• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er juillet 2015

L'accrochage Rossi-Marquez vu par Honda, Yamaha, Lorenzo et Stoner

L'accrochage Rossi-Marquez vu par Honda, Yamaha, Lorenzo et Stoner

Examiné par la direction de course à la demande de Honda, l'accrochage entre Rossi et Marquez dans la dernière chicane du circuit d'Assen a été classé comme un fait de course (lire notre Analyse complète du GP des Pays-Bas) . Mais dans les paddocks, tout le monde ne se range pas à cet avis, arguant du fait que le n'°46 s'est imposé

Imprimer

Examiné par la direction de course à la demande de Honda, l'accrochage entre Rossi et Marquez dans la dernière chicane du circuit d'Assen a été classé comme un fait de course (lire notre Analyse complète du GP des Pays-Bas). Mais dans les paddocks, tout le monde ne se range pas à cet avis, arguant du fait que le n'°46 s'est imposé après avoir coupé dans les graviers...

Face à cet argument, la direction de course a conclu que la "partie de motocross" dans le dégagement du circuit d'Assen était non seulement involontaire, mais surtout "inévitable" après le contact provoqué par Marquez, situé à l'arrière de la Yamaha du n°46. Lorenzo, Stoner et les responsables des équipes impliquées ont aussi une vision similaire.

"Ils ont tous les deux fait du bon travail et c'est la course !"

Jorge Lorenzo : "À vrai dire j’ai pu voir la vidéo après, sur le moment je n’avais pas eu le temps et je ne voulais donc pas me prononcer. Après avoir regardé ça plusieurs fois, il est vrai que le règlement dit qu’on ne peut pas couper la piste, mais le contact de Marc avec Valentino était assez fort et l’a dans une certaine mesure empêché de poursuivre sur le circuit. Au final, je crois que Valentino était arrivé à la chicane en premier et méritait d’être le vainqueur de cette course".

Casey Stoner, ancien champion du monde MotoGP (et pas vraiment le plus grand fan de Rossi !) : "Valentino Rossi était devant. Marquez est arrivé à l’intérieur et Rossi a dû sortir de la piste et traverser la dernière chicane. Si je dois être sincère, la course est comme ça, Valentino Rossi a été devant tout le week-end et ça a toujours été lui le plus rapide. Ça a été une course incroyable. Valentino va vraiment très fort et il était vraiment impressionnant ce week-end".

"Marc l'a touché et Vale ne pouvait que relever sa moto et tirer tout droit"

Massimo Meregalli, directeur du team officiel Yamaha : "J’avais un doute lorsque l’incident s'est produit, mais en l’ayant revu au ralenti, la direction de course a eu raison. Valentino était tout d’abord devant et Marc ne pouvait pas le doubler lorsqu’il a essayé. Il l’a touché et Vale ne pouvait que relever sa moto et tirer tout droit".

Livio Suppo, Directeur du team officiel Honda : "La direction de course a décidé que c’était un fait de course, nous respectons cette décision et nous irons au Sachsenring avec un bon feeling parce que Marc se sent bien sur la moto (revenue au châssis 2014, NDLR)et c’est le plus important. Rien ne sert de penser au conditionnel. La véritable erreur à l’origine de l’incident a eu lieu quelques tours plus tôt, quand Marc est sorti de la dernière chicane en touchant les graviers. Il a alors perdu le contact avec Valentino, il était impossible de le suivre mais Marc a fait un dernier tour incroyable. Je crois qu’il lui a repris 0,4 s et c’était très fort parce que Valentino avait fait son meilleur tour juste avant, ce qui était incroyable. Ils ont tous les deux fait du bon travail et c’est la course !"

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
C'est justement ce qu'on reproche à Marquez : tenter l'impossible pour gagner même quand ça parait ridicule. Que l'on tente un dépassement culotté dans un dernier tour, c'est la base même d'une course. Mais là, une fois de plus, Marquez en a juste trop fait tant il était évident qu'il ne passerait pas si Rossi gardait sa trajectoire normale, à laquelle il avait tout à fait le droit de prétendre au vu de sa position. Quand une course est perdue il faut savoir le reconnaître même en étant encore dans le feu de l'action, et ça Marc en est toujours incapable aujourd'hui. C'est bien le problème. Rossi n'est pas en tort puisqu'il faut au contraire des pilotes comme lui, qui refusent ce genre d'intimidation, pour calmer un peu les choses. Sans ça, Marquez continuera encore et encore de pousser les autres dehors, et ça ne pourra que mal finir au bout d'un moment. Après, j'ai beau être très critique, je suis quand même admirateur de la vitesse pure de l'espagnol, encore plus vu l'écart qui le sépare du meilleur pilote Honda derrière lui à Assen. J'aimerais juste qu'il soit plus propre et fair-play sur la piste. S'il corrige ça (sans perdre son esprit bagarreur évidemment), il sera vraiment au top, car c'est bien la seule ombre à son déjà formidable tableau.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Pour une fois ,e suis d'accord avec la décision de la direction de course. Elle fut magnifique, elle se termine bien, ce fut en quelque sorte une tragédie à l'italienne, de la comedia del arte. Un vieux briscard contre un jeune loup, seule la moto nous donne de telle spectacle, de tels frissons, que ces fêtes ne soient jamais gâchées comme c'est trop souvent le cas dans des sports de tricheurs. Les motocyclistes savent être des "gentlemen". Cordiamement

