• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SECONDE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 25 mars 2018

WSBK Thaïlande (2) : Davies, vainqueur d'une course très relevée !

WSBK Thaïlande (2) : Davies, vainqueur d'une course très relevée !

Camier en pole sur sa Honda, Rea trop brouillon avec sa Kawasaki, Melandri chahuté par sa Ducati, les Yamaha incisives et Davies revenu au top de sa forme : avec tous ses ingrédients, la seconde manche thaïlandaise du World Superbike n'a pas manqué de piquant ! MNC vous laisse savourer.

Imprimer

Quatrième de la première manche thaïlandaise, Camier a la chance de partir de la pole position ce dimanche ! Le n°2 Honda s'élance devant la Yamaha n°22 de Lowes, la Kawasaki n°66 de Sykes, la Yamaha n°60 de Van der Mark, la Ducati n°33 de Melandri et l'Aprilia n°50 de Laverty.

Vainqueur hier après-midi (matin en France), Jonathan Rea place sa Kawasaki n°1 au fond du troisième rang, derrière les pilotes montées avec lui sur le premier podium thaïlandais : Forés sur sa Ducati privée n°12 et Davies sur sa Ducati d'usine n°7 ! Loris Baz s'élance de nouveau de sa 17ème place.

Départ :Leon Camier prend un magnifique départ mais les deux Yamaha le rattrapent dans la longue ligne "presque" droite du circuit et passent au freinage de l'épingle n°3. Marco Melandri dépasse à son tour à l'entrée de la portion sinueuse...

"Kamir" réagit dans l'enchainement des courbes rapides n°6 et 7 mais s'enflamme légèrement ensuite, écarte et doit laisser passer Melandri et Rea placé dans sa roue ! Les deux Yamaha en profitent pour creuser un petit écart à la fin du 1er tour...

Moins dissipés dans le 2ème tour, Melandri, Rea, Camier et Laverty rejoignent rapidement Lowes et Van der Mark.... Forés, Sykes, Razgatlioglu mènent le peloton. Notre Loris Baz inter-national tente se bat pour intégrer le Top 15 aux commandes de l'unique BMW du plateau.

La Kawasaki n°1 plonge autoritairement sous la Ducati n°33 à l'entrée du virage n°9. Marco tente de riposter dans le changement d'angle mais reste derrière. Heureusement pour l'italien, le nord-irlandais se loupe complètement au dernier freinage et attaque le 3ème tour au milieu du groupe de chasse, éparpillé "façon puzzle" !

Chaz Davies tire parfaitement son épingle du jeu et se loge derrière son coéquipier toujours troisième. Leon Camier au contraire est débordé de toutes parts. En retrait depuis le départ, Tom Sykes n'est pas dans le rythme non plus. Baz vise toujours les premiers points.

Rea attaque Melandri dans la courbe n°8 mais Marco bénéficie d'une meilleure accélération et d'une impressionnante "Vmax"... Au bout de la ligne droite cependant, l'instabilité de la Panigale n°33 à très haute vitesse empêche son pilote de conserver la quatrième place...

Devant, la Ducati n°7 parait bien plus stable, y compris dans l'aspiration des deux Yamaha. Chaz réalise un magnifique freinage sur Alex dans le 5ème tour à l'épingle n°3 ! Lowes contre-attaque dans la courbe n°4 puis le virage n°5, mais s'avoue finalement vaincu.

Jordi Torres puis Eugene Laverty chutent. L'irlandais ne se relève pas... Heureusement, le pilote Aprilia n°50 est conscient et fait signe de la main aux commissaires pour être pris en charge... Les drapeaux jaunes sont agités le temps que l'équipe médicale embarque "Youdjine" : la course continue !

Sur la piste justement, Davies se loge dans la roue du leader Van der Mark tandis que Rea commet une nouvelle erreur : cette fois-ci, le triple champion sort carrément de la piste et la rejoint en cinquième position, juste devant Forés. Davies prend les rênes de la course dans le huitième tour...

