• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUX MARQUEZ POUR LE PRIX D'UN
Paris, le 18 novembre 2019

Officiel : Alex Marquez sur la Honda officielle de Lorenzo en 2020

Fin du suspens concernant l'attribution du plus convoité des guidons de MotoGP pour l'an prochain : le HRC choisit comme pressenti le champion du monde Moto2, Alex Marquez, pour succéder à Jorge Lorenzo sur la RC213V officielle. L'arrivée de l'espagnol forme un inédit duo de "Marquez" chez Honda-Repsol, au détriment par ricochet de Johann Zarco... Explications. 

Imprimer

Marc Marquez aura décidemment tout gagné en 2019 : l'octuple champion du monde des Grands Prix a dominé du casque et de la dorsale la saison MotoGP (12 victoires, dont la dernière hier à Valence) et se voit rejoindre l'an prochain par son frère cadet, Alex, champion du monde Moto2 cette année avec le team Marc VDS !

L'accession du jeune espagnol dans le prestigieux team officiel Honda fait suite à un animé feuilleton débuté jeudi dernier avec l'annonce du retrait de Jorge Lorenzo, qui préfère finalement arrêter la compétition moto à 32 ans et laisse par conséquent son guidon vacant pour 2020. Cette annonce a immédiatement suscité une guerre des nerfs entre Cal Crutchlow, Takaaki Nakagami, Johann Zarco et Alex Marquez, pressentis pour succéder au majorquin.

Au fil du week-end, cependant, les intentions du HRC se sont nettement orientées vers le nouveau champion du monde Moto2, qui possède par ailleurs le double avantage d'être espagnol - aspect apprécié par le sponsor-titre Respsol - et d'être le frère de celui qui porte quasiment à lui seul Honda vers le succès. Revers de la médaille pour le HRC : si d'aventure le ton devait monter avec l'un des deux frangins, ce duo de Marquez pourrait faire front commun contre leur employeur !

Fin des espoirs Honda pour Zarco

L'attribution de cette place à Alex Marquez - qui dispose d'un contrat d'un an - met également fin aux espoirs des trois autres pilotes précités, dont Johann Zarco qui espérait soit rebondir au HRC à la place de Lorenzo, soit chez Honda-LCR si Crutchlow ou Nakagami était promu dans la structure officielle. Hélas, les efforts de Johann - épaulé par Claude Michy ce week-end - n'ont pas porté leurs fruits, malgré son intéressant potentiel démontré pendant son intérim chez LCR...

Il est vrai qu'Alex Marquez - champion du monde Moto3 en 2014 - possède également l'atout de la jeunesse (23 ans contre 29 pour Zarco), gage en théorie d'une courbe de progression plus élévée. Sans oublier le plein soutien de son grand frère qui connaît la RCV comme sa poche pour l'avoir emmené au titre à six reprises depuis 2013 ! La perte de l'avant de Johann dimanche après-midi à Valence n'a par ailleurs sans doute pas non plus plaidé en faveur du double champion du monde Moto2, même si les tractations étaient probablement presque finalisées à ce moment...

Reste que les pistes se réduisent drastiquement pour Johann, qui dispose désormais de trois options : retourner en Moto2, convaincre Yamaha de l'embaucher comme pilote d'essai (sachant que le constructeur d'Iwata n'a pas apprécié son choix de piger pour LCR...) ou étudier l'offre de Ducati-Avintia. La strucuture privée espagnole a en effet proposé un guidon au n°5, que ce dernier a publiquement écarté par manque de compétitivité.

Cependant, il se murmure que Ducati pourrait accroître son soutien technique à Avintia afin de rendre l'offre plus attractive pour embaucher Johann Zarco. La perspective de récupérer une Desmosedici 2019 - voire 2020 ? - séduira-t-elle finalement le très véloce pilote cannois ? 

La saison Moto2 2019 d'Alex Marquez

  

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Il y a 20 ans : Essai V-Strom 650, une moto d'initiés

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "Les trails de moyenne cylindrée sont en pleine mutation. Suzuki tente de renouveler le genre avec une offre alléchante : le formidable bicylindre de la SV 650 dans une partie cycle dérivée de l'excellente DL 1000". Aujourd'hui, le succès de ces motos ne se dément pas avec les Ténéré 700, Transalp 750 et V-Strom... 800 DE et SE !
Essai vidéo KTM 990 Duke 2024

La 990 Duke débarque chez KTM avec ses 123 ch et ses 103 Nm à 14 949 euros. La remplaçante de la 890 parvient-elle à justifier ce prix excessivement élevé ? Réponses dans notre test vidéo !
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 3 commentaires
Petites mises à jour 2024 pour la grande Triumph Tiger 1200

Lancée en 2012, totalement refondue en 2022 et habilement customisée l'été dernier, la Tiger 1200 connaît une série de mises à jour pour 2024 visant à améliorer son moteur, le confort des versions Pro et la garde au sol des modèles GT. Le maxitrail Triumph en profite aussi pour revoir la coloration de ses pelages... Présentation.
Les couleurs et objectifs de Johann Zarco chez Honda-LCR

L'équipe LCR a dévoilé les nouvelles livrées 2024 de ses Honda RC213V satelittes dont l'une revient à Johann Zarco, nouveau venu dans la structure de Lucio Cecchinello. Le cannois de 33 ans, rassuré par les tests hivernaux, ambitionne d'évoluer dans le Top 10 et de décrocher quelques podiums.
Essai KTM 1390 Super Duke R : Katapulte Taille Maxi

La "Bête" reprend encore du muscle et de la sophistication pour délivrer un message sans équivoque : son bicylindre porté à 1350 cc de 190 ch va porter de méchants coups à la concurrence maxi-roadsters ! MNC a brièvement tenté de dompter la nouvelle 1390 Super Duke R sur le circuit d'Alméria (Espagne)... et sous la pluie !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...