• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 24 mars 2018

WorldSBK Thaïlande (1) : Rea, parfaitement intraitable à Buriram

WorldSBK Thaïlande (1) : Rea, parfaitement intraitable à Buriram

Dominé par Marco Melandri en Australie il y a un mois, Jonathan Rea profite de l'étape thaïlandaise pour revenir très fort au championnat WSBK 2018. Superpole, meilleur chrono en course et victoire : le "Number One" a pris le menu complet lors d'une première manche pas monotone pour autant. Compte-rendu et extraits vidéo !

Imprimer

Dès ce matin lors de la phase finale de Superpole (SP2), les écarts étaient extrêmement réduits à Buriram : les neuf premiers pilotes se tenaient dans un minuscule tiers de seconde ! En comparaison, un mois plus tôt en ouverture de la saison WSBK 2018 à Phillip Island, le trio de la première ligne s'étalait sur une demi-seconde...

En tête de la feuille des temps, les deux Kawasaki officielles se sont disputées la pole position à coup de - trois ! - millièmes de seconde ! Jonathan Rea inscrit la 15ème Superpole de sa carrière et rejoint Colin Edwards au classement des pilotes les plus rapides en qualifications, loin derrière son coéquipier Sykes '43ème pole en Australie pour rappel).

Leon Camier a très bien tourné au guidon de sa nouvelle monture Honda et complète le premier rang. Il devance de cinq centièmes son remplaçant chez MV Agusta, Jordi Torres, lui aussi très en forme ! Xavi Fores sur sa Ducati privé se qualifie en cinquième position devant la Yamaha officielle d'Alex Lowes... et les deux Panigale d'usine !

Déception en revanche pour Marco Melandri qui a "marquez" les esprits en évitant une chute ce vendredi, et avait surtout empoché le double en Australie. Il est accompagné sur le troisième rang de Eugene Laverty et Chaz Davies. Ce dernier est toujours plus redoutable en course qu'aux essais... Mais il part vraiment de loin aujourd'hui !

Notre digne - dans la douleur malheureusement - représentant français n'a pas pu franchir le cap de la SP1 et partira de la 15ème place. Le Top 5 que Loris visait encore hier à l'issue de la première journée d'essais libres sera sans doute impossible à aller chercher. Un Top 10 peut-être ? Gaz Baz !

Départ : Jonathan Rea et Tom Sykes décollent parfaitement de la première ligne et prennent quelques longueurs d'avance sur le reste de la meute. Xavi Forés, Leon Camier et Jordi Torres atatquent de front le - très gros - freinage du virage n°3 !

Le leader du championnat Marco Melandri attaque Jordi Torres et ouvre la porte à Alex Lowes logé dans sa roue arrière... Chaz Davies n'a gagné qu'une seule place au départ : il circule en huitième position juste devant Michael van der Mark et Eugene Laverty. Notre cher Loris Baz est treizième !

Camier se hisse en troisième position dans la portion sinueuse. Dans le dernier virage, Sykes surprend Rea sur les freins mais le n°1 mondial riposte au début du 2ème tour sur le plus gros freinage du virage n°3. Camier profite de la bataille pour rejoindre les deux Kawasaki officielles, entrainant dans son sillage Forés, Melandri, Torres, Davies...

Jonathan et Tom reproduisent exactement la même passe d'armes un tour plus tard. Cette fois, Leon parvient à s'emparer de la deuxième place au milieu de l'épingle n°3 ! Le pilote Honda signe alors le meilleur chrono de ce début de course et se loge dans la roue arrière du triple champion du monde...

Sykes temporise et permet à Fores de profiter de son aspiration ! Juste derrière, Davies doit s'y prendre à deux fois pour chiper à Torres sa sixième place. Le gallois cible maintenant son coéquipier italien au célébrissime n°33. Baz occupe toujours la treizième place, pris en sandwich entre Razgatliioglu et Ramos.

Bien installé en tête, Rea améliore deux fois de suite le meilleur temps en course et s'échappe inexorablement. Camier se trouve à une grosse seconde du leader dans le 6ème tour. Fores fait les freins à Sykes et grimpe virtuellement sur le podium, à quelques mètres de Camier.

Aux commandes de sa Ducati toujours aussi remuante en ligne droite (!), Marco élargit lors de son septième passage dans l'épingle n°3. Chaz ne se fait pas prier pour doubler son coéquipier et rejoindre Tom, progressivement largué par Leon et Xavi.

