• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - ESTORIL
Paris, le 14 avril 2008

Le Grand Prix du Portugal 250 tour par tour

Le Grand Prix du Portugal 250 tour par tour

Pour cette troisième épreuve, le suspens est déjà haletant en 250 : si Pasini et Kallio se sont imposés au Qatar et à Jerez, Bautista, Simoncelli et Lüthi comptent bien prendre leur revanche à Estoril, sous le regard du champion de tennis Roger Federer...

Imprimer

S'affirmant peu à peu comme l'un des hommes forts du championnat 2008, l'italien Marco Simoncelli signe le meilleur temps de cette première séance. Malgré tout, les conditions froides et la piste piégeuse l'empêchent d'approcher le record signé par Dovizioso l'an dernier à moins d'une seconde.

Derrière la Gilera, on retrouve Alex Debon, Mika Kallio, Alvaro Bautista, Mattia Pasini, Julian Simon, Hector Barbera, Hiroshi Aoyama, Thomas Lüthi, Ratthapark Wilairot, Yuki Takahashi, Roberto Locatelli, Manuel Poggiali, Fabrizio Laï et Hector Faubel.

Zoom sur...

La marque de respect de Federer. De passage sur le circuit d'Estoril, le n°1 au classement ATP est venu encourager son compatriote Thomas Lüthi, avec qui il partage le même sponsor. Repartant de son week-end très impressionné, ce fan de Valentino Rossi s'est dit comblé par le spectacle, mais surtout convaincu qu'"en tant que joueur de tennis, je n'ai qu'une raquette et un cordage, ça n'a rien de comparable avec une moto ! Ce dont je dois m'occuper me paraît beaucoup plus simple !"

Deuxième séance d'essais qualificatifs (samedi)

Profitant d'une température de piste un peu plus élevée que la veille, Marco Simoncelli signe sa première pole position en GP 250 ! Il obtient le meilleur chrono de la piste et bat celui de Dovizioso de 0.098 seconde ! Suivent Bautista, Pasini, Kallio, Takahashi, Aoyama, Debon, Lüthi, Barbera, Faubel, Simon, Pesek, Espargaro, Baldolini et Poggiali.

Zoom sur...

Aprilia et KTM, seules machines de la séance à réussir à passer sous la barre des 1'41. Malgré tous leurs efforts pour suivre le rythme, les pilotes Honda souffrent sur les 986 mètres de la ligne droite d'Estoril : la faute à un développement stoppé par Honda en catégorie quart de litre...

Course (dimanche)

Départ : Simoncelli, auteur d'un excellent départ, vire en tête dès la première courbe. L'italien a à coeur de rattraper ses points perdus lors de l'accrochage de Jerez et semble particulièrement motivé ! Pourtant, très vite, Alvaro Bautista sonne la charge et se faufile devant la Gilera n°58 : le mano à mano de Jerez va-t-il reprendre ici au Portugal ? (lire Moto-Net.Com du 31 mars 2008)

Derrière les deux hommes, Alex Debon hisse son Aprilia noire devant la KTM de Kallio qui se fait passer aussitôt par l'opiniâtre Pasini !

2ème tour : Bautista a creusé un léger écart sur Simoncelli qui a choisi une monte pneumatique différente : un soulagement pour le n°19, qui connaît l'acharnement parfois un peu zélé de son rival ! Suivent Debon, Pasini, Kallio, Takahashi, Aoyama, Faubel, Pesek, Simon, Lüthi, Laï, Locatelli, Baldolini et Espargaro.

3ème tour : Simoncelli signe le meilleur tour en course en 1'43.265 et semble être en mesure de revenir sur le leader : celui-ci réagit et l'on peut constater que tout comme à Jerez, Bautista est plus rapide sur la fin du tracé.

Takahashi se fait très pressant sur Kallio qui ne s'attendait certainement pas à être bousculé de la sorte : le finlandais avait clairement affiché son ambition de gagner la course, même s'il concédait que sa KTM n'était pas au mieux dans la dernière partie du circuit...

Thomas Lüthi prend le meilleur sur Lucas Pesek, tandis qu'Alex Debon s'envole à la sortie d'un gauche ! Un tournant qui pourrait être décisif dans la saison de celui qui a récupéré la machine du double champion du monde Jorge Lorenzo...

