• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#QATARWORLDSBK 1
Paris, le 29 octobre 2018

Déclarations des pilotes WSBK 2018 à Losail : première course

Déclarations des pilotes WSBK 2018 à Losail : première course

La treizième et dernière épreuve du WorldSBK 2018 s'est disputée ce week-end à Losail (Qatar). Afin de compléter nos comptes rendus en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Superbike à l'issue des courses qataries. Voici celles de la première manche... Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit de Losail. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui se sont illustrés samedi durant la première manche Superbike. Honneur au vainqueur !

Jonathan Rea (Kawasaki n°1), 1er :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Il a fallu beaucoup de travail acharné pour arriver à ce résultat. Tout est vraiment difficile : modeler la moto, créer l'ambiance d'équipe et trouver le feeling avec la moto. Ce week-end, je ne me suis pas vraiment senti moi-même sur la moto. Hier soir, j'ai dit à mes gars que cette épreuve reposait vraiment sur la confiance. La chance que nous avons eu cette année, c'est d'avoir eu un si bon ressenti avec la moto, et d'avoir eu ce petit extra. Il te donne confiance et te rend capable de rouler d'une certaine façon. C'est comme ça que ça passe : la confiance que la moto me donne, le travail en équipe. Chaque fois que nous avons du mal, ou que ma confiance diminue, mon chef d'équipe, Pere Riba, trouve un moyen de nous réinventer et de changer les choses. J'en suis très reconnaissant. On peut trouver une bonne équipe et une bonne moto, et une bonne équipe peut trouver un bon pilote, mais essayer de rassembler tous les éléments est vraiment difficile. C'est exactement ce que j'ai avec l'équipe Kawasaki Racing".

Tom Sykes (Kawasaki n°66), 2ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Je pense que dans l'ensemble, nous avons fait une bonne course. Hier lors des longues sorties, un autre pilote et moi avons détruit le pneu avant. Aujourd'hui, je pense que tout s'est déroulé comme prévu. Ce matin en FP4, nous avons utilisé une paire de pneus d'hier, le rythme était au rendez-vous, s'améliorant sans cesse. Puis nous avons chaussé le pneu de qualification pour la Superpole. Instantanément, quand ce pneu arrive, je passe à mon style de conduite plus naturel, et tout devient plus facile. C'était sympa de gagner la Superpole. En course, dans les huit premiers tours environ, j'avais l'impression de pouvoir attaquer un peu plus dans certains virages rapides à droite, mais j'en ai gardé un peu dans la poignée, ce qui s'est révélé être une bonne idée à mon avis. J'ai vu l'écart se resserrer derrière moi à un moment donné, alors j'ai poussé pour finir deuxième".

Alex Lowes (Yamaha n°22), 3ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"C'est un week-end solide jusqu'à présent, avec une bonne séance de qualifications suivie d'une course encore meilleure. Je luttais un peu avec le grip arrière en course : c'est quelque chose que nous devons travailler pour demain. Mais vers la fin, j'ai pu voir qu'Eugene commençait aussi à lutter avec l'avant. Cela m'a ouvert une porte, j'en ai donc profité pour le passer à la fin et terminer troisième. C'est formidable d'être de retour sur le podium ici au Qatar, et c'était amusant d'être impliqué dans un si grand combat. L'équipe a fait un excellent travail ce week-end et la simulation de course d'hier m'a clairement aidé à améliorer les sensations de la R1 sur pneus usés. Il ne nous reste plus qu'à essayer de terminer la saison avec un autre podium demain !"

Eugene Laverty (Aprilia n°50), 4ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Dégoûté de perdre la troisième marche du podium dans la bagarre du dernier tour avec Alex Lowes. Mais je sais que j'ai donné tout ce que j'avais ! Mon pneu avant était détruit à quelques tours de l'arrivée, nous allons donc devoir corriger cela pour la seconde manche. Mis à part cela, l'équipe Aprilia Milwaukee est vraiment sur la bonne longueur d'onde".

Marco Melandri (Ducati n°33), 5ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Je ne m'attendais pas à une course comme celle d'aujourd'hui en abordant cette épreuve. Malheureusement, elle a été difficile pour tous les pilotes Ducati. Nous ne pouvions pas vraiment faire ce que nous voulions avec la moto, nous avions du mal à l'arrêter et la faire tourner, et nous avions aussi quelques problèmes de traction. À cause de cela, j'ai dû rouler plus agressivement et les pneus ont beaucoup soufferts. Demain, nous partirons de la première ligne, ce qui est mieux. Mais nous avons encore besoin d'améliorer les réglages à l'arrière pour être à la hauteur. Le Warm-Up sera important de ce point de vue. Nous aimerions finir la saison solidement".

