• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - ESTORIL
Paris, le 14 avril 2008

Le Grand Prix du Portugal 125 tour par tour

Le Grand Prix du Portugal 125 tour par tour

Très attendue, la manche portugaise se posait comme un véritable juge de paix des talents en présence entre la météo fluctuante et un circuit sur lequel il n'y a eu aucun essais hivernaux, le spectacle s'annonçait dantesque ! Le tour par tour des 125.

Imprimer

C'est sur une piste froide (23°C seulement) et dans des conditions délicates - comme ils les affectionnent tant - que Mike Di Meglio s'empare du meilleur temps de cette première séance ! Suivent Terol, Ranseder, Corsi, Koyama, Cortese, Gadéa, Talmacsi, Olive, Iannone, Nieto, Masbou, De Rosa, Vasquez et Rabat. Cluzel est 25ème, Carrillo 34ème et Rossi chute.

Zoom sur...

Les fortunes diverses des pilotes tricolores... Si Mike fait vibrer tout l'Hexagone - ou pour le moins sa composante motarde ! - en tant que seul pilote du plateau à descendre sous les 1'48, les pilotes Loncin continuent eux à vivre des moments difficiles. Quant à Louis Rossi - le pilote de la FFM -, il s'envole durant la séance et ne pourra prendre le départ de la course. Enfin, Cyril Carrillo (wild card FFM) se classe pour sa part à une honorable 34ème place des essais, pour sa deuxième participation seulement en GP, qu'il concrétisera avec une belle 25ème place (lire ci-dessous).

Les conditions de piste aléatoires du tracé de Fernanda Pires da Silva Placé cette année beaucoup plus tôt dans la saison, le GP du Portugal à Estoril fait payer sa proximité avec l'Atlantique par une météo instable. Résultat : la piste est beaucoup plus froide et piégeuse qu'à l'accoutumée... Bon nombre de pilotes partent au tapis, dont Mike Di Meglio qui a percuté un pilote wild card lors d'un tour rapide. Si le français arrive à limiter les dégâts avec sa 8ème place sur la grille, il devra serrer les dents toute la course du lendemain.

Deuxième séance d'essais qualificatifs (samedi)

C'est finalement le vainqueur de la course précédente à Jerez, Simone Corsi qui s'empare de la pole position. Derrière lui se placent l'étonnant Stevie Bonsey (premier pilote américain à s'élancer de la première ligne d'un GP 125 depuis Scott en 1989 !), Terol, Webb, Gadéa, Olive, Bradl, Di Meglio, Talmacsi, Redding, Koyama, Iannone, Smith, Nieto et Vasquez. Alexis Masbou est 25ème, Jules Cluzel : 27ème et Cyril Carrillo 34ème.

Course (dimanche)

Départ : Nicolas Terol (le coéquipier du poleman Corsi) est le plus rapide à s'élancer : l'espagnol de 19 ans affiche d'emblée ses prétentions suite à son premier podium (en 50 courses) obtenu à Jerez ! Suivent Webb, Corsi (dont c'était la première pole position), Smith, Gadéa, Joan Olive, Bradl, Talmacsi et Nieto.

Mike Di Meglio semble avoir raté son départ : après quelques virages, il est relégué à la 14ème place ! A l'inverse, l'anglais Bradley Smith a gagné quelque neuf positions au premier freinage !

2ème tour : le n°18 caracole toujours en tête pendant que son coéquipier fait les freins à l'anglais Danny Weeb. L'Aprilia du team Polaris World de Smith reste au contact des deux hommes devant Joan Olive, Stefan Bradl, Sergio Gadéa, Gabor Talmacsi, Pablo Nieto, Tomoyoshi Koyama, Mike Di Meglio, Andréa Iannone et Stevie Bonsey. Cyril Carrillo est 30ème, Alexis Masbou 32ème.

Grand Prix du Portugal 2008 125 cc : le tour par tour sur Moto-Net.Com

Hugo Van Den Berg chute et doit abandonner, alors que Mike et son n°63 passent tour à tour Koyama et Nieto : le français est dixième !

3ème et 4ème tours : Joan Olive profite de son excellente vitesse de pointe pour passer devant Smith, puis Corsi à qui il fait un superbe intérieur ! Ne s'arrêtant pas là, l'espagnol pointe le carénage de sa Derbi devant la machine de Terol à la faveur de la longue ligne droite des stands et prend le commandement des opérations !

