• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SPANISHGP COURSE
Paris, le 19 juillet 2020

Quartararo vainqueur du GP d'Espagne MotoGP 2020 !

Quartararo vainqueur du GP d'Espagne MotoGP 2020 !

Cocoriquartararo ! Auteur d'une nouvelle pole position record sur le circuit de Jerez hier, Fabio Quartararo vient de remporter son premier Grand Prix moto en catégorie reine. L'ouverture de la saison 2020 a aussi été marquée par la double chute de Marc Marquez... Quel GP, et quel pied !

Imprimer

Enfin, ça y est, 245 jours après la finale de Valence en 2019 : "MotoGP is Back" ! Contrairement à leurs jeunes camarades du Moto3 et Moto2 qui ont pu disputer leur premier course au Qatar en mars, ce Grand Prix moto d'Espagne 2020 constitue la première épreuve de la saison 2020 pour les vedettes de la catégorie reine...

Comme l'an passé, notre "Fabiolous" Quartararo est parvenu samedi à battre les espagnols - Marquez et Vinales en tête - sur leurs terres en battant son propre record de la piste de Jerez. Avec cette septième pole position (en 20 courses !), le n°20 du team Yamaha SRT détrône au passage Christian Sarron, auteur de six poles en GP500.

Mais c'est un autre exploit que vise notre "El Diablo" depuis la fin de saison dernière : rejoindre les trois seuls pilotes français victorieux en catégorie reine, à savoir Pierre Monneret (GP de France 1954), Christian Sarron (GP d’Allemagne 1985) et Régis Laconi (GP de Valence 1999)...

Deux pilotes débutent la saison de manière bien moins festive et ambitieuse : tombés respectivement en qualification et au warm-up, Alex Rins (Suzuki n°42) et Cal Crutchlow (Honda n°35) ne peuvent participer à cette première course de Jerez... Les pilotes qu'ils devaient précéder sur la grille gagnent une à deux places !

Départ : Tous les pilotes de la catégorie reine ont sélectionné la gomme dure à l'avant et la tendre à l'arrière. Tous ? Non, les deux pilotes d'usine Yamaha, Vinales et Rossi, préfèrent chausser un pneu tendre à l'avant également. Un pari gagnant ?

Fabio Quartararo s'élance bien de sa première place, mais malheureusement pour lui - et nous, ses fans français ! - Maverick Vinales part plus fort encore, suivi de Marc Marquez. Les trois hommes forts du week-end devancent Jack Miller, Francesco Bagnaia, Andrea Dovizioso, Pol Espargaro, Franco Morbidelli, Brad Binder, Valentino Rossi, etc.

Jack Miller passe devant son pote Fabio au milieu du 1er tour. Quelques secondes plus tard, Maverick Vinales se fait une grosse chaleur en accélérant trop tôt dans le virage n°8 mais reste sur ses roues et en tête de la course ! Johann Zarco boucle le premier tour en 18ème place.

Quartararo cède au surprenant Bagnaia la quatrième place au début du 2ème tour tandis que Vinales et Marquez s'isolent en tête. "El Diablo" repasse toutefois "Pecco" dans le dernier virage. Joan Mir chute dans le 3ème tour, mais l'attention des (télé) spectateurs se focalise sur les deux leaders qui se bagarrent plusieurs virages de suite !

Aleix Espargaro fait tomber son Aprilia n°41 dans le virage n°10. Johann Zarco en profite pour grimper dans les points : notre double champion de Moto2 est quinzième derrière Lecuona, Smith, Olivera et Petrucci. Loin devant, le n°93 Honda imprime un sacré rythme, que Vinales suit avec peine...

Marc Marquez sort de la piste ! Il vient de perdre l'avant dans la courbe n°4 et s'est sauvé en forçant sur son genou et son coude... "à la Marquez" ! Le sextuple champion de MotoGP repart à la charge, en dernière position, juste derrière Tito Rabat. Vinales hérite donc de la tête de la course, devant Miller et Quartararo toujours.

En un petit tour, Marc intègre le Top 15. Il ne prend pas le temps de montrer les bonnes trajectoires à son frangin : le débutant - et champion Moto2 en titre - Alex Marquez est 17ème sur la seconde Honda officielle. Marc passe ses adversaires avec une confondante facilité...

Dix secondes devant - seulement ! -, Vinales est désormais traqué par Quartararo, le "frenchie" étant repassé devant "l'aussie" Miller au freinage de l'épingle finale. Notre compatriote remonte rapidement dans la roue arrière de son futur coéquipier... qui roule à l'économie pour ne pas trop taper dans son pneu avant tendre !

Le faux tempo de Maverick "Bof Gun" permet au peloton de se reformer. Puis à la fin du 9ème tour, Maverick se loupe au freinage du virage final, élargit et cède bien involontairement les rênes de la course à Fabio qui n'en demandait certainement pas tant !

Miller profite de l'écart de la M1 n°12 pour glisser sa Desmosedici n°43, et tâche de s'accrocher au dosseret de la M1 n°20... Parallèlement, la "remontada" de Marquez ne faiblit pas : après avoir dépassé le diminué Danilo Petrucci (le n°9 Ducati  en a "plein le cou" depuis sa chute aux tests), Marc se retrouve dans le sillage de Miguel Oliveira.

Malgré le trafic, le champion de MotoGP (2013, 2014, 2016, 2017, 2018, 2019 !)  est le pilote le plus rapide en piste et bat même le record du tour en course. Mais c'est bien notre "meilleur rookie 2019" qui mène une impeccable course et dispose d'une petite seconde d'avance sur le futur officiel Ducati, Jack Miller.