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Yamaha MT-09 2024 : notre essai complet en vidéo

La MT-09 s'est vendue à près de 200 000 exemplaires dans le monde en 10 ans. Malgré ce succès retentissant, le roadster Yamaha est devancé en France par la Z900, rattrapé par la Street Triple 765… Pour bien attaquer 2024 et ses rivales, la firme d'Iwata fait évoluer sa moto une troisième fois : essai !
Guide pratique du Salon du 2 Roues de Lyon 2024

Le plus grand salon 2-roues de France s'apprête à ouvrir ses portes, le jeudi 7 mars ! Durant quatre jours, des milliers de motards vont essayer de nouvelles motos et scooters, tester des équipements, rencontrer des pilotes, participer à des concours, assister à des shows, voir des expositions... Demandez le programme !
Petit test MNC : la Kawasaki Eliminator 500 en 6 minutes

Pas le temps de visionner notre essai complet de l'Emiminator 500 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Quatre minutes seulement (bon, six en l'occurence, désolé...) pour vous placer au guidon du petit custom Kawasaki en allant directement à l'essentiel.
Le permis de conduire se dématérialise en 2024

Le célèbre papier rose cartonné peut désormais se doubler d'une version numérique, à télécharger sur son téléphone via l'application officielle France Identité. Ce permis de conduire dématérialisé se déploie progressivement en France depuis le 14 février. Explications.
Triumph Daytona 660 au prix de 9795 euros : good deal ?

Le constructeur anglais rescucite une appellation emblématique en 2024 avec sa nouvelle Daytona 660, sur la base de son excellent roadster Trident 660. Son prix contenu à 9795 euros comptera également parmi les qualités de la Triumph face à ses concurrentes. Panorama.
Sportive 1 commentaire
Il y a 10 ans : Duel R1200RT Vs FJR1300 AE, tsars de la route !

Souvenez-vous, il y a 20 ans jour pour jour, MNC publiait : "La BMW R1200RT et la Yamaha FJR1300 comptent parmi les plus souveraines des motos. En 2014, chacune fourbit et modernise méchamment ses armes pour régner. MNC les oppose dans un duel de tsars...". Aujourd'hui, la RT demeure une référence tandis que la FJR a cédé sa place à la Tracer 9 GT+.
Yamaha espérait être plus proche aux essais du Qatar

Malgré des progrès palpables, Yamaha dresse le constat de l'écart encore conséquent de sa nouvelle M1 2024 sur la concurrence au terme des derniers essais d'intersaison sur le circuit de Losail. Le directeur technique de l'équipe officiel espérait avoir davantage recollé Ducati et les autres marques européennes. Explications.
MotoGP 2024 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en créant votre compte MNC, vous commentez tous nos nos articles et nos essais , cliquez sur les publicités de nos partenaires (ça n'engage à rien !) et préservez notre indépendance !

ACTUALITÉ MNC LIVE  |   JE M'INSCRIS !

Calendrier MotoGP 2023

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2023

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2023

GP moto du Portugal 26 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  2 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 16 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 30 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 14 mai : GP de France
GP moto d'Italie 11 juin : GP d'Italie
GP moto d'Allemagne 18 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 25 juin : GP des Pays-Bas
GP moto du Kazakhstan 9 juillet : GP du Kazakhstan
GP moto de Grande-Bretagne 6 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 20 août : GP d'Autriche
GP moto de Catalogne 3 septembre : GP de Catalogne
GP moto de San Marin 10 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde 24 septembre : GP d'Inde
GP moto du Japon 1er octobre : GP du Japon
GP moto d'Indonésie 15 octobre : GP d'Indonésie
GP moto d'Australie 22 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 29 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 12 novembre : GP de Malaisie
GP moto du Qatar 19 novembre : GP du Qatar
GP moto de Valence 26 novembre : GP de Valence


SAISON 2023   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...