• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#RIMINIWORLDSSP
Paris, le 9 juillet 2018

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

La huitième épreuve du WorldSSP 2018 s'est disputée ce week-end à Misano, en Italie. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Supersport à l'issue de la course italienne. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre samedi et dimanche, en quasi direct, le déroulement des courses du World Superbike et Supersport 2018 sur le circuit de Misano. Pour les retardataires :

Ci-dessous les déclarations des pilotes qui ont animé dimanche la course Supersport. Honneur au vainqueur !

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 1er :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Je suis vraiment heureux de gagner ici à Misano, car c'est toujours spécial de gagner devant son public. J'avais la moto parfaite ce week-end, donc je dois remercier mon équipe et Yamaha pour leur travail et leur engagement. Il n'y a pas de meilleure façon de terminer la première moitié de la saison (deux tiers en fait, huit courses dur douze, NDLR). Nous entamons la pause estivale sur une bonne note"

Raffaele de Rosa (MV Agusta n°3), 2ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Après une longue série de troisièmes places (Assen, Imola, Donington Park et Brno, NDLR !), c'est bien de pouvoir monter sur une autre marche du podium. J'ai vraiment commencé à croire que je pouvais me battre pour la victoire mais Federico avait un bon rythme et j'ai fait une petite erreur dans le virage "Tramonto" qui m'a fait perdre une bonne occasion d'attaquer. Je suis heureux parce que c'est vraiment agréable de piloter cette moto, le châssis est incroyable et l'équipe fait toujours parfaitement son travail".

Sandro Cortese (Yamaha n°11), 3ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"La course s'est très bien déroulée pour nous. Nous avons eu beaucoup de mal les jours précédents et obtenir la troisième place était le mieux que nous puissions faire. On veut toujours gagner bien sûr, mais nous devons parfois ramener les points à la maison. Merci à Kallio Racing pour l'excellent travail de ce week-end".

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 4ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Quatrième en course aujourd'hui. Merci à mon équipe pour le travail ce week-end et merci pour votre soutien et vos messages. Des points important pour le championnat".

Anthony West (Kawasaki n°13), 6ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Je ne suis heureux que lorsque je gagne, mais étant donné notre matériel et le manque de budget par rapport aux autres équipes, le week-end s'est plutôt bien passé. Nous avons raté le coche lors de la chaude Superpole et cela nous a placé un peu plus en arrière sur la grille de départ mais dans l'ensemble, l'équipe m'a donné une bonne moto que nous n'avons pas eu à beaucoup changer de vendredi à dimanche. Nous avons une fois de plus été les meilleurs Kawasaki en course. On espère que le nouvel ECU (unique en 2019, NDLR) que nous sommes censés recevoir pendant les vacances d'été contribuera à combler le fossé qui nous sépare des Yamaha".

Kyle Smith (Honda n°111), 7ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Je pense que c'était une course positive, même si nous avons certainement des choses à améliorer. Nous n'avons pas atteint le Top 5 comme je le souhaitais, mais en regardant les temps au tour, le rythme n'était pas à un million de miles. J'ai réalisé une première moitié de course très faible et j'ai pris un très mauvais départ, si bien qu'en fin de la course, mon rythme paraissait vraiment fort. Si nous arrivons solutionner le premier quart de la course et le départ, nous pourrons nous battant aux avant-postes".

Corentin Perolari (Yamaha n°24), 12ème :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Je suis super content, je nage dans le bonheur ! J’ai suivi des top pilotes sans prendre trop de risques tout en étant à l'aise. Comme dit Christophe, il y a des étapes à franchir, et je n'étais pas encore prêt à aller chercher la 8ème place pourtant si proche. Être avec eux était super. C'était incroyable de suivre Ayrton Badovini, un champion du monde en Superstock et je n'ai pas commis d’erreurs ! Les 4 points obtenus sont très importants. J'espère bien en ramener encore plus la prochaine fois. Rendez-vous à la prochaine étape à Portimao !"

Lucas Mahias (Yamaha n°144), chute et abandon :

#RIMINIWorldSSP - Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à Misano

"Mon départ a été bon et je savais que j'avais le rythme pour me battre devant, car nous avions beaucoup travaillé pour cela lors des essais libres. De Rosa a freiné très fort, j'ai essayé de le dépasser : il n'était vraiment pas loin de chuter. Lors de la deuxième tentative, j'ai réussi à prendre l'avantage, mais il est revenu droit sur moi de manière très musclée et il y a eu contact. Il m'a fait élargir et dès que j'ai touché le gaz, je suis parti en highside. Ma course était finie. Ce n'est pas une belle façon de terminer un week-end jusqu'alors bon pour nous, et ce n'est certainement pas bon pour mon championnat. Je suis en colère parce que c'était une manoeuvre agressive, trop agressive. Nous devons toutefois nous focaliser sur la prochaine course"

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.
Essai Eliminator 500 : remake tout gentil du Muscle Bike Kawasaki

Eliminator 2, le retour ! Quarante ans après la sortie de son premier Muscle Bike, Kawasaki propose un petit custom partageant la même mécanique que les Z et Ninja 500. Sous ses airs de brute pas trop épaisse, l'Eliminator 500 drague les nouveaux motards (permis A2) et cible la Rebel de Honda. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix de Catalogne MotoGP 2024

Exceptionnellement décalé en septembre, le GP de Catalogne 2023 avait été dominé par les deux Aprilia officielles ! Cette année, le deuxième Grand Prix espagnol (sur quatre !) retrouve sa date traditionnelle... et sera gagné par une Ducati ? Martin est favori chez lui devant Bagnaia, Marquez et Bastianini, mais Vinales, Acosta et Binder sont chauds aussi.
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Ça roule pour le marché français des - grosses - motos en avril 2024

En avril, remonte les files ! Malgré la mise en œuvre du contrôle technique, la prolifération et diversification des radars, certaines interdictions de rouler ou de stationner gratuitement, les français perçoivent encore et toujours la moto comme une solution, et non comme un problème. La preuve ? Ils en achètent toujours plus ! Bilan.
Todd remporte la North West 200 malgré l'invincible Irwin

Les vedettes du MotoGP n'étaient pas les seules à rouler ce week-end : très loin du Mans, au nord-ouest, les stars des courses sur route disputaient la North West 200… Irwin y poursuit sa série de victoires en Superbike (11 !) mais Todd est déclaré pilote de l'édition 2024. "Congratulations" aussi à McGuinness et McWilliams qui s'offrent un podium à 52 et 60 ans !
  • En savoir plus...