Le champion du monde en titre, Gabor Talmacsi semble avoir des difficultés à remonter sur le groupe de tête et se retrouve esseulé à la cinquième place. Suivent Bradl, Webb (en nette perte de terrain au fil des tours), Mike Di Meglio qui vient de passer Sergio Gadéa, Stevie Bonsey et Nieto.

5ème, 6ème et 7ème tours : Joan Olive et Nicolas Terol s'échangent la tête de course à la faveur de l'aspiration : Olive et son n°6 finissent par reprendre l'avantage, mais aucun des deux pilotes n'arrive à faire le trou ! Smith dépasse Simone Corsi au freinage de la ligne droite, tandis que Di Meglio réussit à passer Webb sur lequel il butait ! Grosse chute de Raffaele de Rosa, dont la KTM s'envole très haut sur la piste : le pilote se relève seul mais il semble boîter...

8ème tour : Terol hisse encore une fois son Aprilia noire devant la Derbi jaune et rouge d'Olive à la faveur d'un loupé de celui-ci au freinage : l'espagnol écarte un peu et Terol en profite instantanément ! Derrière eux, la menace persiste avec Smith et Corsi, tandis que Talmacsi est relégué à plusieurs dixièmes.

Le hongrois ne paraît pas pouvoir hausser le rythme et devrait bientôt se faire rejoindre par Danny Webb qui vient de chiper la 6ème place à Mike Di Meglio ! Alexis Masbou est 24ème et Cyril Carrillo 28ème à 32 secondes du leader.

Absent du décompte, le deuxième pilote Loncin, Jules Cluzel, doit abandonner sur chute... à cause de son coéquipier ! "Je n'ai pas très bien compris ce qui se passait : Alexis (Masbou, NDLR) a coupé en plein virage, peut-être pour éviter un autre pilote, et je l'ai percuté. Je suis très déçu et il va falloir que l'on s'explique !", confiera le n°16 passablement agacé...

9ème et 10ème tours : Joan Olive reprend la tête à Terol à la faveur de la ligne droite, ce qui fait les affaires de Bradley Smith en embuscade juste derrière ! Corsi précède Gabor Talmacsi dont le n°1 s'accorde mal avec ses performances actuelles : le pilote de 26 ans égalait à Estoril sa plus mauvaise qualification (9ème) depuis le Grand Prix d'Australie en 2007 ! Webb, Bradl, Di Meglio et Stevie Bonsey continuent de se jauger en profitant des erreurs des uns et des autres : l'américain tente même un intérieur sur le français à l'entrée de la chicane, mais celui-ci réplique et conserve sa 8ème place.

Grand Prix du Portugal 2008 125 cc : le tour par tour sur Moto-Net.Com

11ème et 12ème tours : Après avoir réalisé le meilleur tour en course (en 1'45.557, soit à peine 2 dixièmes moins vite que sa pole position !), Simone Corsi dépasse Nicolas Terol à l'entrée du premier virage du circuit.

Stefan Bradl se défait quant à lui de Danny Webb et de Mike Di Meglio. Pendant ce temps, Pablo Nieto doit renter aux stands après une séance de jardinage dans les graviers : un coup dur pour l'espagnol, dont le temps est compté dans la catégorie et qui rêvait de réussite sur ce circuit...

13ème tour : Bradley Smith part à l'assaut de Nicolas Terol dont les changements d'angles paraissent moins vifs : l'espagnol de 19 ans serait-il en difficulté ? Toujours est-il que l'anglais, de deux ans son cadet, force le rythme pour partir à la chasse d'Olive et Corsi en tête de course.

Tout à sa fougue, le n°38 remet copieusement les gaz à la sortie d'un gauche et l'arrière décroche : victime d'un gros high side, Smith chute, se relève sonné et boitille un peu jusqu'à ses stands...

Bestof 125 - Estoril

Course 2007 Course 2008
Pole position 1'44.675 (Mattia Pasini - Aprilia) 1'45.367 (Simone Corsi - Aprilia)
Meilleur tour en course 1'45.027 (Gabor Talmacsi - Aprilia) 1'45.557 (Simone Corsi - Aprilia)
Meilleure vitesse de pointe 235,9 km/h (Randy Krummenacher - KTM) 237 km/h ( Joan Olive - Aprilia)
Podium Faubel - Talmacsi - Espargaro Corsi - Olive - Terol

14ème, 15ème et 16ème tours : Olive précède Corsi, Terol, Talmacsi (à 5.5 secondes), Bonsey, Bradl, Di Meglio, Webb, Gadéa et Cortèse. Stefan Bradl parvient à passer l'américain et semble en mesure de revenir sur l'actuel n°1...

