• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 5 juin 2016

GP de Catalogne Moto GP : Rossi, l'Espagne ça le gagne !

GP de Catalogne Moto GP : Rossi, l'Espagne ça le gagne !

Valentino Rossi s'est brillamment imposé au Grand Prix de Catalogne  2016, battant à domicile les deux officiels Honda, Marc Marquez et Dani Pedrosa, tandis que Jorge Lorenzo est la malheureuse victime d'une nouvelle bévue de Iannone ... Ce 114ème succès du Docteur, le deuxième déjà en Espagne cette année après Jerez, compense…

Imprimer

Valentino Rossi s'est brillamment imposé au Grand Prix de Catalogne  2016, battant à domicile les deux officiels Honda, Marc Marquez et Dani Pedrosa, tandis que Jorge Lorenzo est la malheureuse victime d'une nouvelle bévue de Iannone... Ce 114ème succès du Docteur, le deuxième déjà en Espagne cette année après Jerez, compense en partie sa casse moteur en Italie

Départ : Jorge Lorenzo réalise le holeshot devant Marc Marquez et Andrea Iannone, rapidement débordé par Dani Pedrosa. Maverick Viñales est pressant sur Iannone, suivi de près par Valentino Rossi, Andrea Dovizioso et Pol Espargaro. Au bout de la ligne droite des stands, au freinage, Rossi avale en même temps Viñales et Iannone ! 

Le point pneumatique en Catalogne

Suite à la modification du tracé, décidée après l'accident mortel de Luis Salom, tous les pilotes ou presque se sont tournés vers le pneu avant dur, mieux adapté aux grosses contraintes présentées aux freinages du T4 que le médium initialement retenu sur l'ancien tracé. Seuls Bradley Smith et Pol Espargaro, les deux futurs pilotes KTM, font le choix de s'élancer avec le slick avant médium.

A l'arrière, pratiquement tout le monde opte pour le pneu arrière dur, en prévision des hautes températures rencontrées à Montmelo (entre 45 et 50°C au sol !). Seuls Pedrosa, Smith, Espargaro et Rabat partent avec le pneu arrière médium.

Le Docteur fond alors sur les deux Honda officielles en signant au passage le meilleur temps au tour, en 1'46.165 contre 1'46.438 pour le leader Lorenzo. Rossi rejoint et dépasse rapidement Pedrosa, suivi comme son ombre par Viñales. Mais l'officiel Suzuki trouve une forte opposition de la part de Pedro, qui lui rend coup sur coup tandis que Rossi rattrape Lorenzo et Marquez !

Au troisième tour, Rossi dépasse son grand rival par l'intérieur, sans donner l'impression de réellement forcer. L'officiel Honda n'est pas en mesure de répliquer tandis que la foule - pourtant majoritairement espagnole ! - acclame le dépassement de l'italien. Le tour suivant, le Docteur fait les freins à son coéquipier à la fin de la ligne droite des stands, lui subtilisant la première place !

Marquez imite aussitôt Rossi grâce à un intérieur implacable, conscient que la Yamaha à suivre est désormais frappée du n°46 et non du n°99 ! Pendant ce temps, Bradley Smith abandonne, victime d'un souci technique touchant a priori la transmission de sa M1 Tech3. Pedrosa déborde ensuite Lorenzo, qui ne semble pas au meilleure de sa forme...

Le majorquin se retrouve à ferrailler contre Maverick Viñales, certes rapide depuis le début de la course mais assez brouillon dans ses entrées en courbes : à chaque fois que l'officiel Suzuki dépasse un pilote au freinage ou à l'intérieur, il ne parvient pas à rejoindre ensuite une trajectoire correcte. 

Le futur coéquipier de Rossi parvient néanmoins à ses fins à 14 tours de l'arrivée, forçant le passage sur Lorenzo dans un droit. Pendant ce temps, Rossi et Marquez se sont échappés loin devant, avec presque 3 secondes d'avance. Pedrosa, troisième, est à 2,4 sec devant  l'officiel Suzuki.