Peu avant la mi-course, Rossi semble surpris de voir surgir Marquez à ses côtés à la sortie de l'épingle n°6 ! Marc s'empare aisément de la huitième place et se concentre sur les lointaines silhouettes de Franco Morbidelli et Pol Espargaro qui se disputent la sixième place, en queue de peloton...

Notre "savoureux 20" français se détache à vue d'oeil de ses poursuivants : le pilote du team Yamaha SRT tourne une demi-seconde plus vite que Miller, lui même un cran au-dessus de Vinales. Dovizioso se trouve à plusieurs longueurs de la Yamaha d'usine n°12 mais reste talonné par l'impressionnante KTM officielle n°44 !

Aux commandes de sa Ducati Avintia n°5, Johann Zarco occupe la treizième place. Dommage qu'il n'ait pas pu prendre la roue de Marquez qui, à neuf tours de la fin, s'empare de la septième place de Morbidelli, puis de la sixième place d'un Bagnaia en totale perdition !

Pendant que notre Quartararo parade en tête de la course - ou presque -, Marquez se dépouille pour rattraper... son rattrapage ! Dans le dernier virage du 19ème tour, Vinales passe Miller, comme averti qu'à une dizaine de mètres derrière eux, Marquez place une imparable attaque sur Dovizioso pour s'emparer de sa quatrième place !

Valentino Rossi stoppe sa Yamaha en bord de piste et doit abandonner la première course de sa 25ème saison en Grand Prix moto. Sur le circuit, Marquez et Miller assurent le spectacle en se battant pour la troisième marche du podium. La courte mais intense bataille - remportée par Marc, si si ! - profite sommairement à Vinales.

Survolté, Marquez part une seconde fois à la faute dans le virage n°3. Mais le high-side dont il est victime ne lui laisse absolument aucune chance de rester sur ses roues. Le pilote espagnol est soudainement éjecté par sa RCV puis heurte et roule violemment dans les graviers.

Rapidement pris en charge par les commissaires, le n°93 doit s'assoir pour accuser le coup et se tient le bras droit. Comme à Sepang l'an dernier lors des qualifications, il semble que notre "Diablo" de Fabio a contraint Marc de rouler au-dessus de ses bottes...

Faute d'écrans géants - pour rappel, ce GP se dispute sans public -, Fabio Quartararo n'a aucun moyen de savoir ce qui se trame, à moins d'être panneauté. Et c'est peut-être mieux ainsi : le septuple poleman se focalise à 120% sur son pilotage et effectue une fin de course exemplaire.

Comme espéré depuis sa première pole l'an dernier à Jerez même, Quartararo met fin à près de 21 ans de privation, sans Marseillaise à l'issue d'une course de catégorie reine... Il fait ainsi retentir notre hymne national pour la première fois depuis l'avènement des MotoGP modernes (2002) !

Pour mieux illustrer l'ampleur de l'exploit : le jeune homme victorieux ce 19 juillet - un nouveau jour férié pour les français ? - avait à peine cinq mois lorsque Régis Laconi s'était imposé lors de la finale - européenne - de 1999 sur la piste séchante de Valence... ce qui ne retire absolument rien à l'exploit du n°55, mais doit être précisé !

C'est sous un soleil assommant, sur un tarmac brûlant et face à des adversaires chauds bouillants que Fabio remporte la première course d'une saison 2020 qui aurait du commencer il y a quatre mois déjà, avec un Marc Marquez alors affaibli de l'épaule... MNC a d'ailleurs une pensée pour le pilote espagnol qui s'est fracturé l'humerus et sera opéré dès demain. Ainsi que pour Rins et Crutchlow.

On en oublierait presque les deux pilotes qui accompagnent notre héros national sur le premier prodium de l'année : le "champion des tests hivernaux" Maverick Vinales et le courageux Andrea Dovizioso, opéré de la clavicule il y a tout juste trois semaines.

Enfin, Johann Zarco achève sa première course sur la Desmosedici à une encourageante onzième place mais à 25 secondes de son - notre - compatriote... Le n°5 du team Ducati Avintia dispose de quelques jours pour étudier ses données en course en vue d'améliorer sa performance lors de la seconde course à Jerez le week-end prochain, à l'occasion du GP d'Andalousie ! Restez connectés...

Résultat MotoGP du Grand Prix d'Espagne 2020

 Quartararo vainqueur du GP d'Espagne MotoGP 2020 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

HJC imagine et vend le casque de Quartararo, des années 80/90

Au récent GP d'Allemagne 2024, Fabio Quartararo faisait équipe avec Remy Gardner (remplaçant d'Alex Rins). Mais imaginez que notre champion de MotoGP 2021 ait roulé avec Wayne Gardner, côtoyé Schwantz, Rainey, Doohan et Lawson en GP500. À quoi aurait ressemblé son casque ? La réponse avec ce V10 FQ20 Retro commercialisé par HJC !
Nouvelle victoire renversante pour Honda aux 8 Heures de Suzuka 2024

La Fireblade n°30 a remporté hier la 45ème édition des 8H de Suzuka, confirmant l'expertise de Honda sur son tracé. Mais cette emblématique victoire a failli lui glisser des jantes à cause d'une pénalité… et de la R1 du YART qui a parcouru 220 tours elle aussi (record battu) et monte sur le podium devant sa grande rivale EWC 2024, la GSX-R Yoshimura SERT Motul… Compte-rendu(s).
Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...