• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#QATARGP DÉCLARATIONS
Paris, le 7 mars 2022

Réactions des pilotes MotoGP à l’étonnant Grand Prix du Qatar 2022

Réactions des pilotes MotoGP à l’étonnant Grand Prix du Qatar 2022

Moto-Net.Com ne s’attendait pas à cela... et Fabio Quartararo non plus ! Bridé par le coup de pression de son pneu avant, le n°20 Yamaha espérait bien mieux qu’une 9ème place pour cette première course MotoGP 2022. Heureusement pour lui, ses principaux rivaux 2021 (et 2022 ?) n’ont pas brillé dans la nuit du Qatar... Déclarations.

Imprimer

Enea Bastianini, Ducati Gresini n°23, 1er :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"J’ai du mal à y croire. J'ai attaqué fort dès le départ, mais le plus important était d'économiser le pneu pour la fin de la course. J'ai vu que Pol partait fort devant, mais j'ai réussi à dépasser Binder et au final, une fois proche de Pol, j'ai réalisé que je pouvais essayer de gagner la course. Je l'ai dépassé dans la ligne droite des stands et il a élargi donc à partir de là, il me fallait juste rester en tête et empocher la victoire. C'est difficile d'exprimer mes sentiments maintenant, mais je tiens à dédier la victoire à Fausto parce qu'il m'a offert une motivation incroyable d'en haut. C'est un résultat fantastique pour toute l'équipe : nous sommes tous en larmes. Je suis également très heureux pour ma famille à la maison, alors un grand merci à tous ceux qui ont rendu cela possible".

Brad Binder, KTM Red Bull n°33, 2ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Incroyable. Si vous m'aviez dit que nous serions 2ème au Qatar après le premier test, je ne vous aurais pas cru. Aujourd'hui était un grand jour, c'était un grand week-end. Je savais que nous avions un bon niveau mais j'ai eu tellement de confiance et de foi dans la moto du début à la fin : nous avons fait un grand pas en avant. Monter sur le podium au Qatar pour nous, c'est fou. Maintenant, nous en voulons davantage !"

Pol Espargaro, Honda Repsol n°44, 3ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"C'est une excellente manière de commencer l'année, nous avons pris un départ incroyable et nous avons pu mener la plupart de la course. Honnêtement, nous ne nous attendions pas à une course comme celle-ci, avec un rythme pareil. À la fin nous étions vraiment à la limite. C'est un sentiment incroyable de commencer l'année comme ça. Je suis déçu bien sûr qu’après le dépassement de Bastianini, j'ai été aspiré dans son sillage et j'ai élargi, tombant ainsi en troisième position. Mais nous devons quand même être contents de commencer l'année comme ça, sur un circuit où je ne suis normalement pas très bon et qui n'a pas été le meilleur circuit pour Honda par le passé. Je voulais montrer mon potentiel et aujourd'hui j'ai pu le faire. Une grande partie de la gloire doit être attribuée au HRC, pour tout le travail qu'ils ont fait cet hiver au Japon pour construire cette nouvelle moto et me permettre de faire mes preuves".

Aleix Espargaro, Aprilia officielle n°41, 4ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Passer si près du podium et le manquer pourrait décevoir, mais je suis extrêmement satisfait de notre week-end et de la course d'aujourd'hui. Les chronos montrent que j'étais l'un des plus rapides sur la piste. Malheureusement, j'ai perdu quelques dixièmes fondamentaux en me battant avec Marc et Joan. Et en fin de course, je pense que notre situation pneumatique était meilleure que celle de mon frère et de Brad, mais une petite erreur au virage 4 m'a empêché de tenter une attaque de dernière minute. Quoi qu'il en soit, Aprilia est dans le coup, nous sommes dans le coup ! Ce sera un championnat extraordinaire où nous pourrons certainement nous battre avec les meilleurs pilotes et les meilleurs constructeurs au monde".

Marc Marquez, Honda Repsol n°93, 5ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Je dois être honnête : le rythme aujourd'hui était trop rapide, la vitesse de Pol et des autres pilotes était incroyable. J'ai fait mon maximum et j'ai géré tout ce qu’il fallait, c'est le début d'une nouvelle saison et je pense que commencer par un Top 5 est une bonne chose. Ce n'était pas notre jour car j'avais du mal avec le pneu avant, nous avons donc gardé notre calme. Nous devons continuer de travailler bien sûr. Je suis heureux pour Pol et vraiment heureux pour le HRC, ce résultat démontre tout le travail qu'ils ont fait et le potentiel de cette nouvelle moto".

Joan Mir, Suzuki Ecstar n°36, 6ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Cette journée a été décevante honnêtement, j'attendais plus de cette course. Notre moto s'est définitivement améliorée et c'était clair pour nous : le rythme et la vitesse étaient meilleurs que l'année dernière. J'ai bien démarré et je me sentais bien en début de course, mais j'ai ensuite commencé à perdre le feeling avec l'arrière et il est devenu très difficile de remonter, surtout dans les derniers tours. Je n'ai pas pu mieux faire que sixième. C'est donc quelque chose que nous devrons examiner pour les prochaines courses : essayer d'obtenir plus de grip".

