• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 30 mars 2015

Moto GP : souffrant du bras, Dani Pedrosa se retire !

Moto GP : souffrant du bras, Dani Pedrosa se retire !

Dani Pedrosa a pris tout le monde court à l'arrivée du premier Grand Prix de la saison 2015 au Qata r en déclarant vouloir arrêter de courir pour soigner un syndrôme des loges , dont il avait tenu la gravité secrète depuis l'année dernière... Le guidon de la deuxième Honda officielle est par conséquent vacant dès la…

Imprimer

Dani Pedrosa a pris tout le monde court à l'arrivée du premier Grand Prix de la saison 2015 au Qatar en déclarant vouloir arrêter de courir pour soigner un syndrôme des loges, dont il avait tenu la gravité secrète depuis l'année dernière... Le guidon de la deuxième Honda officielle est par conséquent vacant dès la prochaine course à Austin le 12 avril, pour une durée indéterminée...

Pedro ne peut plus jouer les gros bras...

Alors qu'il apparaissait plutôt détendu et souriant depuis l'entame des hostilités au Qatar, Dani Pedrosa cachait en réalité un souci physique de plus en plus pesant : un syndrome des loges à l'avant-bras droit (gonflement des muscles de l'avant-bras à l'intérieur de leur gaine) dont il n'arrive pas à défaire.

Opéré l'an dernier pour éradiquer ce souci courant chez les pilotes moto de haut niveau, le n°26 n'a hélas pas obtenu les résultats escomptés et traîne depuis une douleur persistante au bras. Et quand on sait les efforts physiques demandés pour dompter les 260 ch d'une MotoGP à toc pendant 45 minutes de course, il est facile de comprendre à quel point la gêne doit être élevée pour le natif de Sabadell (Espagne).

Juste après avoir franchi la ligne d'arrivée du premier Grand Prix de la saison MotoGP 2015 hier au Qatar à la sixième place, à 10,7 secondes du vainqueur Rossi et derrière son coéquipier Marc Marquez pourtant très mal parti, "Pedro" a fait état de sa situation et a déclaré vouloir suspendre sa saison jusqu'à ce qu'il parvienne à solutionner ce souci.

Une démarche à "chaud" qui a stupéfié tout le paddock et soulève de nombreuses questions, notamment concernant la durée de cet arrêt soudain (un mois, une saison, définitif ?) mais aussi sur la raison pour laquelle le n°26 n'a pas pris cette décision durant l'intersaison, alors qu'il était sans doute parfaitement conscient des problèmes liés à son arm-up lors des nombreuses simulations réalisées cet hiver...

De son propre aveu (lire sa déclaration ci-dessous), Dani Pedrosa n'a pas toutes les réponses et c'est évidemment le coeur lourd qu'il a dû prendre cette décision. A MNC, on imagine l'effort demandé à un pilote de ce calibre - parmi les quatre favoris au titre mondial - pour arriver à cette conclusion : après tant de sacrifices et d'entraînement pour arriver au top, ce revers doit apparaître comme une profonde injustice à Dani, pilote extrêmement dur au mal dont la carrière a constamment été ponctuée de blessures.

Pour l'instant, le HRC - qui était au courant de la situation - n'a pas souhaité commenté la décision de son pilote, pas plus qu'il ne lui a annoncé de remplaçant.

Mais c'est évidemment le nom de Casey Stoner qui revient souvent, le jeune retraité australien apparaissant comme l'interim le plus doué et compétent à disposition de Honda. 

Reste qu'il faut encore réussir à le convaincre de s'aligner à nouveau sur une course, ce que le n°27 refuse de faire, en tout cas en MotoGP puisqu'il a en revanche accepté de participer aux 8 Heures de Suzuka sur une Honda CBR1000RR.

En attendant de plus amples développements sur ce rebondissment de début de saison, voici les déclarations de Dani Pedrosa annonçant sa décision de suspendre sa carrière pour soigner son avant-bras.

"Je ne peux plus continuer à courir de cette façon"

"C'est une longue histoire, mais pour faire simple j’avais un arm-pump pour cette course et j’en souffre depuis un an. J’avais commencé à avoir beaucoup de problèmes ici. L’an dernier j’ai souffert à chaque course, je ne pouvais jamais me donner à fond et mes résultats en ont aussi souffert. Pendant tout ce temps, j’ai essayé de trouver une solution mais ça n’a pas été facile et je n’ai pas trouvé de bonnes réponses",  confie Dani Pedrosa.

