• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FORMATION ACCÉLÉRÉE
Paris, le 8 novembre 2019

Iker Lecuona sur la KTM Tech3 de Miguel Oliveira au GP de Valence

Iker Lecuona remplace Miguel Oliveira au GP de Valence sur la KTM Tech3

Le pilote de Moto2 Iker Lecuona va découvrir la MotoGP KTM avec un peu d'avance puisque la nouvelle recrue de Tech3 remplacera son prochain coéquipier Miguel Oliveira dans 10 jours pour la finale à Valence (Espagne) ! Explications.

Imprimer

La vie est décidément loin d'être un long fleuve tranquille chez KTM qui s'enlise sur cette fin de saison MotoGP 2019 : le pilote portugais Miguel Oliveira, meilleur représentant - et de loin ! - de l'écurie satellite Tech3 ne participera pas au GP de Valence (Espagne) prévu le 17 novembre pour reposer son épaule droite fraîchement opérée en Autriche.

Oliveira avait déjà déclaré forfait dimanche dernier au GP de Malaisie après quelques tours en essais libres, en raison des douleurs provoquée par cette blessure qui le mine depuis le GP de Grande-Bretagne. Blessure par ailleurs consécutive à un accrochage à Silverstone provoqué par... Johann Zarco, alors encore pilote officiel KTM !

Opéré dans la foulée de la course malaise, le n°88 portugais doit suivre une convalescence d'environ deux mois : "mais il sera totalement remis pour les premiers Tests de Sepang en février, ce qui était l’objectif principal", positivise le team manager de KTM Tech3, Hervé Poncharal, qui a par conséquent décider de faire appel à Iker Lecuona...

Quiqui c'est Lecuona ?!

"Iker qui ?!". Mais si : ce jeune pilote originaire de Valence, justement, qui officie dans le team American Racing KTM en Moto2 et a été promu l'an prochain sur la RC16 Tech3, à la place de l'inexistant Hafizh Syarhin. Rappelons par ailleurs que Brad Binder remplacera Johann Zarco dans la structure officielle, ce qui n'a pas manqué de vexer Oliveira ci-dessous qui briguait le poste !

Autrement dit : Lecuona, 11ème au provisoire Moto2 avec 90 points, découvrira sa future MotoGP avec quelques jours d'avance et en conditions réelles, au lieu de faire ses premiers tours de roue lors des traditionnels essais au lendemain du GP de Valence... Sacrée pression pour des débuts parmi l'élite à 20 ans !

Iker Lecuona sera par ailleurs remplacé sur sa Moto2 American Racing par Sean Dylan Kelly, qui fera lui aussi la découverte d'une nouvelle catégorie : l'américain roule actuellement en championnat étasunien Moto America. Vous avez dit "selles musicales" ?!

"Avoir cette opportunité pour mon Grand Prix à domicile est une fierté pour moi", se réjouit Iker Lecuona ci-dessus. "Il faut que je savoure cette belle expérience, mais avant tout que j'en apprenne autant que possible pour l'avenir. Tout ceci n'aurait pas été possible sans l'aide et les encouragements d'Hervé Poncharal, ainsi que d'Eitan Butbul et de la formidable équipe d'American Racing, qui m'ont aidé à grandir en tant que pilote et en tant que personne".

"Je souhaite aussi adresser mes vœux à mon futur coéquipier Oliveira pour le meilleur rétablissement possible. Je ferai de mon mieux à Valence, comme je le fais toujours", prévoit le n°27, dont le meilleur résultat cette saison est sa récente troisième place au Grand Prix de Thaïlande Moto2.

Le valencien sera effectivement en terrain connu sur "son" circuit Ricardo Tormo, où il a justement signé sa meilleure performance en championnat du monde l'année dernière avec une splendide deuxième place derrière... Miguel Oliveira. A croire que ces deux là sont destinés à se coller au train !

MNC a en tout cas hâte de mesurer le potentiel de ce nouveau débutant en catégorie reine, qui possède un style sacrément "engagé" : la preuve avec cette vidéo réalisée il y a quelques années dans laquelle Iker Lecuona est en totale dérive de l'arrière sur un supermotard... alors que sa roue avant décolle violemment sur les imperfections du bitume ! 