Dominé dans la section viroleuse du tracé thaïlandais, Sykes rend les armes face à Davies sur le freinage du dernier virage du 9ème tour... "Chazie" grimpe donc en quatrième position et compte alors une petite second de retard sur le duo Camier et Fores, deux secondes sur Rea. Ce dernier - premier sur la piste ! - a du commettre une petite erreur et vient céder une demi-seconde à ses poursuivants.

Transparents en début de course, les Yamaha s'illustrent en remontant rapidement sur le double vainqueur en Australie ! Michael van der Mark dépasse facilement Marco Melandri dans le 10ème tour. Alex Lowes passe l'italien un tour plus tard sur le long freinage du virage n°3.

L'impitoyable "JR" bat son propre meilleur chrono à la mi-course et retrouve sa grosse seconde d'avance sur l'inséparable et pacifique duo Camier et Fores. L'anglais et l'espagnol doivent toutefois se méfier car le "Unlucky" n°7 (tombé alors qu'il occupait la tête de la seconde manche en Australie...) sort la grosse attaque pour monter sur le podium !

Xavi Fores passe devant Leon Camier au début du 14ème tour. "Lionne" tente de récupérer la deuxième place au freinage du virage n°3 mais rate la corde et doit s'avouer vaincu... Chaz Davies se trouve une seconde derrière la Honda n°2 et près de deux secondes devant la Kawasaki n°66.

Tom Sykes justement, est pris en chasse par l'escadrille Yamaha : les deux R1 n°60 et n°22 roulent en formation très serrée mais sans se gêner, et tournent légèrement plus vite que "Major Tom". Marco Melandri s'accroche à sa décevante huitième place, deux secondes devant Torres et Laverty....

Environ 12 secondes derrière Melandri, Baz se bat contre Savadori, Ramos, Mercado et Razgatlioglu pour la onzième place ! Les quatre derniers tours s'annoncent très dur pour le "Guépard savoyard" et surtout pour son épaule meurtrie lors de la manche d'ouverture australienne...

La fin de course est animée par la formidable lutte entre deux très grands copains : Camier (1,88 m) se défend tant qu'il peut face aux incessantes attaques de Davies (1,83 m) ! Dans chaque virage, le preux chevalier anglais sent sur sa nuque le souffle brûlant du diabolique "Dragon gallois"...

Trois secondes devant aux, le nord-irlandais Jonathan Rea parade vers la victoire. Il maintient apparemment sans trop de difficulté sa seconde et demi d'avance sur l'impressionnant Xavi Fores et sa Ducati privée. Le n°12 est le seul pilote "indépendant" - comme on dit en MotoGP - à figurer dans le Top 10 !

Davies perce la remarquable défense de Camier au début de l'avant-dernier tour, au freinage du virage n°3. La CBR1000RR parvient à suivre la Panigale R mais n'est pas suffisamment proche pour tenter une ultime attaque : "Kamir" va devoir se contenter de la quatrième place... Une de plus, synonyme de pole  dimanche !

Fidèle à ses habitudes aussi, Alex Lowes réalise une très belle fin de course et prive Tom Sykes du "Top Five" final ! Son coéquipier Michael van der Mark achève cette première manche thaïlandaise moins solidement que le n°22 mais termine tout de même devant Marco Melandri.

Jonathan Rea célèbre son premier succès de la saison 2018 - son sixième en sept courses disputées à Buriram en WorldSBK ! - en effectuant une jolie roue arrière et en saluant la foule d'un "V" de la victoire. Le "Number One" de la discipline profite de la contre-performance de Melandri pour remonter à deux petits points de la tête du classement général.

Xavi Fores peut être fier de sa deuxième place à Buriram : il monte sur son deuxième podium en trois courses cette saison et signe son meilleur résultat en World Superbike ! Autre motif de satisfaction pour son team Ducati Barni : son unique pilote devance le vice-champion du monde Chaz Davies sur sa Ducati officielle !

Onze secondes après Rea, Eugene Laverty et son Aprilia arrachent à Jordi Torres et sa MV Agusta une neuvième place capitale puisqu'elle leur vaut la sixième place sur la grille demain pour la seconde manche ! Le départ sera donné à 11h précises, heure française : n'oubliez pas de régler votre réveil, on change d'heure cette nuit !

Enfin, Loris Baz a de nouveau serré les dents jusqu'au bout. Le pilote n°76 du team BMW Althea termine devant ses rivaux directs, à une courageuse 11ème place. Après une bonne nuit de sommeil et quelques modifications sur sa S1000RR, Loris arrivera peut-être à intégrer le Top 10 demain. Restez connectés !

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Buriram

WorldSBK Thaïlande (1) : Rea, parfaitement intraitable à Buriram

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...