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des 250 cc sur Moto-Net.Com

4ème, 5ème et 6ème tours : Bautista signe le meilleur tour en course et continue de faire le forcing sur Simoncelli, qui possède 3 secondes d'avance sur Mattia Pasini. Mika Kallio a réussi à se défaire de la Honda de Takahashi qui se retrouve maintenant sous la menace de la KTM d'Aoyama : profitant de la bonne santé de la mécanique autrichienne, Kallio avale Pasini dans la ligne droite des stands. Surpris l'italien se retrouve sous la menace de Takahashi, mais il réagit et repasse Kallio au tour suivant au même endroit !

7ème et 8ème tours : Alvaro Bautista continue de cravacher son Aprilia et réalise le meilleur tour de la course en 1'41.425 : le pilote de 23 ans compte désormais 3.68 secondes d'avance sur Simoncelli ! Suivent Pasini, Kallio, Takashi, Aoyama, Lüthi, Simon, Pesek et Faubel.

9ème tour : Yuki Takahashi passe devant Mika Kallio qui se retrouve juste devant son coéquipier : celui-ci précède un Thomas Lüthi qui semble bien en peine de revenir sur le groupe...

10ème et 11ème tours : Bautista mène toujours avec une avance considérable devant Simoncelli, Pasini, Takahashi, Kallio, Aoyama, Lüthi et Julian Simon.

Mais Mika Kallio revient aux affaires en se débarrassant à la fois de Takahashi et de Pasini ! Prenant exemple sur son compagnon d'écurie, Aoyama tente un intérieur sur les freins et passe la Honda de Takahashi et l'Aprilia de Pasini dans la courbe suivante !

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des 250 cc sur Moto-Net.Com

L'italien rétorque aussitôt en passant dans un trou de souris, forçant le pilote KTM à relever un peu ! Mieux placé cependant pour réaccélérer, Aoyama récupère sa place. Mais Pasini, déchaîné, reste près de la corde avec un angle de têtu et s'infiltre encore une fois !

12ème, 13ème et 14ème tours : L'Aprilia du team Mapfre Aspar compte désormais 7.4 secondes d'avance et continue d'aligner des chronos respectables : Simoncelli semble incapable de régir.

Kallio est solide troisième devant Pasini, Aoyama, Takahashi, Lüthi, Simon, Faubel, Pesek, Locatelli, Laï, Espargaro, Baldolini et Wilairot. Pasini gère son avance sur Aoyama, mais on sent l'italien fébrile : à la sortie d'un droit, il sort très large et soulève une flaque d'eau à l'extérieur d'un vibreur !

15ème et 16ème tours : Alvaro Bautista a maintenant presque 8 secondes d'avance sur son poursuivant. Sauf imprévu, il paraît peu probable que l'espagnol se fasse remonter à la régulière.

Takahashi passe Aoyama à l'intérieur et confirme sa bonne forme de ce début de championnat : le japonais s'offre même Kallio et Pasini dans la foulée ! Lüthi profite de sa vitesse de pointe supérieure pour grignoter l'écart le séparant de la KTM Red Bull d'Aoyama, qui vient de passer Pasini.

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des 250 cc sur Moto-Net.Com

17ème, 18ème et 19ème tours : Quelques gouttes de pluie font leur apparition, ainsi que des nuages menaçants... Mais cela n'inquiète pas Bautista qui caracole en tête avec plus de 8 secondes d'avance ! Simoncelli conserve une marge sur Kallio, suivi de Takahashi, Aoyama, Lüthi, Pasini, Simon, Faubel, Pesek, Baldolini et Espargaro.

Bestof 250 - Estoril

Course 2007 Course 2008
Pole position 1'40.355 (Andrea Dovizioso - Honda) 1'40.257 (Marco Simoncelli - Gilera)
Meilleur tour en course 1'40.521 (Andrea Dovizioso - Honda) 1'41.425 (Alvaro Bautista - Aprilia)
Meilleure vitesse de pointe 275,005 km/h (Alvaro Bautista - Aprilia) 274,6 km/h (Thomas Lüthi - Aprilia)
Podium Bautista - Dovizioso - Lorenzo Bautista - Simoncelli - Kallio

Lüthi paraît revenu au sommet de sa forme : taxant Aoyama à l'intérieur dans le pif-paf du bout du circuit, il enchaîne aussitôt avec Takahashi laissé sur place dans la ligne droite de près d'un kilomètre ! Aoyama régit et passe lui aussi la Honda du team Scot.

