la prise en charge des dégâts. Suivez le guide !
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Fin des vignettes et cartes vertes, le mémo assure le relais

Ce n'était pas un poisson d'avril : depuis hier, les motards - scootéristes, automobilistes, etc. - n'ont plus à poser le papillon vert sur leur véhicule, ni à plier l'attestation annuelle dans leur portefeuille. Il faut en revanche conserver un "mémo véhicule assuré" à sortir en cas de pépin. Explications.
  • En savoir plus...