Loris Baz (BMW n°76), 6ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Une bonne journée ! J'ai réalisé un super chrono avec le pneu course. J'ai commis une erreur avec celui de qualification et j'ai malheureusement manqué la sixième place, mais ça reste positif ! En course, comme d'habitude, j'ai raté mon départ. Même si je suis mieux parti, j'ai tout de même perdu 4 ou 5 positions. Nous avons fait le bon choix de pneus et j'ai pu remonter petit à petit. J'ai livré de belles bagarres face à Lorenzo Savadori, Chaz Davies ou encore Michael van der Mark pour égaler mon meilleur résultat de l'année. Nous essaierons de terminer la saison comme il se doit en reprenant deux points à Savadori pour assurer la dixième place au championnat".

Michael van der Mark (Yamaha n°60), 7ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"J'ai pris un bon départ, mais j'ai été très occupé dans les premiers tours et je n'ai pas réussi à rattraper mon retard. Je me sentais raisonnablement à l'aise sur la moto et j'ai finalement réussi à dépasser quelques pilotes, mais j'ai alors commencé à me battre pour faire tourner la moto et à accélérer. J'avais aussi des douleurs au poignet à partir de la mi-course, ce qui n'a pas vraiment aidé. C'était une course très difficile, mais à la fin, j'ai gagné deux places dans le dernier tour, ce qui est très important pour le championnat. Nous pouvons donc en être relativement satisfaits. Nous avons besoin d'apporter quelques améliorations à la moto pour demain. Si nous y arrivons, et si je prends un bon départ de la deuxième ligne de la grille qui m'offre accès au groupe de tête, alors je pense pouvoir me battre pour le Top 5".

Chaz Davies (Ducati n°7), 8ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Nous sommes parti d'un peu loin suite à une qualification difficile, puis nous avons commencé à remonter. J'ai fini par rattraper Marco et Xavi, en milieu de course, mais j'ai commencé à sentir l'avant verrouiller à cinq tours de l'arrivée et ça s'est progressivement aggravé. Notre priorité est de terminer deuxième du championnat, alors j'ai essayé de garder ma position. Quand Baz m'a dépassé, j'ai vu le "Last Lap" (dernier tour, NDLR) sur l'écran sur la ligne d'arrivée. Mais il a été affiché un tour trop tôt par accident. J'ai donc fermé les gaz une fois passé la ligne dans le tour suivant... J'ai perdu un point et une position sur la grille de départ pour demain, ce qui est un peu décevant, mais c'est aussi à nous de nous améliorer pour finir plus forts notre dernière course de l'année".

Jake Gagne (Honda n°45), 9ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Les qualifications n'avaient pas été très bonnes, nous avions la vitesse pour être là-haut, mais j'ai fait quelques erreurs. Puis on a fait une bonne course. J'étais seul durant la première moitié, mais ça s'est arrangé avec l'usure des pneus : je pense que nous les avons bien mieux gérés que certains de ceux qui nous entouraient. J'ai commencé à être un peu plus coulée, et la Honda a très bien fonctionné sur les pneus usés, si bien que nous terminons neuvième. Nous pourrons améliorer un peu la moto au Warm Up. La deuxième ligne fera une grande différence, nous sommes parti de la cinquième ligne à peu près à chaque course et cela rend le départ difficile. Si on peut s'échapper avec les gars les plus rapides, cela rendra les choses beaucoup plus faciles".

Xavi Forés (Ducati n°12), 13ème :

#QATARWorldSBK - Déclarations des pilotes World Superbike 2018 à Losail

"Deux tours de suite, j'ai vu "Last Lap" sur l'écran de la ligne d'arrivée. Cela m'a fait croire que la course était terminée alors qu'il restait encore un tour à parcourir. Beaucoup d'autres pilotes ont été touchés par cet affichage erroné, mais j'ai été le plus pénalisé. C'était une grosse erreur de la part de la direction de course. C'est dommage parce que j'ai fait une belle course. Mais nous devons penser à demain".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...