La mi-course approche et Forés gagne deux places relativement facilement : il double Rea qui sort de nouveau momentanément de la piste dans le dernier virage (?!), puis Melandri dont la Ducati bouge de plus en plus dangereusement au bout de la ligne droite !

Posté en septième place, Camier profite d'une divertissante baston entre Rea et Melandri pour se rapprocher... Le pilote anglais profite d'un écart de l'italien dans le dernier virage pour fondre sur la sixième place. Le nord-irlandais se trouve à moins d'une seconde mais tourne désormais seul, donc plus proprement et efficacement...

Devant, Davies instaure un nouveau record du tour et s'octroie une grosse demi-seconde d'avance sur Van der Mark à huit tours de la fin. Lowes accuse quant à lui un retard de plus de trois secondes sur le leader. Le second officiel Yamaha tourne alors un soupçon plus vite que Forés, quatrième à une petite seconde d'Alex.

Jonathan Rea occupe une inattendue cinquième place, deux secondes derrière la Ducati n°12 privée de Xavi... Camier est lui même à deux secondes du "Number One", et deux secondes devant Marco Melandri qui continue de se battre avec - contre ! - sa Panigale d'usine.

Forés baisse brutalement de rythme à quatre tours de la fin. Rea qui conserve un gros rythme, remonte donc rapidement sur son adversaire et le double facilement en pleine ligne "quasiment" droite. En arrière plan, notre "Bazooka" monte en douzième position devant Ramos et Gagne !

Le plus rapide en piste demeure Chaz Davies : il est le dernier à tourner sous les 1' 34 et ne consent à rendre les gaz qu'à deux tours de la fin. Incapable de suivre le tempo du n°7 Ducati, le n°60 Yamaha accuse alors près de deux secondes de retard sur le leader. Alex Lowes est à deux petites secondes de son coéquipier.

La fin de cette seconde manche thaïlandaise est nettement plus calme que le début... 24 heures après l'impitoyable et intraitable "JR", "Chazie" peut ainsi fêter sa première victoire de la saison par un beau wheeling et un petit salut de la main !

Les deux Yamaha officielles accompagnent la Ducati d'usine sur le podium : de plus en plus performantes en fin de saison dernière et très véloces cet hiver en essais, les R1 confirment aujourd'hui qu'il faudra compter sur elles en 2018 pour la victoire, aux côtés des Kawasaki et Ducati officielles !

Jonathan Rea termine à une lointaine quatrième place... C'est décevant certes, mais pas aussi rageant que l'abandon de Tom Sykes dès le 8ème tour sur l'autre ZX-10RR d'usine ! Le "Number One" profite en outre d'une nouvelle déconvenue de Marco Melandri pour prendre le commandement au provisoire...

Xavi Forés complète le Top 5 avec une confortable avance sur Leon Camier. L'espagnol et sa Ducati sont de nouveau les premiers "indépendants" : Toprak Razgatlioglu, le jeune protégé de Kenan Sofuoglu, a franchi la ligne d'arrivée moins de 22 secondes derrière Davies. Une seconde au tour, ce n'est pas si mal pour un débutant !

Aux commandes de sa BMW Althea, Loris Baz entre une fois plus dans les points : il en récolte quatre de plus ce dimanche. Notre n°76 préféré dispose de trois semaines pour prendre soin de son épaule. Pendant ce temps, son équipe devra impérativement progresser sur l'électronique de la S1000RR !

Résultat de la 2nde course WSBK 2018 à Buriram

WSBK Thaïlande (2) : Davies, vainqueur d'une course très relevée !

WSBK Thaïlande (2) : Davies, vainqueur d'une course très relevée !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC commercialise le casque de Quartararo au GP de France 2024 

Ce n'est pas une grande surprise : les hordes de supporters de Fabio Quartararo ont adoré le casque que leur idole portait pour ''son'' Grand Prix de France 2024. Comme en 2023 donc, HJC tire une série limité du Rpha 1 Quartararo Le Mans Special peint en bleu et rose, avec diablotin qui tire la langue...
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Catalogne 1 commentaire
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
  • En savoir plus...