• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP FRANCE - MARQUEZ S'EXPLIQUE
Paris, le 22 mai 2017

GP de France MotoGP - Marquez : "Mon but était la 4ème ou la 5ème place"

GP de France MotoGP - Marquez : Mon but était la 4ème ou la 5ème place

Un Grand Prix de France à oublier d'urgence pour Marc Marquez : parti à la faute à 11 tours avant l'arrivée, le champion du monde en titre rétrograde à la quatrième place au championnat provisoire ! A l'inverse, son coéquipier Dani Pedrosa tire les marrons du feu avec un podium qui lui permet de remonter à la deuxième place du classement ! Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Marc Marquez, Repsol Honda (5ème en qualifs et abandon en course) : "C'est clair qu'aujourd'hui ce n'était pas notre meilleur jour. C'est dommage, car j'étais vraiment focalisé sur mon objectif de terminer la course. Depuis hier je ne me sens pas totalement à l'aise avec l'avant et il semble que le premier secteur n'était vraiment pas mon favori ce week-end ! Je connaissais mon rythme et je savais que les pilotes Yamaha étaient plus forts aujourd'hui, mais mon but était de me battre pour la 4ème ou la 5ème place et d'être compétitif jusqu'à la fin".

"J'ai essayé d'être prudent mais j'ai perdu l'avant très subitement. Je ne m'attendais pas à cette erreur mais heureusement on n'est pas trop loin à seulement 27 points du leader. J'espère que j'aurai un meilleur feeling à l'avant avec le nouveau pneu que Michelin va apporter. On doit bosser dur pour essayer de remonter mais j'ai l'intention de faire mieux sur les prochaines courses".

L'analyse Moto-Net.Com : Les deux chutes de Marc Marquez pendant les essais du GP de France n'ont visiblement pas suffi pour brider les ardeurs du tenant du titre en course... L'officiel Honda est parti à la faute dans la chicane Dunlop à 11 tours de l'arrivée, alors qu'il occupait la 4ème place derrière les Yamaha de Viñales, Zarco et Rossi sans parvenir à suivre leur impressionnante cadence (Viñales et Rossi sont descendus sous le précédent record du tour en course). "A un moment, les Yamaha ont accéléré et j'ai perdu le contact", déplore-t-il.

A cet instant, non seulement le n°93 avait compris que ce trio de Yamaha se dirigeait vers un carton plein (qui s'achèvera en carton "tout-court" pour le Docteur !) mais il voyait surtout fondre sur lui une fusée orange et noire : la RC213V de son coéquipier Dani Pedrosa, revenu du diable-vauvert depuis sa 13ème place sur la grille ! La remontée fulgurante du n°26, troisième pilote passé sous le précédent record du tour en course, aurait-elle fait naître une certaine pression sur Marc Marquez ? Toujours est-il que sa perte de l'avant est survenue dans la foulée !

Avec cette chute, Marquez ajoute une deuxième bulle à son début de saison assez chaotique : 3ème au Qatar, l'espagnol avait ensuite chuté en Argentine avant de se racheter en signant la victoire à Austin (Etats-Unis) et une deuxième place à Jerez (Espagne). Cette deuxième faute lui coûte cher : lui qui était revenu au troisième rang à 4 points de l'ancien leader, Rossi, se retrouve quatrième à 27 longueurs du nouveau patron du classement, Maverick Viñales (85 pts Vs 58). Soit une grosse victoire d'écart entre les deux espagnols !

Marquez voit par ailleurs son coéquipier Dani Pedrosa le supplanter au provisoire, en remontant à la deuxième place avec dix points d'avance sur le n°93 (68 pts). Bref, le week-end dans la Sarthe vire à la punition pour le champion du monde en titre, qui espère désormais tirer parti du pneu avant à la carcasse plus rigide dont l'introduction sera effective dès la prochaine course au Mugello (Italie). 

Michelin a en effet annoncé ce week-end au Mans sa décision d'ajouter ce pneu déjà utilisé lors des tests de Valence (Espagne), après un vote quasi unanime des pilotes. Parmi ceux qui sont contre, Jorge Lorenzo est le plus agacé par ce changement car il préfère la solution actuelle qui lui procure plus de grip en milieu de courbes. Reste que ce nouveau pneu ne résoudra peut-être pas tous les soucis de Marc Marquez, qui avait avoué ne pas ressentir un énorme gain après l'avoir re-testé à Jerez (Espagne)...

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...