• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 12 novembre 2015

Moto GP - Marquez : ''J'ai la conscience tranquille''

Moto GP - Marquez : ''J'ai la conscience tranquille''

Marc Marquez est revenu sur les dernières  accusations de Valentino Rossi estimant que l'officiel Honda a servi de "lieutenant" à Jorge Lorenzo, sacré champion du monde MotoGP 2015 à Valence . Dans son argumentaire, le n°93 assure avoir tout donné lors de la finale avec l'objectif de gagner pour éviter de prêter le flanc à la critique.

Imprimer

Marc Marquez est revenu sur les dernières accusations de Valentino Rossi estimant que l'officiel Honda a servi de "lieutenant" à Jorge Lorenzo, sacré champion du monde MotoGP 2015 à Valence. Dans son argumentaire, le n°93 assure avoir tout donné lors de la finale avec l'objectif de gagner pour éviter de prêter le flanc à la critique. Un échec, à tous points de vue...

"Valentino finira par se rendre compte de tout"

"Je crois sincèrement que d’ici deux ou trois mois, quand Valentino sera chez lui, sans la tension du championnat, il finira par se rendre compte de tout. Au final j’ai la conscience tranquille, je me suis toujours donné à 100% et fait ce que j’avais à faire à Phillip Island, au Japon ou en Aragon. J’ai toujours essayé de monter sur la plus haute marche du podium", assure Marquez, soutenu à deux reprises par voie de communiqués de presse par Shuhei Nakamato, vice-président du HRC... qui tarde en revanche à rendre publiques les fameuses données télémétriques de la RCV du n°93 promises après le clash de Sepang !

"Quand je dis qu’il se rendra compte de tout, je me réfère à ses dernières conférences de presse. Plus que ce qui s’est passé en piste, au final c’est ce qu’il (Valentino, NDLR) a fait en dehors : en attaquant autant, en faisant croire aux gens des choses qui ne sont pas vraies et qu’aucun autre pilote n’a vues à part lui. Il y a beaucoup de gens qui le croient et je le respecte, mais au final je suis toujours la même personne".

"Comme je l’ai déjà dit, je n’aime pas du tout cette situation. J’ai assez souffert après la Malaisie et j’étais le premier à vouloir aller à Valence pour gagner la course parce que je savais très bien que si je me retrouvais dans cette situation, il allait se passer tout ce qui s’est passé", souligne l'espagnol, parfaitement conscient d'être placé sous les feux des projecteurs après les premières accusations de Rossi en Australie puis le clash à Sepang (relire notre Dossier spécial Rossi Vs Marquez).

"Je ne suis pas bête, je voulais gagner pour que tout ça ne se produise pas"

"Je ne suis pas bête et je savais que ça allait se passer, ce qui fait que j’étais assez nerveux avant la course, plus que lorsque je jouais le titre en 2013 parce que je voulais d’une part faire mon travail et faire la meilleure course possible, mais aussi gagner pour que tout ça ne se produise pas", développe l'espagnol dont l'absence de toute attaque sur Lorenzo lors de la finale ne corrobore pas vraiment cette volonté de s'imposer à tout prix...

"C’est pour ça que j’ai fait une course aussi sérieuse, mais je me suis retrouvé face à un Jorge qui a établi le record du circuit ici à Valence (record du tour en course en 1'31367 contre 1'34.455 pour Marquez, soit 0,088 sec d'écart !, NDLR). J’ai toujours essayé d’être là pour attaquer à la fin mais comme tout le monde a pu le voir, Dani est revenu sur nous, nous nous sommes doublés une fois et nous avons perdu une demi-seconde. Je crois que ça s’est vu à la télé. Je savais que cette situation pouvait se produire, j’étais le premier à vouloir l’éviter et à vouloir gagner la course", répète le n°93.