"Je me suis fait opérer mais l’intervention n’a pas eu le résultat espéré. J’ai essayé de ne pas en parler en public et ce n’était évidemment pas facile, mais Honda l’a toujours su. Cet hiver, j’ai voyagé dans le monde entier afin d’avoir les avis de différents spécialistes. De savoir si je pouvais me faire opérer à nouveau pour être prêt pour le championnat".

"Tous les médecins que j’ai consultés m’ont recommandé de ne pas me faire opérer en raison des risques. J’ai essayé de suivre leurs conseils et de travailler d’une manière qui ne soit pas agressive. Et tout cela m’amène à aujourd’hui. J’étais dans une mauvaise situation parce que je savais que je ne me sentais pas bien, mais je n’avais pas d’autre option. Maintenant la course est terminée et je constate que je ne peux pas courir comme je l’aimerais, je dois donc trouver une solution à ce problème".

"Je ne peux pas continuer à courir de cette façon et je veux maintenant soigner mon bras. Je ne sais pas encore comment je vais y parvenir. Comme je l’ai dit, les médecins n’en sont eux-mêmes pas sûrs, mais je vais essayer de me débarrasser de ce problème et le team le sait. Je n’ai pas beaucoup de réponses pour l’instant, tout est assez incertain, mais j’espère bientôt avoir des nouvelles"...

Toute l'équipe de MNC souhaite un prompt rétablissement à Dani Pedrosa, triple champion du monde (125 en 2003 et 250 en 2004 puis 2005) et l'un des pilotes les plus rapides et coriaces de sa génération. Sans lui, indubitablement, la saison 2015 n'aura pas la même saveur...

            .

            .

            Commentaires

            Ajouter un commentaire

            Identifiez-vous pour publier un commentaire.

            .

            Les derniers essais MNC

            Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
            Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !
            Yamaha XSR 900 GP : notre essai complet en vidéo

Dans l'aspiration de la nouvelle MT-09 2024 et dans l'inspiration de l'YZR500 des années 80-90, l'inédite XSR900GP cible les motards nostalgiques qui aiment les sportives aux formes généreuses, nouvelles technologies, performances raisonnables… sponsors qui tuent et demi-guidons qui fatiguent ! Essai complet et bonus instrumentation.
            Yamaha XSR900GP : le Petit test MNC en 5 minutes

En attendant notre essai vidéo complet de l'inédite XSR 900 GP, découvrez notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer aux demi-guidons de la nouvelle sportive - de route - Yamaha en allant directement à l'essentiel.

            A lire aussi sur le Journal moto du Net

            Interview de Pierre-Yves Bian, prêt pour le TT 2024 malgré sa blessure

Pierre-Yves Bian n'avait pas pris son pied (blessé) lors des essais du Tourist Trophy 2023, mais cela n'avait pas empêché le pilote français de terminer deuxième en catégorie Supertwin ! Cette année, le poulain de Peter Hickman débarque sur l'Ile de Man avec une clavicule fragilisée, mais se sent mieux... Interview MNC.
            La 93ème victoire de Ducati au Mugello… avec Marc Marquez ?

Pecco Bagnaia est le grand favori du Grand Prix d'Italie 2024. Mais il se pourrait qu'un autre pilote Ducati s'impose, comme en France ou au Portugal ! À Portimao justement, Jorge Martin avait signé la 89ème victoire de la firme de Bologne en MotoGP, sur sa Desmosedici n°89… Or ce week-end, Ducati vise son 93ème succès. Simple hasard ?
            Italie 2 commentaires
            Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
            Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
            Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.

            Calendrier MotoGP 2024

            Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

            GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
            GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
            GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
            GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
            GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
            GP de France moto 12 mai : GP de France
            GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
            GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
            GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
            GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
            GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
            GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
            GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
            GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
            GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
            GP moto d'Inde 22 septembre : GP d'Inde
            GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
            GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
            GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
            GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
            GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
            GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

            SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

            • En savoir plus...