• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#MALAYSIANGP ANALYSES
Paris, le 13 novembre 2023

Déclarations MotoGP du Grand Prix de Malaisie 2023 à Sepang

Déclarations MotoGP du Grand Prix de Malaisie 2023 à Sepang

Les déclarations des pilotes MotoGP après le Grand Prix de Malaisie 2023 à Sepang, où Enea Bastianini remporte sa première victoire aux couleurs officielles Ducati devant Alex Marquez et Francesco Bagnaia. Réactions et classements.

Imprimer

Enea Bastianini - Ducati Factory (3ème en qualifs, 4ème et 1er en courses) : "C'est fantastique et émouvant de renouer avec la victoire après une période difficile. Aujourd'hui, je ne voulais rien d'autre : je voulais juste gagner et je me fichais du reste. Je savais que je pouvais le faire. J'ai poussé dès le départ comme en qualifications : j'étais totalement à la limite et je ne pouvais rien donner de plus ! Mais, au final, la victoire est arrivée !"

"Je pense que quelque chose a explosé en moi ce week-end. L'une des clés est d'avoir modifié la stratégie de freinage moteur, dans la lignée de ce que nous avons fait en Thaïlande. Cela me permet de faire moins d'erreurs au freinage, ce qui se produisait jusqu'à récemment à chaque tour. J'ai toujours dit que quand on recommence à s'amuser, on va aussi beaucoup plus vite".

Alex Marquez - Ducati Gresini (4ème en qualifs, 1er et 2ème en courses) : "Peut-être que la seule erreur aujourd'hui a été de ne pas attaquer Enea au départ… mais il était très rapide ! En tout état de cause, ce fut un week-end fantastique avec ma victoire au sprint. Nous avons encore besoin d'un petit quelque chose pour que ce soit parfait, mais nous avons encore deux week-ends pour essayer. Nous quittons Sepang avec un super feeling et la volonté de continuer à grandir".

Francesco Bagnaia - Ducati Factory (1er en qualifs, 3ème et 2ème en courses) : "C'était très important de finir devant mon rival aujourd'hui, et ce n'était pas facile. J'ai essayé ensuite de rattraper les deux autres gars (Bastianini et Marquez, NDLR), mais c'était très risqué. Dès que je m'approchais trop d'Alex, j'avais du mouvement avec le pneu avant : le plus sage était de finir la course et de prendre des points. Je suis très content car nous avons réussi à être compétitifs dès le début du week-end et j'étais en pole pour la première fois depuis Barcelone. Passons maintenant au Qatar,  où je roule vite aussi normalement. Ce sera la même situation (avec Martin au championnat, NDLR) et il sera important de continuer à riposter et de donner le maximum".

Fabio Quartararo - Yamaha Factory (8ème en qualifs, 16ème et 5ème en courses) : "Je suis heureux : j'ai pris un bon départ et réalisé un excellent premier tour. Mais il nous a fallu tellement de temps pour dépasser Jack (Miller, NDLR) que nous avons ensuite perdu en performances. Mais je me sens heureux : le top 5 était le meilleur résultat que nous pouvions obtenir aujourd'hui. Pouvoir se battre est un bon boost pour le moral".

Johann Zarco - Ducati Pramac (12ème en qualifs, 8ème et 12ème en courses) : "J'ai réussi à m'élancer correctement au départ : Di Giannantonio a bien freiné, mais je me suis bien faufilé dans le premier virage. Au virage 2, j'ai voulu gagner du temps via l'extérieur, mais ça se bousculait plus qu'hier. Résultat : pour éviter de taper une roue, je m'écarte un peu et au lieu de gagner trois places, on en perd trois ! Ensuite, j'ai cherché à me relancer mais j'avais plus de mal piloter la moto qu'hier. Est-ce que c'était juste l'effet du plein (les MotoGP embarquent 12 litres pour le sprint contre 24 l en course principale, NDLR) ? C'est dur à dire mais je n'avais pas la possibilité de rester au contact et de doubler".

La prochaine course MotoGP, le GP du Qatar, est prévue dimanche prochain (19 novembre) sur le circuit du Qatar, habituel théâtre des ouvertures de saisons au printemps. Son report à l'avant-dernier rendez-vous est la conséquence d'importants travaux : les pilotes découvriront un nouveau bitume, alors que la course se déroule par ailleurs traditionnellement en nocturne. 

Le MotoGP sous pression…

Cinq pilotes ont reçu un avertissement pour non-respect de la pression minimum de leur pneu avant pendant le GP de Malaisie : Pecco Bagnaia, Enea Bastianini - vainqueur à Sepang -, Luca Marini, Iker Lecuona et Alvaro Bautista, engagé en wild card. Pour mémoire, cette nouvelle règle appliquée depuis le GP de Grande-Bretagne impose de respecter la pression préconisée pendant au moins 50% de la course principale et 30% du Sprint. Les pilotes reçoivent un avertissement pour leur premier écart, puis une pénalité de trois secondes.

Des capteurs sur les motos permettent de suivre en temps réel l'évolution de ces valeurs pendant les courses, sachant que la tendance est de s'élancer juste en dessous de la limite recommandée par Michelin pour compenser l'élévation de pression qui intervient immanquablement à chaud dans le sillage d'un concurrent. 14 pilotes ont déjà été rattrapés par la patrouille depuis Silverstone, dont Jorge Martin à Buriram, mais un seul s'est vu infliger la pénalité de 3 sec : Aleix Espargaro, sanctionné en Thaïlande.