A neuf tours de l'arrivée, alors que Jorge Lorenzo accuse déjà 10 secondes de retard sur son coéquipier, Andrea Iannone commet de nouveau l'irréparable en venant percuter l'arrière de la Yamaha du majorquin à l'entrée d'un gauche ! Abordant beaucoup trop rapidement ce virage assez serré, l'officiel Ducati lève sa roue arrière en freinant très fort de l'avant pour se ralentir, mais rien n'y fait : sa moto vient faucher l'infortuné Lorenzo, qui repousse fermement les excuses de l'italien en bord de piste. 

Une nouvelle bourde difficile à pardonner pour Iannone, qui a déjà entraîné au tapis son propre coéquipier lors d'une manoeuvre ratée en Argentine. Une enquête est ouverte sur cet accrochage et il est probable que Iannone écope d'une sanction pour cette action à l'issue de laquelel Lorenzo s'est relevé en boitillant...

En tête de la course, après s'être fait une énorme chaleur dans un enchaînement, Marc Marquez passe à l'offensive sur Valentino Rossi. Les deux rivaux entament alors une lutte à couteaux tirés à quatre tours de l'arrivée, avec 4 secondes d'avance sur Pedrosa et 13 (!) sur Viñales.

Arrivée : Tour à tour, Rossi et Marquez se dépassent au freinage de la ligne droite des stands mais l'officiel Yamaha finit par prendre l'ascendant. Marquez commet une petite erreur dans les derniers instants, laissant Rossi filer vers sa 114ème victoire toutes catégories confondues avec une bonne marge d'avance (+2,6 sec) !

"J'ai attaqué fort pendant toute la course, mais je ne suis pas parvenu à creuser autant d'écart sur Marquez que je l'aurais souhaité. Mais j'ai continué, malgré quelques écarts, et nous nous sommes bien battus", décrit Rossi. Au final, je remporte l'une des plus belles victoires de ma carrière, que je dédie à Luis Salom et à sa famille".

Dani Pedrosa complète le podium avec pas moins de 6 secondes de retard sur le vainqueur, loin devant Maverick Viñales (+24,388 sec), Pol Espargaro et Cal Crutchlow. Andrea Dovizioso place la première Ducati à la 7ème place, à 41 secondes (!) du vainqueur. Dovi termine 1,5 sec devant l'Aprilia de Bautista qui signe à domicile un excellent résultat.

Retenons encore deux belles images lorsque les pilotes arrivent au parc fermé : la pose du numéro 39, celui du regretté Luis Salom, sur la Honda de Marquez en inversant les chiffres du n°93, et la franche poignée de mains entre l'officiel Honda et Valentino Rossi. Il s'agit du premier contact entre les deux hommes depuis le clash de Sepang : dans ces circonstances tragiques, cette marque d'intelligence est la bienvenue.

"J'étais à la limite avec le pneu avant et c'était une énorme bataille avec Valentino", commente Marquez. "Mais j'ai failli tomber plusieurs fois (dont une fois miraculeusement rattrapé par son coude gauche, NDLR!) et quand j'ai vu que Lorenzo était hors course, j'ai un peu lâché en pensant au championnat".

Un calcul très bien vu de la part de Marquez, qui reprend les commandes du championnat avec 10 points d'avance grâce à la chute involontaire du malheureux Jorge Lorenzo, déjà tombé en Argentine. Avec sa victoire, Rossi revient quant à lui à 22 points du leader et à 12 points de Lorenzo. 

Avec ce 114 succès, l'italien revient par ailleurs à 8 petites longueurs du record absolu de 122 victoires en Grands Prix détenu par son compatriote Giacomo Agostini. Dans la mesure où il reste onze courses à disputer et que le Docteur a signé pour deux ans supplémentaires, on peut penser que le record du détenteur de quinze titres mondiaux pourrait bien être battu...