Alex Rins, Suzuki Ecstar n°42, 7ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"C'était un peu étrange aujourd'hui, car j'ai un peu souffert dans la première partie de la course au moment de dépasser les autres. Ensuite, seul sur la piste, j'ai beaucoup attaqué pour combler l'écart sur Joan, mais je ne me sentais pas très bien dans les virages. Plutôt que finir dans les graviers, j’ai préféré rester sur la moto jusqu’au bout".

Johann Zarco, Ducati Pramac n°5, 8ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Je ne peux pas être complètement satisfait, mais nous ramenons des points importants et j'ai pu effectuer de nombreux dépassements. Hier, j'ai été un peu malchanceux avec le drapeau jaune et aujourd'hui j'ai pris un mauvais départ... mais nous avons compris ce sur quoi nous devons travailler et nous allons maintenant nous concentrer là-dessus".

Fabio Quartararo, Yamaha Monster n°20, 9ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"J'ai pris un bon départ, mais dès le début, la pression du pneu (avant, NDLR) est montée en flèche. C'était un peu étrange mais j'ai attaqué au maximum, et je m'attendais à avoir un peu plus de rythme. Nous ne pouvions pas faire mieux que ça aujourd'hui. Bien sûr, nous avions espéré plus, mais mon travail est d'être préparé à 100% et concentré pour chaque course. Je me donne toujours à 100%, que je me batte pour la victoire le podium, le Top 5 ou pour des points. Je fais de mon mieux, quelle que soit la position dans laquelle je me trouve".

Takaaki Nakagami, Honda LCR n°30, 10ème :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Je suis parti de la 16ème place et j'ai pris un départ incroyable : au premier virage, j'étais en bonne place. Ensuite, dans les secteurs 1 et 2, j'ai juste un peu perdu ma trajectoire et des positions avec, mais ça commençait bien. Pendant la course, j'ai vu quelques pilotes tomber devant moi, alors j'ai juste essayé de rester calme et de m'assurer de finir la course. Nous avions un bon rythme, le même qu'en FP4. Je suis assez satisfait, c'était un peu difficile vendredi et samedi, mais dimanche nous avons terminé dans le Top 10 et je suis heureux de voir l'équipe sourire. Je tiens à les remercier tous. Nous allons travailler très dur pour améliorer notre potentiel en Indonésie".

Francesco Bagnaia, Ducati Lenovo n°63, chute :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Je ne peux pas être satisfait du déroulement de la course et, je veux tout d'abord m'excuser auprès de Ducati et de Jorge parce que j'ai fait une erreur. En course, je perdais malheureusement beaucoup au début de l'accélération, et nous n'étions pas aussi rapides que nous le sommes habituellement. J'ai également eu quelques difficultés au départ. Nous allons maintenant devoir analyser les données pour essayer de comprendre ce qui s'est passé et revenir plus fort dès la prochaine course".

Jorge Martin, Ducati Pramac n°89, collision :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Ce n’était pas la course que j'espérais : j’ai mal démarré et j'ai perdu des places. Après l'accident avec Pecco, j'étais juste heureux de ne pas être blessé. Ce genre de choses peut arriver en course et nous devons maintenant penser à la prochaine course".

Jack Miller, Ducati Lenovo n°43, abandon :

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

"Dès le premier tour, surtout au bout de la ligne droite des stands, la moto ne livrait pas toute sa puissance : j'étais très lent, et les autres pilotes me dépassaient facilement. J'ai essayé de donner le meilleur de moi-même et de passer toutes les cartographies disponibles pour résoudre le problème, mais ça n’a pas suffi. C'est dommage car je me sentais vraiment bien aujourd'hui. J'étais satisfait de mon résultat d'hier en qualifications, et je savais que j'avais un bon rythme. J'espérais ramener des premiers points importants. C'est comme ça. Nous allons essayer d'aller de l'avant et de penser à la prochaine course".

GP du Qatar 2022 : résultat de la course

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

Classement MotoGP 2022 après le GP du Qatar

Réactions des pilotes au surprenant Grand Prix du Qatar 2022

Historique des Grands Prix du Qatar MotoGP

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
Todd remporte la North West 200 malgré l'invincible Irwin

Les vedettes du MotoGP n'étaient pas les seules à rouler ce week-end : très loin du Mans, au nord-ouest, les stars des courses sur route disputaient la North West 200… Irwin y poursuit sa série de victoires en Superbike (11 !) mais Todd est déclaré pilote de l'édition 2024. "Congratulations" aussi à McGuinness et McWilliams qui s'offrent un podium à 52 et 60 ans !

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...