• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 25 janvier 2016

Moto GP : Honda ne dévoilera pas les données de l'accrochage Rossi-Marquez à Sepang

Moto GP : Honda ne dévoilera pas les données de l'accrochage Rossi-Marquez à Sepang

Près de trois mois après le tristement célèbre " SepangGate ", une question restait en suspens : quand le HRC allait-il enfin communiquer, comme promis , les données télémétriques prouvant que Rossi avait décroché un coup de pied ayant entraîné la chute de Marquez ? La réponse vient de tomber par la voix de Vito…

Imprimer

Près de trois mois après le tristement célèbre "SepangGate", une question restait en suspens : quand le HRC allait-il enfin communiquer, comme promis, les données télémétriques prouvant que Rossi avait décroché un coup de pied ayant entraîné la chute de Marquez ? La réponse vient de tomber par la voix de Vito Ippolito, président de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) : jamais !

"Arriver à trouver la bonne réplique dans de telles situations"

Le 2 novembre 2015, Shuhei Nakamoto, vice-président du service compétition de Honda (HRC), faisait connaître son sentiment à propos de la manoeuvre polémique de Valentino Rossi envers son pilote Marc Marquez lors du Grand Prix de Malaisie, le fameux "SepangGate" qui avait fait basculer le contentieux entre les deux hommes à un niveau jamais atteint en Grand Prix moto...

Tassé à l'extérieur d'une courbe à droite, l'espagnol avait mordu la poussière suite à un contact entre la Yamaha et la Honda, dont l'origine et la responsabilité n'ont jamais pu être clairement établies par les vidéos ou les photos. 

Dans un communiqué de presse, le boss du HRC assurait de son côté que "les données de la moto de Marc montrent que, alors qu'il essayait de relever sa moto pour éviter le contact avec Rossi, son frein avant a reçu un impact soudain qui a bloqué la roue avant, ce qui a causé la chute. Nous pensons que cette pression est le résultat du coup de pied de Rossi".

Et d'ajouter alors que "les données de la moto de Marc sont mises à la disposition de Dorna, de la FIM ou des médias qui souhaitent vérifier". Assailli de demandes pour obtenir ces précieuses "datas", Honda n'a jamais donné suite et s'est même rétracté la veille du GP de Valence, expliquant que ces données seraient communiquées ultérieurement pour ne pas interférer sur la finale et jeter de l'huile sur le feu...

Mais alors que les premiers tests 2016 se rapprochent (début février à Sepang), ces mesures télémétriques n'ont toujours pas été rendues publiques... et ce n'est pas demain la veille que cela arrivera, a fait savoir le président de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), bien décidé à tirer un trait sur ce peu glorieux épisode !

"C'est vrai qu'à la fin de la saison dernière, la polémique entourant la lutte Rossi-Marquez s'est amplifiée jusqu'à des niveaux sans précédent. Pour cette raison, nous avons demandé à toutes les personnes impliquées, y compris les équipes, de faire preuve de retenue dans la controverse qui est survenue à Sepang", explique Vito Ippolito. 

"Honda et la FIM ont décidé de ne pas rendre ces données publiques"

"Pendant la dernière manche à Valence, l'équipe Honda nous a informés qu'elle était en possession de toutes les données télémétriques en relation avec l'incident. Par conséquent, nous sommes maintenant en possession de ces données et Honda et la FIM ont décidé de ne pas les rendre publiques afin d'éviter de nourrir à nouveau cette polémique".

"Le différend a été porté devant le Tribunal arbitral du sport et il est maintenant soldé", rappelle le président de la FIM (ci-contre), en référence à la décision de Valentino Rossi de retirer son appel devant la plus haute instance sportive (qui examine actuellement le cas de Michel Platini, radié de toutes ses fonctions officielles dans le football pendant 8 ans par la FIFA en raison d'un versement controversé de 2 millions de francs suisses).

"C'est vrai, il y a des moments difficiles et je voudrais rappeler que c'est quelque chose d'inhérent à n'importe quel sport", poursuit-il. "La chose la plus importante, c'est d'arriver à trouver la bonne réplique dans de telles situations, ou au moins de limiter les dégâts et de mettre en place les ajustements nécessaires".

"On va continuer à aller de l'avant et je suis persuadé que les changements que nous sommes en train de mettre en place vont aboutir à des résultats positifs", prévoit-il encore, alors que de profonds changements ont été demandés suite à la gestion pour le moins critiquable de plusieurs aspects du "Clash de Sepang".

"Le sport motocycliste se décline en de nombreuses disciplines. Nous avons beaucoup de champs d'action, mais je suis persuadé que les spécialistes que nous avons dans chacune de ces disciplines vont tous faire un travail admirable". Espérons-le...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Salut Didmv :-) Je suis d'accord avec toi, mon style est peu en accord avec mes habitudes ici... honte à moi.. Je vais reformuler donc: j'ai été plutôt étonné (sur le moment des faits) par l'immédiateté des commentaires jetant l'opprobre sur Valentino, "il a fait tomber Marquez" en direct live était déjà beaucoup, mais la tempête de réactions ensuite ne peut que frapper.. si bien que j'ai tenté de me faire mon propre avis et y ai passé un putain de temps que j'aurais sans doute mieux fait de consacrer à autre chose ! :-) M'enfin bon, n'ayant pas plus d'admiration pour Rossi que cela, hormis qu'il me fait marrer et que c'est un sacré pilote tout de même (ou bien, alors, non mais ho...), l'idée que je me suis faite finalement provient d'une vidéo sur laquelle j'avais fini par tomber. Je peux bien-sûr me gourer, mais ce que j'en ai gardé est que Marquez est venu s'appuyer tout seul comme un grand sur la moto de Rossi (pas besoin de préciser le contexte, je pense que tout le monde a vu la même chose, Marquez qui joue le feu-follet, Rossi qui écarte de façon peut orthodoxe), il ne pouvait pas être surpris par la position de la moto de Rossi à ce moment là, elle était une demi-longueur devant, il a joué au con et il a perdu... de plus, le pied de Rossi est sorti après que la moto de Marquez se couche... Que mon avis encore une fois... Maintenant, de quelque coté l'on soit, quelques évidences tout de même, dont je suppose que tout le monde admettra: les commentateurs sportifs sur le moment, les autorités de course, les responsables Honda, la grande gueule de Jorge qui n'était pas même impliqué (hormis pour le gain sans péril de la couronne...), tous ont fait "un boulot de merde" ! Cette annonce de Honda vient bêtement remettre de l'huile sur le feu, et c'est con ! Ou alors ils auraient du la fermer à l'époques, avec leur télémétrie à la mords-moi-le-noeud... Bref... sujet inépuisable je pense... :-)

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holgado sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
Permis moto 1 commentaire
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...