20ème tour : Takahashi veut revenir à la charge dès la boucle suivante ! Aoyama sort mieux dans un grand gauche et c'est finalement Pasini en embuscade qui essaie de s'infiltrer ! Mauvaise pioche pour l'italien qui va accrocher la roue arrière de la KTM, redresse sa machine pour éviter la chute collective et part à la faute !

Courageusement, le n°75 se relève et repart le couteau entre les dents, sans vérifier sa machine : au premier gauche, Mattia Pasini veut freiner mais la moto part tout droit dans les graviers à une vitesse effrayante... Le pilote monte très haut, rebondit sur le sol, mais finit par se relever indemne : ouf !

21ème, 22ème, 23ème et 24ème tours : Bautista continue son cavalier seul mais le finlandais de 25 ans, Mika Kallio, poursuit son effort pour rattraper un Simoncelli qui n'arrive plus à maintenir son rythme du début de course.

Roberto Locatelli guidonne en entrée de courbe et tire tout droit dans les graviers pour éviter la chute : encore un week-end difficile pour le pilote Gilera, qui se voit contraint d'abandonner.

Grand Prix du Portugal 2008 : le tour par tour des 250 cc sur Moto-Net.Com

Dernier tour : Bautista devance largement Simoncelli qui se retrouve sous la menace de Kallio : celui-ci tente le tout pour le tout et parvient à revenir à l'aspiration sur l'italien après la parabolique qui dessert la ligne droite.

Simoncelli - conscient des efforts du pilote KTM ! - zigzague légèrement et Kallio ne peut éviter de percuter l'arrière de la Gilera ! Plus de peur que de mal, même si le finlandais fait bien comprendre sa contrariété à Simoncelli !

Ils s'expliquent ...

Classement 250
1- Bautista A. 6- Takahashi Y 11- Espargaro A.
2- Simoncelli M. 7- Simon J. 12- Baldolini A.
3- Kallio M. 8- Barbera H 13- Wilairot R.
4- Luthi T. 9- Faubel H. 14- Sandi F.
5- Aoyama H. 10- Pesek L. 15- Laverty E.

Alvaro Bautista (Aprilia / 1er) : "La victoire d'aujourd'hui est spéciale pour moi, car ça fait trois ans que je gagne sur ce circuit. Je suis très content de gagner ici, car beaucoup de fans avaient fait le déplacement et ça fait du bien après la malchance des deux premières courses."

Marco Simoncelli (Aprilia / 2ème) : "Je suis très content, même si aujourd'hui ce fut beaucoup plus difficile de suivre Alvaro Bautista ! J'ai eu quelques soucis avec mon pneu arrière dès le début de la course et j'ai vu que Mika Kallio se rapprochait. Il était beaucoup plus rapide que moi dans la ligne droite et nous avons terminé vraiment très proches l'un de l'autre, mais je suis vraiment très heureux, car c'est mon premier podium en 250 en deux ans ! Merci à tous !"

Mika Kallio (KTM / 3ème) : "Je pense que nous sommes à peu près où je pensais que nous serions au début de cette saison, mais j'espère être encore mieux sur les courses à venir. J'ai eu des difficultés avec mon pneu avant et au début de la course, je ne pouvais pas donner le maximum. Ensuite, ça s'est amélioré et j'ai pu revenir sur Simoncelli qui semblait en difficulté dans le dernier tour. Malheureusement, j'ai essayé de le passer dans la ligne droite des stands et il y a eu ce contact qui m'a fait perdre beaucoup de vitesse. C'est la course, ce genre de chose arrive..."

.

.

.

Les derniers essais MNC

Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le point sur la grille provisoire MotoGP 2025

Sur 22 guidons disponibles en MotoGP l'an prochain, dix sont déjà attribués après sept courses disputées. Moto-Net.Com fait le point sur la situation du marché des transferts 2025 au terme du Grand Prix d'Italie.
Guides pratiques 2 commentaires
Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...