• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 24 septembre 2015

Moto GP : objectifs, chiffres clés et programme du GP d'Aragon

Moto GP : objectifs, chiffres clés et programme du GP d'Aragon

Le circuit Motorland d'Aragon, près d'Alcaniz (Espagne), accueille ce week-end le Grand Prix d'Aragon, quatorzième des 18 courses du championnat du monde MotoGP 2015 . Grâce à un petit "coup de pouce météo" et aux erreurs de son coéquipier à Silverstone puis à Misano , le leader du classement provisoire - Valentino Rossi himself - possède…

Imprimer

Le circuit Motorland d'Aragon, près d'Alcaniz (Espagne), accueille ce week-end le Grand Prix d'Aragon, quatorzième des 18 courses du championnat du monde MotoGP 2015. Grâce à un petit "coup de pouce météo" et aux erreurs de son coéquipier à Silverstone puis à Misano, le leader du classement provisoire - Valentino Rossi himself - possède 23 points d'avance sur Jorge Lorenzo.

Lorenzo chasse Rossi, Marquez traque Lorenzo !

A 36 ans, "l'ogre de Tavullia" se dirige avec la même gourmandise qu'à ses débuts en GP (1996 !) vers un dixième titre mondial, au nez et à la barbe(ichette) de rivaux jusqu'à 14 ans plus jeunes... Le secret de cette longévité ? Une véritable passion pour la course moto, qu'il assouvit en la pratiquant sous toutes ces formes ! 

Alors que sa riche carrière pourrait l'inciter à couler des week-ends paisibles loin des moteurs, le Docteur passe au contraire tout son temps libre à moto : en tout-terrain pendant ses entraînements, en dirt track sur les pistes de son célèbre ranch, à Misano avec une R1 de série... et même sur une mini-moto comme ce week-end en Italie avec des pilotes tels que Pasini, Antonelli et Migno !

Malgré son talent et son envie, Valentino Rossi parviendra-t-il à poursuivre son festin ce week-end en Aragon, sur une piste d'Alcaniz où il ne s'est jamais imposé et ne compte qu'une troisième place comme meilleur résultat ? Toutes les réponses à suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

A 22 ans, le tenant du titre Marc Marquez (ci-dessous avec son frère Alex lors d'un de leurs entraînements en VTT)  est le moins âgé des candidats en lice pour coiffer la couronne mondiale 2015. Néanmoins, même s'il est revenu au troisième rang au provisoire grâce notamment à sa victoire "tactique" à Misano, l'officiel Honda compte pas moins de 63 points de retard sur le leader suite à ses quatre chutes.

L'espagnol, tombé sous la pluie l'an dernier en Aragon, aura bien du mal à obtenir un troisième titre consécutif en MotoGP, à moins que les officiels Yamaha subissent un important revers. En revanche, il peut légitimement briguer la deuxième place actuellement défendue par Lorenzo.

Avec cinq courses encore à disputer, le n°93 a encore l'opportunité de combler les 40 points qui le séparent du majorquin, et ce d'autant plus "facilement" si Lorenzo reste sur son actuelle mauvaise passe : le n°99 n'a terminé "que" 4ème lors de l'avant-dernière course à Silverstone, avant de se faire piéger par des pneus froids à San Marin. 

La mission de Marquez ne sera néanmoins pas facile, car Lorenzo a le talent et les ressources nécessaires pour jouer de nouveau la gagne dès ce week-end en Aragon, où il s'était imposé pour la première fois l'an dernier et où il ne compte que des podiums depuis l'introduction du superbe tracé espagnol dans le calendrier en 2010.

Zarco en piste pour son premier titre mondial !

Enfin, impossible d'aborder le Grand Prix d'Aragon 2015 sans évoquer le possible couronnement de la fantastique saison Moto2 de Johann Zarco. Fort de son incroyable avance de 93 points sur le champion en titre Esteve Rabat, le pilote français peut décemment rêver de coiffer sa première couronne mondiale avant même la tournée d'outre-mer !

GP d'Aragon : les chiffres clés

  • Le tracé Motorland d'Aragon, qui a accueilli son premier Grand Prix en 2010, était alors le sixième circuit espagnol à être utilisé en Grand Prix avec ceux de Jerez, Catalunya, Jarama, Montjuich et Valence.
  • Casey Stoner y a remporté la première course MotoGP en 2010 sur Ducati. Honda s'y est imposé les trois années suivantes en 2011, 2012 et 2013 tandis que Yamaha décrocha sa première victoire sur ce circuit en 2014.
  • Onze des 15 courses disputées en Aragon toutes catégories confondues ont été remportées par des espagnols. Les seuls pilotes non-espagnols à s'être imposés sont l'australien Casey Stoner (MotoGP en 2010 et 2011) et les italiens Andrea Iannone (Moto2 en 2010) et Romano Fenati (Moto3 en 2014). Par ailleurs, la dernière victoire en MotoGP d'un non-espagnol sur un tracé situé dans la péninsule ibérique est celle de Casey Stoner à Jerez en 2012 sur la Honda officielle. Soit 13 courses d'affilée remportées par un espagnol à domicile.
  • Le Motorland a accueilli l'an dernier la 800ème course de l'histoire de la catégorie reine.
  • Le Motorland Aragón est avec le Circuit des Amériques d'Austin l'un des deux seuls circuits du calendrier actuel où Valentino Rossi n'a jamais gagné en MotoGP.
  • Maverick Vinales a remporté l'épreuve Moto2 en Aragón l'an dernier après s'être qualifié en pole position pour la première et unique fois de sa seule saison dans la catégorie intermédiaire.

