• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BRNO - MARQUEZ S'EXPLIQUE
Paris, le 7 août 2017

GP de Rép. tchèque MotoGP - Marquez (1er) : "Ma seule chance était de passer au box"

GP de Rép. tchèque MotoGP - Marquez (1er) : "Ma seule chance était de passer au box"

Vainqueur de la course précédant la trêve en Allemagne, Marc Marquez réalise le doublé pour la reprise des hostilités MotoGP 2017 en République tchèque avec une victoire en solitaire loin devant ses rivaux. L'officiel Honda doit à son excellente gestion de course ce troisième succès de la saison. Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Marc Marquez, Honda-Repsol (1er en qualifs et 1er en course) : "Ce fut un dimanche difficile, mais également une journée spéciale en hommage à Ángel (Nieto, décédé suite à un accident de quad, NDLR), c’était une source de motivation supplémentaire. Je voulais prendre des risques aujourd’hui pour essayer de gagner la course. Mon objectif étant de produire l’effort dès les premiers tours avant de changer de machine, j’ai décidé de chausser le pneus pluie softs. Ce choix s’est avéré incorrect, la moto patinait beaucoup et j’ai concédé quelques places au classement".

"Ma seule chance était donc de passer aux box. En ressortant, j’ai vu que je comptais près de 20 secondes et, à partir de là, j’ai adopté un style de pilotage moins agressif. Habituellement, je souffre sur ce tracé, mais cette fois-ci je me sentais bien et nos essais privés y sont pour quelque chose. Inscrire ces 25 points me donne confiance. Avant de penser au prochain rendez-vous en Autriche, nous allons d’abord savourer cette victoire et profiter du test officiel pour peaufiner quelques détails. Nous n’étions pas si loin l’an dernier à Spielberg. Je crois donc que nous aurons notre carte à jouer".

L'analyse Moto-Net.Com : Reprise en fanfare en République tchèque pour Marc Marquez, qui conforte son statut de leader avec une superbe victoire dans des conditions délicates sur un circuit qu'il n'apprécie que moyennement. Premier à rentrer aux boxes, de manière volontairement discrète au deuxième tour, le tenant du titre n'a ensuite fait qu'une bouchée de ses rivaux en pneus slicks ! Marquez inscrit ainsi son deuxième succès consécutif, son troisième de la saison (avec Austin et le Sachsenring) : le voilà à égalité de victoires avec l'autre homme fort du championnat, Maverick Viñales.

Et comme en Allemagne l'été dernier, c'est dans un premier temps parce qu'il s'était fourvoyé dans son choix de pneus pluie que Marc Marquez a été si prompt à rentrer. L'officiel Honda avait effectivement choisi des pneus rainurés à gomme tendre dans l'objectif d'attaquer fort les premiers tours, en attendant que la piste sèche suffisamment pour passer en slicks. Mais le bitume tchèque s'est asséché plus rapidement que prévu, plaçant le n°93 dans une position très inconfortable faute de pouvoir accélérer correctement avec un pneu arrière en surchauffe…

"On ne s'attendait pas à ce qu'il rentre aussi vite", explique après course Santi Hernandez du team officiel Honda. "Mais cela fait partie de ses qualités : Marc a du talent pour savoir à quel moment rentrer aux boxes. C'est lui seul qui a pris sa décision, qui s'est avérée la bonne".

Comprenant cette situation et ses conséquences très rapidement, plus vite que les autres, Marquez est revenu aux stands pour échanger de moto avant de sonner la charge en pneus slicks, collant jusqu'à 20 secondes à des adversaires qui ont mis beaucoup trop de temps à l'imiter. Une nouvelle fois, comme au Sachsenring l'an dernier, le champion en titre s'est montré le plus fin dans sa lecture et sa compréhension des évènements.

Honnête, Marc Marquez reconnaît toutefois avoir eu de la réussite : sans son mauvais choix de pneus à l'origine, il ne serait probablement pas rentré aussi tôt. Entre coup de génie et coup de chance, la frontière est parfois très ténue ! Par ailleurs, sa séance d'essais privés organisés à Bnro pendant l'intersaison lui a aussi été très utile ce week-end... Enfin, peut-être que le nouveau carénage introduit  pendant les essais libres lui a aussi donné un petit coup de pouce ? Le catalan estime en effet que cet élément aérodynamique lui donne "satisfaction dans son ensemble"...

Toujours est-il que le n°93 accroît son avantage au classement provisoire (+ 14 points sur Viñales et 21 pts sur Dovizioso) avec cette victoire psychologiquement très marquante. Une belle démonstration de stratégie récompensée par une victoire sans contestation : ses rivaux peuvent en prendre de la graine ! En attendant, tout le plateau MotoGP participe ce lundi à un test post-GP à Brno avant d'attaquer dès dimanche prochain la 11ème course de la saison en Autriche.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC commercialise le casque de Quartararo au GP de France 2024 

Ce n'est pas une grande surprise : les hordes de supporters de Fabio Quartararo ont adoré le casque que leur idole portait pour ''son'' Grand Prix de France 2024. Comme en 2023 donc, HJC tire une série limité du Rpha 1 Quartararo Le Mans Special peint en bleu et rose, avec diablotin qui tire la langue...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 2 commentaires
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...