• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRALIANGP - QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 28 octobre 2019

Parti avec le mauvais pneu, Quartararo ne blâme pas Petrucci pour sa chute en Australie

Parti avec le mauvais pneu, Quartararo ne blâme pas Petrucci pour sa chute en Australie

Fabio Quartararo termine dans les graviers son premier Grand Prix d'Australie MotoGP, après avoir été percuté dès le premier tour par Danilo Petrucci. Pas question pour autant d'en tenir rigueur à l'officiel Ducati, car le débutant niçois était déjà en difficulté avec un pneu arrière trop dur sur sa Yamaha privée. Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (2ème en qualifs et chute en course) : "Honnêtement, c'était un week-end difficile. Une grosse chute vendredi et une deuxième dimanche... Ce matin pourtant la journée avait bien démarré car atteindre la première ligne en étant passé par la qualification QP1, c’était quelque chose de juste incroyable !"

"Mais nous étions un peu confus au niveau du choix des pneus : nous avons pris le dur à l'arrière et beaucoup de pilotes ont commis une petite erreur dans le deuxième virage avec cette gomme. Mais mon erreur était plus grande et celle de Danilo encore plus !"

"Ceci dit, si Danilo ne m’avait pas percuté, ça aurait été pareil : j’aurais tiré dans l’herbe et perdu pas mal de positions. Peut-être que j'aurais pu terminer la course, mais pas me battre pour un podium ou un Top 5. Cela fait partie de l’apprentissage. Nous essaierons de nous rattraper à Sepang et surtout de bien récupérer d’ici-là".

L'analyse Moto-Net.Com : Fabio Quartararo est de nouveau passé par tous les états ce week-end en Australie, où il s'est d'emblée fait peur - et mal - en s'envolant sur piste fraîche pendant les essais libres 1 avant de terminer la journée dans son box avec la cheville gauche douloureuse.

Le lendemain, gros coup de stress : le meilleur débutant de l'année 2019 n'est pas en mesure d'assurer son accès en QP2 pendant les essais libres 3, qui se déroulent sur un bitume détrempé donc avec des chronos beaucoup rapides que la veille ! L'annulation des qualifications après les FP4 viendront ensuite ajouter une charge émotionnelle supplémentaire...

Et pourtant dimanche matin, "El Diablo" survole les qualifications QP1 déplacées après le warm-up, puis décroche la deuxième place sur la grille en QP2 entre Viñales et Marquez ! Le tout avec très peu de roulage et le soutien d'une béquille à sa descente de la moto : motivé et dur au mal, le nouveau rookie MotoGP !

Hélas, les déboires du n°20 n'étaient pas encore terminés : parti en pneu dur à l'arrière, il fait une grosse "virgule" dans le premier tour et doit copieusement élargir dans le deuxième virage... Manque de chance : Danilo Petrucci perd aussi l'arrière et s'envole juste derrière Fabio, avant d'être projeté comme un pantin contre l'arrière de sa Yamaha Petronas !

 

Les deux pilotes se relèvent heureusement sans blessures graves mais ne peuvent pas repartir : Fabio enregistre son quatrième résultat blanc de la saison après sa casse de sélecteur à Jerez (Espagne), suivi de ses chutes dans les premiers tours des Grands Prix d'Allemagne et de Grande-Bretagne.

Rétrospectivement, le déroulé de cette issue frustrante s'explique selon Fabio par son mauvais choix de pneu arrière : avec 16°C et 63% d'humidité dans l'air, la gomme dure était inadaptée. Pneu trop dur, piste trop froide, moto avec trop d'angle : la glisse était inévitable dans le premier virage à gauche de Philipp Island !

"Ce n'était pas le meilleur choix de pneu, surtout sans l'avoir testé au préalable ce week-end", reconnaît le jeune talent français, conscient que Marquez et Viñales ont largement dominé avec un pneu tendre. "Mais c'est facile à dire maintenant : c'est une nouvelle expérience dans mon année d'apprentissage".

Fabio en piste pour la Yamaha d'usine en 2021 avec le soutien de Monster ?

Malgré sa chute, Fabio Quartararo conserve la 6ème place au provisoire avec dix points d'avance sur Valentino Rossi et sa Yamaha officielle. L'écart avec Petrucci qui le précède reste identique (6 points), tout comme celui avec Viñales (13 points) : logique puisque ses deux rivaux directs au classement ont également chuté !

Le prodige du team Petronas-SRT peut par conséquent encore briguer le Top 5 pour sa première saison parmi l'élite, fort de ses quatre pole positions et six podiums en 17 courses ! Autant de résultats exceptionnels qui ont tapé dans l'oeil du géant Monster, avec lequel Fabio a discrètement signé un contrat de sponsoring personnel pendant la tournée d'outre-mer...

Ce partenariat ouvre des perspectives intéressantes au jeune pilote de 20 ans, et pas seulement pour le chèque qu'on imagine conséquent remis par le fabricant de boissons dites "énergétiques" : Monster est également le sponsor-titre du team officiel Yamaha, où beaucoup s'attendent à voir débarquer Fabio en 2021... A suivre sur MNC : restez connectés !

Résultats du GP d'Australie MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 40'43.729
  2. Cal CRUTCHLOW Honda +11.413
  3. Jack MILLER Ducati +14.499
  4. Francesco BAGNAIA Ducati +14.554
  5. Joan MIR Suzuki +14.817
  6. Andrea IANNONE Aprilia +15.280
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +15.294
  8. Valentino ROSSI Yamaha +15.841
  9. Alex RINS Suzuki +16.032
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +16.590
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha +24.145
  12. Pol ESPARGARO KTM +26.654
  13. Johann ZARCO Honda +26.758
  14. Karel ABRAHAM Ducati +44.912
  15. Hafizh SYAHRIN KTM +44.968
  16. Jorge LORENZO Honda +1'06.045

Non classés

  • Maverick VIÑALES Yamaha 1 Tour
  • Mika KALLIO KTM 3 Tours
  • Tito RABAT Ducati 24 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 0 Tour
  • Danilo PETRUCCI Ducati 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 375
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 240
  3. Alex RINS Suzuki 183
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 176
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 169
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 163
  7. Valentino ROSSI Yamaha 153
  8. Jack MILLER Ducati 141
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 105
  11. Pol ESPARGARO KTM 89
  12. Joan MIR Suzuki 77
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 53
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 50
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 8
  24. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 7
  26. Mika KALLIO KTM 2

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
Allemagne 6 commentaires
Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...