"Valentino est clairement la star de ce championnat, c’est le pilote qui a le plus de palmarès et qui a le plus gagné. C’est actuellement la légende de ce championnat. Au final chacun doit savoir regarder chez soi, mais toujours en pensant aux autres et à où on se situe. Nous sommes dans un superbe championnat, il reste beaucoup d’années à certains pilotes, un peu moins à d’autres, mais au final il faut que le motocyclisme reste un plaisir. Comme je l’ai déjà dit, que quelqu’un s’attaque à un autre pilote, à l’organisateur ou à une équipe n’est pas bon pour le championnat. Il faudra essayer de tourner la page, même si ce sera dur à oublier", conclut le jeune catalan de 22 ans.

      .

      .

      Commentaires

      Bestof: 
      1
      Lectures: 
      0
      désolé, j'apprends à l'instant que mon pays est attaqué par des terroristes et que l'état d'urgence est déclaré, unique depuis la dernière guerre !!!, nos différends sont dérisoires salut!

      Ajouter un commentaire

      Identifiez-vous pour publier un commentaire.

      .

      Les derniers essais MNC

      Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
      Duel vidéo : Yamaha Tmax 560 Vs Honda X-ADV 750

Moto-Net.Com oppose les deux meilleures ventes dans la catégorie des maxi-scooters : le Yamaha Tmax 560 en version haut de gamme Tech Max et le Honda X-ADV 750. Lequel choisir en 2024 ? Réponses dans notre duel vidéo complet !
      Triumph Rocket 3 Storm 2024 : notre essai complet en vidéo

La Rocket III est un festival à elle seule… Un festival de kilogrammes un peu, de chevaux beaucoup, de style passionnément, de newtons-mètres à la folie ! L'énorme Triumph reçoit pour 2024 un nouveau petit nom tempétueux et de légères mises à jour. Essai par notre correspondant à Cannes : Stéphane Lacaze !
      Essai Rocket 3 Storm R et GT 2024 : Triumph vous décomplexe

Certains motards sont complexés… et rassurés de savoir qu'ils ont la plus grosse, la plus démesurée, la plus imposante des motos : la Rocket 3 ! Or Triumph ajoute quelques chevaux au plus énorme moulin de la production, qui n’était pourtant déjà pas timide ! Âmes sensibles et constitutions fragiles s’abstenir : voici l'essai MNC… par Stéphane Lacaze !

      A lire aussi sur le Journal moto du Net

      Le point sur la grille provisoire MotoGP 2025

Sur 22 guidons disponibles en MotoGP l'an prochain, dix sont déjà attribués après sept courses disputées. Moto-Net.Com fait le point sur la situation du marché des transferts 2025 au terme du Grand Prix d'Italie.
      Guides pratiques 2 commentaires
      Les bleus, champions des ventes de gros cubes en mai 2024

Malgré les jours fériés en plein milieu de semaine et une météo déprimante, les concessionnaires moto et scooter ont connu un mois de mai 2024 pas aussi mauvais que redouté (-1,8%). Ce cinquième mois est même bon pour Yamaha qui se classe premier des ventes de grosses cylindrées... Bilan.
      Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
      Instrumentations et démarrages des GSX-S1000GX et Tracer 9 GT+

En direct de son nouveau Duel de motos routières, Moto-Net.Com jette un coup d'oeil aux instrumentations de l'inédite GSX-S1000GX et de la récente Tracer 9 GT+. MNC jette aussi un "coup d'oreille" en démarrant le 4-cylindres Suzuki et le 3-cylindres Yamaha qui développent respectivement 152 et 119 ch...
      Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
      Guides pratiques 1 commentaire

      Calendrier MotoGP 2024

      Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

      GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
      GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
      GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
      GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
      GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
      GP de France moto 12 mai : GP de France
      GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
      GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
      GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
      GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
      GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
      GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
      GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
      GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
      GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
      GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
      GP moto du Kazakhstan 22 septembre : GP du Kazakhstan
      GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
      GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
      GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
      GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
      GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
      GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

      SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

      • En savoir plus...