Il lui "suffit" pour cela de reprendre 7 points supplémentaires à "Tito" Rabat et de ne pas en concéder plus de dix à Alex Rins, le brillant débutant espagnol actuellement troisième au provisoire.

Au regard de sa maîtrise absolue sur le plateau Moto2, le cannois cherchera sans doute à sceller ce premier titre français depuis celui de Mike di Meglio en 2008 par une nouvelle victoire.

Une façon pour Johann de concrétiser avec la manière une saison exceptionnelle, lui qui est déjà à égalité de victoires (7) avec les plus "capés" des pilotes tricolores en Grands Prix depuis son superbe succès à Misano !

Au-delà de ce record "franco-français" déjà flatteur, Johann peut aussi devenir le pilote le plus victorieux en une saison de Moto2 : le record appartient - pour l'instant ? - à Toni Elias, auteur de sept succès lors de la première campagne Moto2 en 2010. Le n°5 peut donc dépasser ce record dès ce week-end, pour la 100ème course de l'histoire du Moto2 !

Déclarations des pilotes avant la course

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar Factory :  "Comme je le dis souvent, chaque course suit sa propre histoire. Il reste cinq courses d'ici la fin de la saison. Je ne sais pas si c'est beaucoup ou peu, ça dépend du point de vue, mais je sais qu'il sera important de remporter des courses".

"Nous allons maintenant en Aragon, une piste où nous avons fait un test il y a quelques semaines. Les résultats avaient été positifs mais Jorge, mon coéquipier, avait lui aussi été très rapide. Nos adversaires sont généralement assez forts là-bas et ce devrait être un week-end difficile".

"Nous devrons bien travailler dès la première journée et espérer que les données de notre test puissent nous aider. L'ambiance au sein du team est très bonne, je me sens bien et nous sommes prêts à remonter sur le podium !"

Jorge Lorenzo, Yamaha-Movistar Factory :  "À Misano comme à Silverstone, le classement final n'a pas été celui que nous espérions. C'était très décevant, surtout au vu du rythme que nous avions eu durant tout le week-end. Malheureusement, nous nous sommes retrouvés dans une situation difficile pour la course deux fois de suite. La lutte pour le titre va être dure maintenant, mais je crois en moi et le team aussi. Nous devons essayer jusqu'à la fin et nous battre à chaque course pour reprendre des points à Vale".

"Il pilote bien et il a marqué d'importants points sur les dernières courses, mais je suis certain que nous pourrons mieux faire sur les cinq dernières et nous sommes prêts à nous battre".

"Ce week-end nous serons en Aragón et même si la piste d'Alcañiz n'est pas l'une de mes préférées, j'en garde de bons souvenirs parce que nous avions remporté une grande victoire l'an dernier, dans des conditions difficiles. Je ne vais pas baisser les bras et ce week-end ce sera notre première opportunité de prolonger la lutte pour le titre sur les dernières manches".

Marc Marquez, Honda-Repsol Factory : "Après une course étrange à Misano, je suis impatient d'aller en Aragón ce week-end !".

"De toute la saison, c'est la piste que je préfère et nous avons eu de bons résultats là-bas, sauf l'an dernier puisque la pluie avait malheureusement affecté la course (et entraîné sa chute, NDLR) !"

"La première et la dernière section de la piste sont assez techniques et il faut vraiment travailler sur le set-up pour bien passer les courbes".

"Espérons que nous aurons une course "normale" ce week-end, avec du beau temps, afin de travailler dur dès le vendredi et d'être prêts à nous battre le dimanche".

Dani Pedrosa, Honda-Repsol Factory :  "La course de Misano a été décevante, mais je l'ai déjà mise derrière moi..."

"Ça avait été compliqué en Aragón ces deux dernières années et j'espère donc avoir une course sans incident cette année (Pedro reste sur deux chutes consécutives en Aragon : en 2013 suite à un high side dû à un capteur endommagé par Marquez et en 2014 après une glissade sous pluie, NDLR). 

"J'aime aller en Aragon et avoir l'opportunité de courir devant nos fans, ça nous donne évidemment une motivation en plus et nous allons essayer de leur offrir un beau spectacle. Nous verrons comment sera la météo et j'espère que je pourrai me battre pour la victoire".

Andrea Dovizioso, Ducati Factory/Open : "Evidemment, nous voulons ce week-end effacer la déconvenue de la dernière course (respectivement 7ème et 8ème à Misano, Iannone et Dovizioso ont perdu de gros points en refusant de changer de moto malgré les demandes de leur team, NDLR)... Aragón est une piste sur laquelle je me sentais bien l'année dernière avant qu'il se mette à plevoir et que je chute... C'est un circuit particulier, donc intéressant pour nous avec la GP15 car il va nous donner une idée plus précise de notre compétitivité. J'attends beaucoup de choses de ce week-end".

