• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 27 octobre 2018

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

Retardée et raccourcie en raison de violentes pluies plus tôt dans la journée, la dernière course du championnat du monde de Supersport 2018 a été riche en émotions : joie intense pour le vainqueur Mahias, jubilation pour le champion Cortese, cruelle déception pour le patron Cluzel...

Imprimer

La course au titre. Cette ultime épreuve du championnat du monde au Qatar et de nuit, va départager les deux derniers pilotes en lice pour le titre : Sandro Cortese ou Jules Cluzel qui totalisent respectivement 188 et 183 points... suite à la décision du Tribunal Arbitral du Sport de déclarer Lucas Mahias vainqueur de la course à Portimao !

Grâce à ce rebondissement de dernière minute, les conditions d'obtention de la couronne mondiale pour notre compatriote sont considérablement simplifiées : si "Julo" remporte la course de ce soir, il devient champion du monde, quelque soit le résultat de son adversaire allemand !

Même si le n°11 allemand venait à décrocher la deuxième place de la course qatarie, cumulant ainsi autant de points au final que notre n°16 (numéro préféré, il faut l'avouer), Jules s'imposerait en raison de son plus grand nombre de victoires : cinq avant la Qatar, contre deux pour Cortese.

La tâche de Cluzel ne sera toute fois pas aisée : outre la coriacité de Cortese - qui a injustement valu une chute et un résultat blanc à Jules au Portugal... -, il doit copter sur la volonté farouche de Lucas Mahias de terminer brillamment sa saison.

Auteur de la pole hier, le champion WSSP 2017 compte bien remporter une troisième victoire cette saison, après celle - lointaine - en Australie et celle - à retardement - au Portugal. Le n°144 du team officiel Yamaha sera accompagné au premier rang par les deux pilotes qui se battent pour son trône : Cortese et Cluzel, dans cet ordre précis.

Au deuxième rang, on trouve deux jeunes espoirs de la catégorie : le champion anglais 2015 Luke Stapleford qui réalise sa meilleure qualification au guidon de sa Yamaha privée (après un début de saison moyen sur Daytona 675 !), suivi de Corentin Perolari sur la R6 n°6 du célébrissime Team GMT94. Derrière eux s'installera Kyle Smith (Honda n°11), plus expérimenté et vainqueur au Qatar en 2015 et 2016.

Autre facteur qui complique la donne : la météo capricieuse du désert (fortes pluies ce matin) a chamboulé le programme de cette dernière journée ! Retardée à plusieurs reprises, la finale du World Supersport va se disputer sur 12 tours au lieu des 15 prévus...

Espérons que l'esprit combattif de notre "Coq Supersportif" est resté focalisé à 116% sur son objectif : la victoire, synonyme de premier titre mondial. À défaut, Jules doit marquer cinq points de plus que Sandro. Allez Julo !

Départ : Jules Cluzel décolle mieux que Sandro Cortese à l'extinction des feux rouges ! Lucas Mahias part très fort aussi. Trop fort en fait, puisqu'il loupe son freinage et élargit dans la première courbe. Cluzel prend donc le commandement !

Le n°16 Yamaha devance... Corentin Perolari, passé devant Sandro Cortese ! Lucas Mahias rejoint le groupe de tête en quatrième position devant le reste du peloton : Thomas Gradinger, Randy Krummenacher, Luke Stapleford, Hector Barbera, Federico Caricasulo, etc. Okubo et Hornsey chutent avant le deuxième virage.

Jules boucle le 1er tour avec un tiers de seconde devant Sandro et Corentin qui parcourent une bonne partie de la ligne droite au coude à coude, juste devant Lucas ! L'allemand s'impose au freinage et vise simultanément Cluzel et le titre !

Cortese porte une première attaque au début du 2ème tour. Cluzel riposte immédiatement mais s'incline face au n°11. Au 3ème passage dans la ligne droite toutefois, Jules profite de l'aspi pour déboiter Sandro et lui faire les freins au premier virage...

Resté dans le sillage des deux leaders, Perolari grimpe en deuxième position dans le virage n°6 ! La Yamaha du GMT94 chahute son pilote au passage d'une rigole d'eau mais Corentin maitrise la ruade. Sandro repasse quelques virages plus loin et ramarre la R6 n°16 toujours postée en tête.

Le leader du championnat profite d'un petit écart de son rival pour reprendre la première place... Le premier tiers de cette courte course est déjà franchi. Cortese distance progressivement Cluzel talonné par Mahias. Perolari perd deux places en un tour : il est cinquième derrière Gradinger, le coéquipier de Cluzel.

Pilote le plus rapide sur la piste, Kyle Smith chute dans le 4ème tour. Dans la boucle suivante, Lucas Mahias bat le record du malheureux anglais : Lucas suit Jules comme son ombre... Pourrait-il l'aider à remonter sur Cortese qui compte une dizaine de longueurs d'avance ?

