• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SUPER FORT
Paris, le 19 décembre 2017

World Supersport 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

World Supersport 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Après deux saisons très décousues, Anthony West va se poser en WorldSBK. En 2018, il participera à l'intégralité du championnat Supersport sur une Kawasaki ZX-6R au moteur préparé par le team Puccetti de Kenan Sofuoglu. Comme le n°1 turc, le n°13 australien vise des victoires, avant tout.

Imprimer

Anthony West est assurément l'un des pilotes moto les plus tenaces, sur la piste comme en dehors ! Lors de ses premières années en Grand Prix (à partir de 1999 en GP250 !), l'australien s'est taillé une solide et enviable réputation de "Rain Man".

Sa formation en Dirt Track lui permet effectivement de briller lorsque les conditions de roulage se compliquent... Remplacé en World Superbike par "Wety Westy" en 2016, Sylvain Barrier reconnaissait au micro de Moto-Net.Com le talent du n°13 sur le sec, mais aussi et surtout sur le mouillé.

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

"Je dois admettre que ce qu'Anthony West a fait en première manche à Sepang était impressionnant /i>(9ème sur le sec, NDLR). Il s'est donné à 100%, il a vraiment fait du très, très bon boulot. Après sous la pluie, c'est Anthony West : l'une des références mondiales dans le domaine !", estimait un "Syl'20" admiratif de la 5ème place obtenue par West en seconde manche !

Cette maitrise de la glisse - il préfère d'ailleurs le salut "Aloha" des surfeurs au "V" des motards - n'est pas son unique trait distinctif : il est l'un des rares pilotes de vitesse moto à avoir été convaincu de dopage ! À l'image du légendaire Noriyuki Haga, West a conservé une image un brin sulfureuse... qui n'est pas sans séduire une frange de motards, plus amusée par les cabotins que par les saints.

Le plus cool des Bad boys...

Vainqueur de deux Grand Prix, à Assen et à 11 ans d'intervalle (2003 en GP250 et 2014 en Moto2 !), Anthony West n'a plus disputé de saison complète depuis trois ans. Ces deux dernières années, l'Aussie a tenté d'intégrer durablement le paddock du WorldSBK.

Sur piste, Anthony se montre toujours tenace, souvent efficace. Il a effectué de remarquables piges en Superbike et, surtout, en Supersport. À l'occasion des 13 courses WSSP disputées de manière sporadique entre 2004 et 2017, la fourmi "Ant" a remporté deux victoires et gravi quatre autres podiums.

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

En 2009 lors de son unique saison entière en World Supersport, le pilote - alors Honda - avait ajouté trois podiums à sa collection, terminant septième du championnat avec 117 points, entre ses illustres compatriotes Andrew Pitt et Garry Mc Coy !

Après deux saisons 2016 et 2017 décousues mais loin d'être inintéressantes - il a roulé en WSBK, WSSP, MotoAmerica, en championnats russe et asiatique ! -, le n°13 va pouvoir retenter sa chance en World Supersport au guidon d'une Kawasaki alignée par l'EAB Racing Team, mais "powered by Puccetti"...

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Tenace et efficace en affaires (!), Anthony a réussi à convaincre l'équipe qui a conduit Kenan Sofuoglu au titre mondial en 2015 et 2016, de lui préparer le moteur de sa ZX-6R ! Grâce à sa petite bombe verte, Anthony West entend employer la même méthode que le champion turc.

À l'instar de Kenan, Anthony souhaite avant tout prendre du plaisir au guidon de sa machine. Le pilote de 36 ans (!) espère pouvoir viser des victoires en course l'année prochaine, mais ne tire aucun plan sur le titre mondial. Si celui-ci doit venir, ce sera tout naturellement...

Déclarations

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Anthony West, Kawasaki n°13 :
"Je suis très heureux d'annoncer, enfin, avec quelle équipe je courrai l'année prochaine. Grâce à Ferry Schoenmakers et à Manuel Puccetti, je piloterai une Kawasaki ZX-6R. Comme vous pouvez l'imaginer, je suis enthousiaste à l'idée de bâtir mon équipe. J'ai réuni quatre mécaniciens autour d'une moto avec laquelle, je le sais, je peux gagner des courses. J'espère étoffer mon équipe à l'avenir, mais pour le moment je suis concentré sur mes victoires en course la saison prochaine en World Supersport. Un grand merci aux sponsors qui sont déjà engagés pour 2018 !"

Ferry Schoenmakers, team manager :
"Nous sommes très heureux de travailler à nouveau avec Anthony. C'est un super gars et il sait comment piloter une moto, nous l'avons vu à Jerez cette année (3ème en remplacement de Kenan Sofuoglu, NDLR) et lors de nombreuses autres courses dans le passé. Je voudrais également remercier Manuel Puccetti pour son soutien. Pour l'instant, il est difficile de faire des pronostics car il y a beaucoup de bons pilotes sur la liste des engagés, mais nous espérons pouvoir nous battre au moins pour le podium l'année prochaine".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !
Kawasaki Eliminator 500 : notre essai en vidéo

Avec sa selle et son tarif tous deux aux ras des pâquerettes, l’Eliminator 500 affiche de hautes ambitions : concurrencer la Rebel 500 qui domine en France le segment des petits customs principalement destinés aux motards débutants (permis A2). Moto-Net.Com a testé la nouvelle Kawasaki... Voici notre compte-rendu en vidéo !
Nouveautés 2024 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

  • En savoir plus...