Résultats du Grand Prix du GP de Malaisie 2023

Pos. Pts Pilote Team Temps / Écart
1 25 23E. Bastianini Ducati Lenovo Team 39:59.1370
2 20 73A. Marquez Gresini Racing MotoGP™ .+1.535
3 16 1F. Bagnaia Ducati Lenovo Team .+3.562
4 13 89J. Martin Prima Pramac Racing .+10.526
5 11 20F. Quartararo Monster Energy Yamaha MotoGP™ .+15.000
6 10 72M. Bezzecchi Mooney VR46 Racing Team .+16.946
7 9 21F. Morbidelli Monster Energy Yamaha MotoGP™ .+18.553
8 8 43J. Miller Red Bull KTM Factory Racing .+19.204
9 7 49F. Di Giannantonio Gresini Racing MotoGP™ .+19.399
10 6 10L. Marini Mooney VR46 Racing Team .+19.740
11 5 12M. Viñales Aprilia Racing .+21.189
12 4 5J. Zarco Prima Pramac Racing .+23.598
13 3 93M. Marquez Repsol Honda Team .+27.079
14 2 37A. Fernandez GASGAS Factory Racing Tech3 .+28.940
15 1 44P. Espargaro GASGAS Factory Racing Tech3 .+29.849
16   27I. Lecuona LCR Honda .+50.960
17   19A. Bautista Aruba.it Racing .+53.564
18   30T. Nakagami LCR Honda .+102.162
NON CLASSÉS        
    33B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 11 laps
    41A. Espargaro Aprilia Racing 8 laps
    25R. Fernandez CryptoDATA RNF MotoGP™ Team 6 laps
    88M. Oliveira CryptoDATA RNF MotoGP™ Team 5 laps
    36J. Mir Repsol Honda Team 4 laps

Résultats du Sprint MotoGP du GP de Malaisie 2023

Pos. Pts Pilote Team Temps / Écart
1 12 73A. Marquez Gresini Racing MotoGP™ 19:58.7130
2 9 89J. Martin Prima Pramac Racing .+1.589
3 7 1F. Bagnaia Ducati Lenovo Team .+3.034
4 6 23E. Bastianini Ducati Lenovo Team .+3.242
5 5 33B. Binder Red Bull KTM Factory Racing .+3.310
6 4 43J. Miller Red Bull KTM Factory Racing .+4.318
7 3 72M. Bezzecchi Mooney VR46 Racing Team .+5.307
8 2 5J. Zarco Prima Pramac Racing .+5.501
9 1 10L. Marini Mooney VR46 Racing Team .+6.420
10   12M. Viñales Aprilia Racing .+7.241
11   21F. Morbidelli Monster Energy Yamaha MotoGP™ .+8.775
12   41A. Espargaro Aprilia Racing .+9.995
13   49F. Di Giannantonio Gresini Racing MotoGP™ .+10.067
14   37A. Fernandez GASGAS Factory Racing Tech3 .+10.643
15   44P. Espargaro GASGAS Factory Racing Tech3 .+11.005
16   20F. Quartararo Monster Energy Yamaha MotoGP™ .+11.911
17   25R. Fernandez CryptoDATA RNF MotoGP™ Team .+13.591
18   88M. Oliveira CryptoDATA RNF MotoGP™ Team .+15.058
19   30T. Nakagami LCR Honda .+16.015
20   27I. Lecuona LCR Honda .+23.484
21   93M. Marquez Repsol Honda Team .+24.930
22   19A. Bautista Aruba.it Racing .+36.501
23   36J. Mir Repsol Honda Team .+40.594

Classement provisoire MotoGP après le GP de Malaisie 2023

Pos. Pilote Team Points
1 1F. Bagnaia Ducati Lenovo Team 412
2 89J. Martin Prima Pramac Racing 398
3 72M. Bezzecchi Mooney VR46 Racing Team 323
4 33B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 254
5 5J. Zarco Prima Pramac Racing 200
6 41A. Espargaro Aprilia Racing 198
7 12M. Viñales Aprilia Racing 175
8 10L. Marini Mooney VR46 Racing Team 171
9 20F. Quartararo Monster Energy Yamaha MotoGP 156
10 43J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 156
11 73A. Marquez Gresini Racing MotoGP 149
12 49F. Di Giannantonio Gresini Racing MotoGP 100
13 21F. Morbidelli Monster Energy Yamaha MotoGP 93
14 93M. Marquez Repsol Honda Team 84
15 23E. Bastianini Ducati Lenovo Team 76
16 88M. Oliveira CryptoDATA RNF MotoGP Team 76
17 37A. Fernandez GASGAS Factory Racing Tech3 69
18 42A. Rins LCR Honda CASTROL 54
19 30T. Nakagami LCR Honda IDEMITSU 52
20 25R. Fernandez CryptoDATA RNF MotoGP Team 40
21 26D. Pedrosa Red Bull KTM Factory Racing 32
22 36J. Mir Repsol Honda Team 24
23 44P. Espargaro GASGAS Factory Racing Tech3 13
24 32L. Savadori Aprilia Racing 9
25 94J. Folger GASGAS Factory Racing Tech3 9
26 6S. Bradl LCR Honda CASTROL 8
27 51M. Pirro Ducati Lenovo Team 5
28 9D. Petrucci Ducati Lenovo Team 5
29 35C. Crutchlow Yamalube RS4GP Racing Team 3
30 27I. Lecuona LCR Honda CASTROL 0
31 19A. Bautista Aruba.it Racing 0

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
La Guerrilla 450 de Royal Enfield déclare la guerre aux roadsters

Très apprécié en France pour ses petites motos basiques et ''vintage'', Royal Enfield entend révolutionner le segment du roadster en proposant une moto adaptée aux motards d'aujourd'hui, ni plus ni moins. Sa Guerrilla 450 se veut simple mais efficace sur le plan mécanique, et à la page électroniquement... Présentation.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...