• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 24 février 2018

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Qualifié en troisième position sur la grille australienne, Melandri a livré un magnifique combat face au champion du monde Rea puis face au poleman Sykes. Le pilote Ducati n°33 ne s'impose pas tout à fait par KO à Phillip Island, mais déjoue néanmoins les pronostics. Bravo Marco !

Imprimer

Marquée par les chutes de Lorenzo Savadori (Aprilia n°32), Leon Camier (Honda n°2), Jordi Torres (MV Agusta n°81) et Alex Lowes (Yamaha n°2), la phase finale de la Superpole à Phillip Island a été remportée par Tom Sykes : le pilote officiel Kawasaki n°66 signe la 43ème pole de sa carrière et égale le record de Troy "Mister Superpole" Corser !

Le Ninja anglais est suivi à un quart de seconde par Eugene Laverty (Aprilia n°50), très rapide au guidon de sa RSV4 Factory sur un tour... mais qu'en sera-t-il sur 22 ? Un quart de seconde plus loin se hisse Marco Melandri (Ducati n°33) et sa Panigale d'usine.

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Sans doute affecté par ses chutes aux tests officiels de début de semaine puis aux essais, Jonathan Rea s'élancera du fond de la deuxième ligne, juste derrière son dauphin Chaz Davies (Ducati n°7), et leur compatriote Alex Lowes (Yamaha n°22).

Secoué par sa lourde chute de vendredi, Loris Baz (BMW n°76) n'a pas franchi le cap de la Superpole 1 et se qualifie à une lointaine 14ème place sur la grille australienne. Le "guépard savoyard" a l'épaule en vrac mais a promis de serrer les dents... Courage, Bazooka !

Départ : Sykes décolle très proprement de sa pole, il est un temps menacé par Melandri au freinage de la première courbe mais vire en tête ! Très bien parti, Rea se loge dans la roue du poleman et devance Melandri, Laverty, Forés, Davies, Lowes, Van der Mark et... Baz, auteur d'un départ canon ! Le Top 10 est bouclé par Camier.

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

À la fin du 1er tour, Sykes dispose d'une petite seconde d'avance sur Rea qui contrôle parfaitement Melandri. Laverty et Forés se disputent la quatrième place : ils perdent le contact avec leurs prédécesseurs et permettent à Davies de s'approcher...

Une seconde derrière la Ducati n°7, les deux Yamaha officielles s'appliquent à remonter : Lowes est prié de rester "Relax" par son panneauteur alors que Michael lui passe justement devant ! Baz se trouve toujours en huitième place devant trois pilotes aux dents longues : Camier, Razgatlioglu (Kawasaki n°54) et Torres.

En tête de la course depuis l'extinction des feux rouges, "Major Tom" creuse l'écart sur son coéquipier durant les cinq premiers tours. Mais l'impitoyable "JR", toujours suivi par le célébrissime n°33 italien, parvient à reprendre du terrain dans la 5ème boucle...

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Le vice-champion du monde Chaz Davies circule à 3,5 secondes du leader, entre Xavi Forés et Eugene Laverty. À quatre secondes de là, Loris Baz commence peut-être à souffrir de sa chute de vendredi : notre pilote inter-national cède sa neuvième place à Camier dans le 6ème tour.

Au début du 9ème tour, Van der Mark exécute un magnifique dépassement en plongeant à l'extérieur de Laverty à la sortie du premier virage "Doohan's Corner" puis en plaçant autoritairement sa R1 à l'intérieur de la RSV4 dans "Southern Loop". La manoeuvre est aussi classique qu'impressionnante !

Derrière, notre courageux Loris laisse ne peut retenir Toprak et Jordi dans le 10ème tour. Monté brièvement en dixième position, le pilote turc et sa Kawasaki Pedercini rétrogradent en douzième position dans le tour suivant et se retrouve à la merci de Leandro "Tati" Mercado (Kawasaki n°36) et Jack gagne (Honda n°45).

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Loin devant, Sykes maintient une seconde d'avance sur Rea. Melandri, un temps menaçant envers le triple champion du monde, semble tempérer à mi-course. Forés roule à cinq secondes du podium, et deux petites secondes devant les turbulents Davies et Van der Mark !

Lowes occupe une solitaire 7ème place devant Camier et Laverty. Torres possède deux secondes d'avance sur les inséparables Mercado, Gagne, Baz et Razgatlioglu. Le transfuge du MotoGP Yonny Hernandez (Kawasaki n°68) chute dans le 14ème tour et doit abandonner sa première course WorldSBK. Le bon côté du Superbike ? Il dispose d'une seconde chance demain !

À huit tours de la fin, Melandri hausse de nouveau le ton et chahute Rea. L'italien s'impose finalement sur un - très - gros freinage en - large - travers dans l'épingle "Honda" et place dans son viseur la deuxième - première ! - Kawasaki d'usine située une petite seconde devant lui !

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Moins stable que la ZX-10RR n°66 - ou davantage malmenée par Marco ? -, la Panigale n°33 prend les commandes de la course au bout de la ligne droite du circuit australien. Le duo italien ne s'attarde pas et s'envole vers la victoire, sans que Sykes ne puisse riposter.

Incapable d'aller chercher son coéquipier, Jonathan Rea est même privé de podium à deux tours de la fin : le "Number One" tourne alors trois secondes moins vite que ses rivaux directs, et se retourne à plusieurs reprises vers son pneu arrière... Davies et Fores le doublent sans aucun mal avant d'entamer le dernier tour.

Le doyen du plateau WorldSBK 2018, Marco Melandri, remporte la première course de la saison avec plus d'une seconde d'avance sur Tom Sykes - un écart conséquent à Phillip Island ! - et neuf secondes sur Chaz Davies et Xavi Forés (premier pilote "indépendant").

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

Melandri égale à cette occasion les 21 victoires d'un certain Biaggi, double champion du monde Superbike... L'ouverture du championnat pouvait difficilement mieux débuter pour Marco ! Jonathan Rea au contraire, doit se contenter d'une lointaine - pour lui - cinquième place.

Le triple champion du monde n'est pas le seul à enrager contre son pneu arrière : VDM aussi n'est clairement pas satisfait de terminer à une surprenante neuvième place... À six tours de la fin, "Magic Michael" occupait encore la sixième place, finalement obtenue par son coéquipier Lowes.

Loris Baz qui s'est battu jusqu'au bout contre ses adversaires - et contre la douleur ?... -, obtient quant à lui une courageuse 11ème place aux commandes de sa S1000RR. Une bonne nuit de sommeil, et notre pilote tricolore sera prêt à repartir à l'attaque du Top 10 ?

Rendez-vous demain sur Moto-Net.Com pour la course Supersport et la seconde manche Superbike australienne, restez connectés !

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Phillip Island

WorldSBK Australie (1) : Melandri met tout le monde d'accord

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire
  • En savoir plus...