Comme en Moto2, les pilotes montent sur le podium en portant un t-shirt marqué du message "Toujours dans nos coeurs" en hommage à Luis Salom. Chacun aura un mot et une pensée en faveur du pilote espagnol, parti bien tôt (24 ans) suite à une chute dans le virage n°12 durant les essais libres.

Un mot enfin sur Loris Baz, contraint au forfait suite à sa chute au Mugello consécutive à un accrochage avec Bautista. Selon son chirurgien, le haut-savoyard doit encore garder le repos pendant six semaines pour soigner ses fractures au pied, même s'il aimerait reprendre le guidon dès le GP d'Assen du 24 au 26 juin. 

"Mais je ne me précipiterais pas", prévient Loris. "Si l'état de mon pied (qui souffre de quelque 15 fractures, NDLR !) ne le permet pas, je ne forcerai pas au risque de me blesser encore plus pour les GP à venir". 

A suivre dès demain sur MNC avec les déclarations des pilotes et notre analyse du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2016 : restez connectés !

Résultats et classement du Grand Prix MotoGP de Catalogne 2016

  1. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha 44'37.589
  2. 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team Honda +2.652
  3. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team Honda +6.313
  4. 25 Maverick VIÑALES SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki +24.388
  5. 44 Pol ESPARGARO SPA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha +29.546
  6. 35 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda Honda +36.244
  7. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team Ducati +41.464
  8. 19 Alvaro BAUTISTA SPA Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +42.975
  9. 9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Yakhnich Ducati +45.337
  10. 43 Jack MILLER AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda +49.514
  11. 8 Hector BARBERA SPA Avintia Racing Ducati +46.669
  12. 6 Stefan BRADL GER Aprilia Racing Team Gresini Aprilia +55.133
  13. 50 Eugene LAVERTY IRL Aspar Team MotoGP Ducati +57.974
  14. 53 Tito RABAT SPA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Honda +1'00.141
  15. 51 Michele PIRRO ITA Avintia Racing Ducati +1'00.429
  16. 45 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Yakhnich Ducati +1'16.269
  17. 68 Yonny HERNANDEZ COL Aspar Team MotoGP Ducati 1 Tour

Non classés

  • 41 Aleix ESPARGARO SPA Team SUZUKI ECSTAR Suzuki (7 tours)
  • 99 Jorge LORENZO SPA Movistar Yamaha MotoGP Yamaha (9 tours)
  • 29 Andrea IANNONE ITA Ducati Team Ducati (9 tours)
  • 38 Bradley SMITH GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha (19 tours)

Classement provisoire du championnat MotoGP 2016

  1. Marc MARQUEZ Honda SPA 125
  2. Jorge LORENZO Yamaha SPA 115
  3. Valentino ROSSI Yamaha ITA 103
  4. Dani PEDROSA Honda SPA 82
  5. Maverick VIÑALES Suzuki SPA 72
  6. Pol ESPARGARO Yamaha SPA 59
  7. Aleix ESPARGARO Suzuki SPA 49
  8. Hector BARBERA Ducati SPA 48
  9. Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 43
  10. Andrea IANNONE Ducati ITA 41
  11. Eugene LAVERTY Ducati IRL 39
  12. Bradley SMITH Yamaha GBR 29
  13. Stefan BRADL Aprilia GER 29
  14. Alvaro BAUTISTA Aprilia SPA 29
  15. Danilo PETRUCCI Ducati ITA 24
  16. Cal CRUTCHLOW Honda GBR 20
  17. Michele PIRRO Ducati ITA 19
  18. Scott REDDING Ducati GBR 16
  19. Tito RABAT Honda SPA 13
  20. Jack MILLER Honda AUS 8
  21. Loris BAZ Ducati FRA 8
  22. Yonny HERNANDEZ Ducati COL 3

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 6 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...