17ème, 18ème et 19ème tours : Corsi dépasse Joan Olive dont c'est le 116ème départ en GP 125, sans aucune victoire à inscrire sur ses tablettes ! Pour ne lui laisser aucune chance, le vainqueur de la précédente course prend soin de bien fermer la porte au freinage de la longue ligne droite, puis profite de la première partie sinueuse du circuit pour creuser un léger écart.

Mike passe Stevie Bonsey, dont le rythme manque de régularité, et part à l'assaut de Gabor Talmacsi à qui il reprend d'emblée un quart de seconde ! Provoqué, Bonsey essaie de suivre et passe près de la correctionnelle en sortie d'un droit !

20ème tour : Mike Di Meglio fond sur le malheureux Gabor Talmacsi, tandis que les leaders continuent à creuser l'écart. Le toulousain passe l'Aprilia RSA d'usine à l'aspiration et Bonsey en profite pour faire de même ! L'américain de 18 ans tente de pousser Mike à la faute, mais le pilote du team Ajo résiste : finalement le n°51 ressort mieux d'un gauche et passe le n°63 à l'extérieur !

21ème et 22ème tours : Corsi mène toujours la course devant Olive, Terol, Bonsey (à plus de 10 secondes), Webb, Di Meglio, Talmacsi et Stefan Bradl, Gadéa, Cortese, Espargaro, Iannone, Aegerter et Ranseder. Mike semble un peu ralenti par Danny Weeb, mais le français n'arrive pas à trouver la faille...

Grand Prix du Portugal 2008 125 cc : le tour par tour sur Moto-Net.ComDernier tour : A l'entame de la dernière boucle, les positions semblent figées et Joan Olive compte quatre dixièmes de retard sur le leader : faisant une dernière fois l'effort, il revient un peu à la chicane, mais trop loin pour tenter de prendre l'aspiration de Corsi qui s'impose pour la deuxième fois en deux courses !

Terol, Bonsey et Webb précèdent Mike Di Meglio qui sort de la parabolique avec Gabor Talmacsi sur ses talons : le hongrois profite de l'aspiration pour ravir la sixième place au français ! Beau joueur, Mike expliquera avoir pris du plaisir sur la course, même si des ennuis de moteur ne lui ont pas permis de rivaliser avec les meilleurs.

Ils s'expliquent ...

Simone Corsi (Aprilia / 1er) : "je suis très heureux, car c'était un week-end parfait et une course fantastique ! J'ai attendu de voir ce qui allait se passer dans le dernier tour, car je n'arrivais pas à me défaire de Joan Olive et j'ai finalement tenu jusqu'au bout pour remporter la course !"

Classement 125
1- Corsi S. 6- Talmacsi G. 11- Iannone A.
2- Olive J. 7- Di Méglio M. 12- Aegerter D.
3- Terol N. 8- Bradl S. 13- Espargaro P.
4- Bonsey S. 9- Gadéa S. 14- Ranseder M.
5- Webb D. 10- Cortese S. 15- Vasquez E.
Masbou 20ème, Carrillo 25ème, Cluzel chute

Joan Olive (Derbi / 2ème) : "même si j'aurais préféré être en tête à la fin de la course, je suis très content ! J'ai essayé de passer Corsi au début, puis j'ai décidé d'attendre le dernier tour, mais je ne m'y suis pas très bien pris : j'ai fait une erreur dans le dernier virage qui m'a empêché de rattraper Simone..."

Nicolas Terol ( Aprilia / 3ème) : "je suis plutôt satisfait, car il s'agit de mon deuxième podium consécutif. J'ai doublé Joan, puis j'ai essayé de passer Corsi, mais à ce moment Smith a chuté juste devant moi et ça m'a déconcentré pour la suite."

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Première course... et victoire en Endurance pour Zarco sur la Honda n°30 !

Devancée par la YART et la Ducati Kagayama aux qualifs, la Honda d'usine n°30 remporte ce dimanche 21 juillet 2024 une 3ème victoire de rang aux 8 Heures de Suzuka, la 30ème pour le HRC, avec son pilote officiel en MotoGP, Johann Zarco ! Avec six victoires au compteur, Takumi Takahashi devient le pilote le plus victorieux sur l'épreuve japonaise. Retour en vidéo...
8H de Suzuka 2 commentaires
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...