Enfin, dernier "détail" notable à propos de ce remplacement de dernière minute : Miguel Oliveira occupe la 17ème place au provisoire MotoGP avec 33 points, juste devant un certain... Johann Zarco (30 pts) ! Le français sera donc en mesure de lui passer devant à l'occasion lors de cette finale qu'il disputera sur la Honda LCR de Nakagami ! Comme un ultime pied de nez à KTM ?!

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Daytona 660 : le Petit test MNC en 5 minutes

Pas le temps, le courage ou le besoin de visionner notre essai complet de la Daytona 660 ? Optez pour notre formule allégée : le Petit test Moto-Net.Com ! Cinq minutes suffisent pour vous placer au guidon de la nouvelle sportive - de route - Triumph en allant directement à l'essentiel.
Essai MT-09 2024 : Yamaha révolutionne son roadster

La MT-09 a soufflé cet hiver ses 10 bougies ! Yamaha lui offre comme cadeau une profonde mise à jour 2024 pour fêter ce cap important…. Et pour lui permettre surtout de régner sur le segment des roadsters "maxi-mid-size" composé notamment des Z900, Street Triple 765 et 990 Duke. Test MNC !
Nouveautés 2024 2 commentaires
Essai Honda CBR600RR 2024 : C'est Bon de la Revoir !

Retirée du catalogue européen en 2017, la Honda CBR600RR fait son retour avec son 4-cylindres en ligne de 121 ch et son silencieux sous la selle caractéristique. Comme au bon vieux temps du Supersport ! Moto-Net.Com l'a (re)découverte sur le circuit de Portimao (Portugal)... sous la pluie. Essai.
Essai vidéo Honda CBR1000RR-R Fireblade SP 2024

Honda met un peu d'eau dans son vin pour déradicaliser son incendiaire CBR1000RR-R 2024... Manque de bol : l'eau en question s'est écoulée jusqu'au circuit de Portimao où Moto-Net.Com s'est mouillé pour amadouer les 217,6 ch de la Fireblade haut de gamme SP, avec gestion électronique de l'amortissement Öhlins ! Récit dans notre essai vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2024

Deux semaines après sa démonstration à Austin (Texas, USA), Maverick Vinales pourra-t-il confirmer à Jerez où l'an dernier, son coéquipier chez Aprilia avait signé la pole position ? Les pilotes espagnols sont nombreux à vouloir briller à domicile : MNC attend notamment Marc Marquez et Pedro Acosta au tournant… ou plutôt dans le dernier virage !
Manifestations contrôle technique : forte mobilisation contre le CT2RM

Plusieurs dizaines milliers de motards - 38 000 selon le ministère de l'intérieur - ont participé aux manifestations de la Fédération française des motards en colère (FFMC) contre le contrôle technique moto et scooter, qui est officiellement entré en vigueur ce lundi 15 avril.
Essai Metzeler Roadtec 02 : le pneu supersport-GT

Capacités sportives et qualités routières : voilà le délicat compromis auquel propose de répondre le nouveau pneu Metzeler Roadtec 02 et son intrigante bande de roulement décrite comme adaptative. Moto-Net.Com l'a testé sur plusieurs types de motos pour vérifier si les promesses sont tenues. Essai complet, vidéo incluse.
Le marché moto et scooter en France résiste bien en mars 2024

Malgré une météo délicate et un calendrier désavantageux à négocier, les motos et scooters se tirent plutôt bien de ce troisième mois de l'année 2024 : MNC observe un recul de -4 % des 125, un repli de -1,4 % des gros cubes…. et un effondrement de -27,3% des 3-roues. Bilan !
Pourquoi Fabio Quartararo resigne avec Yamaha jusqu'en 2026 ?

La décision de Fabio Quartararo de prolonger chez Yamaha deux saisons supplémentaires interpelle au regard du manque de compétitivité de la M1. Le niçois de 24 ans s'en explique par les moyens déployés pour revenir au sommet du MotoGP, tandis qu'Aprilia ne lui aurait pas fait d'offre…
MotoGP 2024 9 commentaires
  • En savoir plus...