• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PLATEAU GARNI
Paris, le 30 novembre 2017

Jacobsen, Rolfo, Jezek : le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Jacobsen, Rolfo, Jezek : le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Patrick Jacobsen dans une nouvelle équipe Honda (TripleM), Roberto Rolfo sur la nouvelle Suzuki (Grillini), Ondrej Jezek sur une troisième Yamaha (Guandalini)... Moto-Net.Com fait le point sur la grille du WorldSBK 2018 qui se complète peu à peu.

Imprimer

À ce jour, 30 novembre 2017, quinze pilotes sont assurés de disputer la 31ème saison de World Superbike qui débutera le week-end des 24 et 25 février 2018 sur la magnifique piste du bout du monde : Phillip Island, en Australie.

Rappelons que les pilotes d'usine ont tous été reconduits à leur poste : le triple n°1 Jonathan Rea et le n°66 Tom Sykes chez Kawasaki, le n°7 Chaz Davies et le n°33 Marco Melandri chez Ducati, le n°22 Alex Lowes et le n°60 Michael van der Mark chez Yamaha.

Pas encore inscrits mais présents lors des premiers tests hivernaux automnaux la semaine passée à Jerez, le n°50 Eugene Laverty et le n°32 Lorenzo Savadori seront très certainement conservés au sein du team "semi-officiel" Aprilia.

Jacobsen, Rolfo, Jezek : Le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Le n°12 Xavi Forés a prolongé son contrat avec le team privé Ducati Barni, le n°40 Roman Ramos a fait de même chez Kawasaki Go Eleven, Toprak Razgatlioglu restera chez Kawasaki Puccetti mais passera du Superstock au Superbike, et Leandro Mercado troquera son Aprilia IodaRacing contre une Kawasaki Orelac...

Dans le même temps, un intéressant jeu de "selles" musicales s'est joué entre le n°2 Leon Camier, le n°81 Jordi Torres et un certain n°76 : oui, Loris Baz ! Notre grand pilote - par la taille et le talent - a en effet saisi la BMW Althea délaissée par Torres, remplaçant de Camier au département course de MV Agusta.

Jacobsen, Rolfo, Jezek : Le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres -, savent que le grand - aussi ! - Leon Camier a quant à lui décidé de relever le défi proposé par le team Honda Ten Kate. Or il ne sera pas le seul à rouler sur une Fireblade.

Alors que le nom du second pilote au sein du team sponsorisé par Red Bull tarde à arriver, celui de PJ Jacobsen vient d'apparaître en face d'une troisième et inattendue CBR1000RR SP2 : le n°99 roulera pour une nouvelle équipe !

Jacobsen, Rolfo, Jezek : Le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Engagée cette année en Superstock 1000 avec des Kawasaki, le team TripleM accèdera l'an prochain en WorldSBK avec le solennel statut d'équipe satellite officielle Honda. Leur moto sera confiée au n°99 Patrick Jacobsen, premier pilote américain à s'être imposé en World Supersport.

Vice-champion du monde WSSP en 2015 - sur ZX-6R puis CBR600RR ! -, le New-Yorkais cherche à rebondir après sa frustrante saison en tant que pilote d'usine MV Agusta sur une F3 performante certes - Cluzel l'avait démontré par le passé - mais pas assez fiable - Cluzel aussi l'avait enduré...

Jacobsen, Rolfo, Jezek : Le plateau 2018 du World Superbike prend forme

En prégrille depuis deux semaines, le team Suzuki Grillini a annoncé le nom d'un de ses deux pilotes pour l'an prochain : le n°44 Roberto Rolfo. Vainqueur de la manche d'ouverture 2017 de Supersport - un millième de seconde devant le futur champion Lucas Mahias ! -, l'italien est de nouveau de retour (!) en catégorie SBK...

Vice-champion du monde de Grand Prix 250 cc en 2003 (3ème en 2002), "Roby" devrait effectuer sa cinquième saison complète en World Superbike. En 2009 faute de résultat, il avait en effet sauté du team Honda Stiggy. Son premier retour en WSBK en 2011 s'était soldé par une anonyme 18ème place. On lui souhaite de mieux réussir sur la nouvelle GSX-R1000.

Jacobsen, Rolfo, Jezek : Le plateau 2018 du World Superbike prend forme

Enfin, le n°37 Ondrej Jezek repartira lui aussi pour un tour en WorldSBK. Le pilote tchèque quitte justement le team Grillini qui préparait des Kawasaki cette saison et avec lequel il avait marqué 22 points, terminant avant-dernier des pilotes titulaires. Sixième en Superstock 1000 en 2013 et 2014 puis cinquième en 2015, il doit pouvoir faire mieux en Superbike !

Jezek cherchera à s'améliorer en 2018 en s'installant aux commandes de la R1 du team Guandalini, pilotée la première moitié de la saison 2017 par Riccardo Russo (dernier des titulaires avec 13 points) puis par Jakub Smrz, Massimo Roccoli et Alessandro Andreozzi. La nouvelle année sera-t-elle plus stable et meilleure ? Réponse sur MNC : restez connectés !

Déclarations des pilotes

Patrick Jacobsen, Honda n°99
"Je suis très enthousiaste à l'idée de faire mes débuts en World Superbike avec l'équipe TripleM Honda WSBK. C'est une belle opportunité pour moi, d'enfin courir dans cette catégorie et je tiens à remercier l'équipe et Honda d'avoir rendu cela possible. L'équipe et moi serons des débutants en Superbike, il y aura donc certainement beaucoup à apprendre, mais c'est un défi qui me stimule. J'avais pris plaisir à piloter la Fireblade en Endurance il y a deux ans, et j'adore piloter des motos de 1000 cc. J'ai donc hâte d'essayer la nouvelle Honda CBR1000RR Fireblade SP2".

Roberto Rolfo, Suzuki n°44
"Je suis heureux de revenir en WorldSBK. Je suis très motivé de courir au guidon d’une Suzuki, une moto que j’ai toujours estimée, mais que je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer. Après une expérience positive au Qatar, je tiens à remercier Andrea Grillini de m’offrir cette opportunité. Durant cette dernière épreuve, j’ai évolué dans une atmosphère positive poussée par le désir de bien faire. C’est très important pour moi de commencer la saison de la meilleure des manières. Je trépigne d’impatience de reprendre la piste et de trouver la bonne alchimie avec l’équipe ! En attendant, je me suis remis à l’entraînement afin d’être en forme pour le premier rendez-vous en février".

Ondrej Jezek, Yamaha n°37
"Je suis enchanté de rejoindre le team Guandalini Racing pour 2018. J’aimerais remercier Mirco Guandalini de m’offrir cette belle opportunité. Je sais que l’équipe a décroché ses meilleurs résultats avec mon ami Jakub Smrz il y a quelques années. Ce ne sera pas évident de récidiver, mais nous avons toutes les cartes en main. Le projet pour l’année prochaine semble très intéressant et beaucoup de travail nous attend. Je n’ai jamais piloté de Yamaha, j’ai donc déjà hâte de réaliser mes premiers essais".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...