Andrea Iannone, Ducati Factory/Open : "Malheureusement, la semaine dernière j'ai trébuché alors que je m'entraînais. En tombant, j'ai mis les bras en avant pour me protéger, mais j'ai fait un mouvement brusque et mon épaule s'est de nouveau déboîtée (lire MNC du 21 septembre : Iannone se luxe l'épaule pendant son footing, NDLR)". 

"J'ai fait quelques séances de physiothérapie à raison de deux heures par jour, mais ce sera certainement un week-end difficile pour moi".

"La piste d'Aragon comporte en effet beaucoup de changements de direction et de dénivelés, ainsi que de gros freinages".

"Je ne serai bien évidemment pas à 100% de mes capacités, mais au moins je serai présent".

Nicky Hayden, Honda-Aspar Open : "J'ai chuté en m'entraînant en Italie et je me suis cassé le pouce. J'ai consulté des docteurs et passé des scanners, et j'ai bon espoir de pouvoir participer au GP d'Aragon ce week-end, mais on jugera de mon état vendredi".

"Malheureusement il s'agit du pouce droit, ce qui est toujours plus pénalisant pour piloter. J'ai cependant reçu beaucoup de soins durant les derniers jours et je me sens de mieux en mieux".

"Nous n'avions pas une saison facile jusqu'ici (19ème au provisoire avec seulement 12 points marqués, NDLR) et ce revers ne va évidemment pas l'arranger..."

"Mais les blessures font partie du jeu, au même titre que le réglage de votre moto ! Espérons que nous puissions aller en Aragon et avoir néanmoins un week-end positif".

Cal Crutchlow, LCR Honda : "Espérons qu'on fera mieux que sur les derniers Grand Prix. C'est traditionnellement un circuit favorable aux Honda, mais ça ne signifie pas forcément que ce sera adapté à notre package cette année. J'aime bien ce circuit, il est beau et large avec des virages sympas , donc j'espère qu'on pourra tirer parti de tout le potentiel de la moto et que je pourrai progresser et faire du bon boulot. Les prévisions météo ont évolué donc j'espère que qu'on aura une course sur le sec".

"On souhaite tous une course sur le sec et un week-end sans pluie pour travailler correctement sur les réglages et faire les quelques essais dont on a besoin sur ce circuit. On a quelques trucs à tester ce week-end et on espère voir des progrès".

Horaires du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2015

Vendredi 25 septembre

  • Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 2 MotoGP : de 14h05 à 14h50

Samedi 26 septembre 

  • Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50

Dimanche 27 septembre

  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ Course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00

Les records MotoGP à Aragon

Temps de la pole: Marc MARQUEZ 1'47.187 170.5 Km/h
Meilleur tour en course: Lap: 5 Jorge LORENZO 1'49.107 167.5 Km/h
Record du meilleur tour en course: 2013 Dani PEDROSA 1'48.565 168.3 Km/h
Meilleur tour du circuit: 2014 Marc MARQUEZ 1'47.187 170.5 Km/h
  • Pole 2014 : Marc Marquez en 1'47.187  
  • Record du meilleur tour en course : Dani Pedrosa en 2013 en 1'48.565
  • Record absolu du circuit : Marc Marquez en 2014 en 1'47.187

      .

      .

      .

      A lire aussi sur le Journal moto du Net

      Premier semestre 2024 excellent pour les gros cubes, lent pour les 125

Le marché français du motocycle est stable, avec 110 257 immatriculations enregistrées au premier semestre 2024 (-0,8%)... Certes, mais sur la même période les 125 cc ont baissé de -7,5 % tandis que les grosses cylindrées résistent à +1,8 %. Bilan !
      Et si Marc Marquez ne gagnait plus en MotoGP ?

Deux ans et huit mois séparent Marc Marquez de sa dernière victoire en MotoGP, décrochée sur Honda lors du Grand Prix de San Marin 2021. Désormais sur Ducati, l'octuple champion du monde est de retour sur le podium… mais pas encore sur la plus haute marche, même sur son circuit du Sachsenring !
      Allemagne 6 commentaires
      Remontée de files à moto : l'expérience sans fin

Huit ans (!) déjà que l'État botte en touche sur la remontée de files à moto et scooter au lieu de légaliser cette pratique indispensable à la fluidification du trafic. Huit ans (!!) que la Circulation interfiles (CIF) fait l'objet d'une expérimentation grandeur nature dans plusieurs départements... de nouveau reconduite jusqu'au 15 septembre 2024 !
      Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
      Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
      Guides pratiques 1 commentaire

      Calendrier MotoGP 2024

      Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

      GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
      GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
      GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
      GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
      GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
      GP de France moto 12 mai : GP de France
      GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
      GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
      GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
      GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
      GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
      GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
      GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
      GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
      GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
      GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
      GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
      GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
      GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
      GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
      GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
      GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
      GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
      GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

      SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

      • En savoir plus...