Malheureusement pour nos deux pilotes français, le germanique poste un meilleur chrono encore dans le 6ème tour. Sandro contraint Jules à attaquer au maximum... et un peu plus même : le n°16 commet une petite faute au milieu du 7ème tour et cède encore un peu de terrain à son ennemi n°11.

Cluzel s'applique du mieux possible. Mais Cortese aussi ! Le leader grignote un peu de terrain sur Jules... jusqu'à la fin du tracé où Jules remonte d'un coup au niveau de son adversaire ! Comme subitement débridé, le "Coq Supersportif" attaque au milieu du 8ème tour !

C'est au tour de Cortese de craquer sous la pression : une petite faute offre à notre compatriote un peu d'air. Mais le n°11 revient au contact aux abords de la ligne droite, fait les freins au n°16... et se fait de nouveau battre dans le virage n°2 ! Il reste trois tours à parcourir...

Jusqu'à présent sur la réserve, Mahias ajoute son grain de sable à la fin du 10ème tour : le n°144 jaillit en tête de la course et laisse les deux leaders du championnat s'expliquer entre eux. Cortese manque de chuter en passant sur une flaque d'eau mais reste sur ses roues et devant Cluzel.

Seul en tête, Lucas Mahias consolide rapidement son avance : une seconde à deux tours du drapeau à damier, deux secondes à un tour... Jules attaque Sandro au bout de la ligne droite mais retarde un peu trop son freinage et loupe la corde. La situation se corse drôlement pour Julo.

Frustré de voir Mahias s'échapper vers la victoire et Cortese se diriger vers le sacre mondial, Jules en demande un peu trop à sa machine et finit par perdre l'avant dans le virage n°7. Reparti immédiatement après sa chute, Jules tombe une deuxième fois en accélérant trop fort sur une flaque d'eau...

Vice-champion du monde Supersport en 2012 sur Honda, en 2014 et 2016 sur MV Agusta, le pilote de Montluçon doit se satisfaire pour la deuxième année consécutive de la médaille de bronze. Il peut toutefois être fier de ses cinq victoires cette saison : s'il ne termine pas champion du WSSP, il en est certainement le patron !

Autre statistique qui illustre le très haut niveau de "Julo" cette année : le n°16 a parcouru 113 tours en tête, contre 32 pour Mahias, 30 pour Cortese, 18 pour Caricasulo et 5 pour Krummenacher. Enfin, les fans de Jules ne manqueront pas de rappeler le résultat blanc de leur idole au Portugal, suite à la bourde de Cortese. Dur.

Lucas Mahias termine cette saison 2018 à Losail comme il l'avait débutée à Phillip Island : sur la plus haute marche du podium ! Le champion du monde 2017 empoche 25 points et pique à Jules sa deuxième place au classement final.

Deuxième de cette extra-ordinaire finale au Qatar, Sandro Cortese décroche son deuxième titre de champion du monde de vitesse moto : sacré en 2012 en Moto3 sur KTM, il peut broder une nouvelle "étoile" sur son cuir à lissue de sa première saison 2018 en Supersport sur Yamaha ! Bravo Sandro.

Résultat de la course WSSP 2018 à Losail

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

WorldSSP Qatar : Mahias s'impose en course, Cluzel s'incline au championnat

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

L'équipe française Tech3 vise le titre Moto3 pour GasGas en 2024

Un an après leurs collègues en MotoGP, les membres de l'écurie française Tech3 en Moto3 revêtent le rouge GasGas ! L'objectif de leur pilote de pointe Daniel Holdago sur la (KTM) RC4 est le titre mondial qui lui a glissé des gants en 2023. L'espagnol est rejoint par l'australien Jacob Roulstone, nouvelle pépite de la filière Red Bull. Présentation.
Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
L'Europe rejette la visite médicale pour le permis de conduire, mais...

Après le contrôle technique pour rouler à moto, le contrôle médical pour conserver son permis ? Les eurodéputés ont majoritairement votés non, considérant que les conducteurs doivent eux même évaluer leur aptitude à conduire. En France toutefois, l'idée n'est pas abandonnée, bien au contraire. Explications...
Les Journées K-awasaki en tournée sur trois circuits en 2024 !

Limitées depuis 2018 à une simple mais prestigieuse étape sur le circuit Bugatti du Mans, les Journées K se rendront en 2024 sur deux circuits supplémentaires et pas moins intéressants : Alès et Dijon-Prenois. Organisés sur deux jours, ces roulages sont ouverts aux clients Kawasaki… et à leurs copains !
La Virée Auvergnate Dunlop remet le couvert en 2024

La Virée Auvergnate Dunlop repart pour un tour ! Comme prévu à l'issue de sa première édition réussie, la randonnée trails et maxitrails organisée par Greg Fayard avec le soutien du manufacturier anglais est reconduite pour 2024 avec de nouveaux itinéraires notamment... et une inscription à gagner sur le stand AXA Passion au Salon de Lyon !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...