• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS QUALIFICATIFS QATAR
Paris, le 17 mars 2018

GP du Qatar - Qualifs : Zarco ouvre la saison 2018 avec une pole record !

GP du Qatar - Qualifs : Zarco ouvre la saison 2018 avec une pole record !

Johann Zarco illumine le début de saison MotoGP 2018 en s'emparant de la pole position du GP du Qatar devant Marc Marquez et Danilo Petrucci. Le pilote Tech3, auteur de sa troisième pole en catégorie reine, bat au passage le record du circuit de Losail détenu depuis dix ans par Jorge Lorenzo !

Imprimer

Malgré une petite glissade en FP4, Johann Zarco réalise une parfaite entame de saison 2018 au Qatar : le pilote tricolore est monté en puissance en qualifications pour signer le temps de référence dans les dernières minutes.

Mieux encore : son chrono en 1'53.680 abaisse de 0,247 sec le précédent record du circuit, signé en 2008 (!) par Jorge Lorenzo sur la Yamaha officielle chaussée de pneus Michelin de qualifications !

Rappelons que ce type de pneus de "qualifs" - dont la durée de vie n'excédait pas un tour lancé - ne sont plus utilisés en MotoGP : désormais, les pilotes n'ont accès qu'à des pneus course. Autre détail important : l'aspect "hybride" de la M1 du pilote cannois. Sa Yamaha est équipée du moteur 2017, des carénages et ailerons 2018... mais conserve le châssis 2016 que le pilote Tech3 a préféré garder après les essais hivernaux !

Le n°5, déjà le plus rapide lors des derniers essais d'intersaison sur ce circuit, décroche sa troisième pole position en MotoGP après celles obtenues aux Grands Prix du Pays-Bas puis au Japon l'an passé. "Zarco-corico" réalise une performance à la fois aussi marquante sportivement que psychologiquement : signer la première pole de l'année est un excellent moyen d'afficher ses prétentions !

Zarco loin devant les Yamaha officielles

Marc Marquez, qui n'apprécie pas le circuit du Qatar, place sa Honda à la deuxième place sur la grille à 0,202 sec de la pole. Si le champion du monde en titre n'a jamais été en mesure d'apparaître en haut de la feuille des temps, il s'est néanmoins maintenu dans le Top 5 pendant toute la séance. A n'en pas douter, Marquez sera au rendez-vous sur la durée de la course.

Danilo Petrucci - qui a perdu 6 kg cet hiver pour préserver son pneu arrière - attaque lui aussi de belle manière sa saison 2018 sur sa Ducati Pramac, qui bénéficie des mêmes configurations que les GP18 d'usine. Seule - grosse - différence pour "Petrux" : sa moto est parfois utilisée pour valider des pistes défrichées par Lorenzo ou Dovizioso, ce qui agace parfois le pilote satellite. 

Cal Crutchlow place sa Honda au quatrième rang devant Andrea Dovizioso, qui a squatté les avant-postes de pratiquement toutes les séances d'essais. Le pilote officiel Ducati, longtemps en tête des qualifs, n'est cependant pas parvenu à rejoindre les trois premiers pilotes sous la barre décisive des 1'54.

"Dovi" précède Rins, Pedrosa et Rossi, huitième de ces qualifications à sept dixièmes de la pole. Le nonuple champion du monde devance Jorge Lorenzo - rapide sur les premiers secteurs -, Jack Miller, Andrea Iannone et… Maverick Viñales, qualifié 12ème sur ce même circuit où il avait remporté sa première victoire avec Yamaha l'an passé !

Le contraste est stupéfiant entre la pole record de la M1 privée de Zarco et les lointaines positions de Rossi et Viñales sur les Yamaha d'usine, en toute logique censées être plus performante notamment sur un plan mécanique. Dans le clan Yamaha, les mines sont crispées et tout le monde a en mémoire la saison dernière ratée à cause des soucis de motricité de la M1...

Rossi ne veux rien regretter

Cette situation - déjà - préoccupante amène aussi à s'interroger sur la décision très précoce de Valentino Rossi de reconduire son contrat jusqu'en 2020. Pas facile en effet de rester motivé si le matériel s'ajoute à l'âge pour éloigner ses espoirs de 10ème titre mondial... Surtout quand on sait que le n°46 aura 41 ans passés à la fin de son contrat !

"Je serai un des premiers à tenter ce pari, mais je pense que tous les pilotes présents ici en sont capables', estime la star transalpine. "Oui, physiquement ça sera difficile, mais c’est faisable. Tout dépend de la motivation", répète à l'envie le Docteur... pour se convaincre ? La réalité est que Rossi ne veut rien regretter, quitte à tenter la "saison de trop"...

 "Je repense à Troy Bayliss et à Michael Schumacher qui ont stoppé leur carrière, puis qui sont revenus sur leur décision au bout de quelques temps car la compétition leur manquait (Bayliss roule de nouveau en Superbike australien, à 48 ans, NDLR). Je ne veux pas me retrouver dans ce cas de figure, à arrêter de courir pour finalement me rendre compte que j'aurai pu continuer une ou deux saisons supplémentaires", avoue-t-il avec une franchise désarmante au regard de son palmarès. 

Cette séance de qualifications s'est déroulée en début de soirée, sous le coûteux dispositif lumineux du tracé qatari, dans des conditions nettement plus fraîches que pendant les essais de l'après-midi. Ces conditions davantage propices à la performance sont aussi plus révélatrice des forces en présence dans la mesure où la course disputera demain dans la même tranche horaire (départ à 17h00).

Grille de départ MotoGP du Grand Prix du Qatar 2018

Horaires du GP du Qatar 2018

Dimanche 18 mars 2018

  • 11h40-12h00 : Warm-up Moto3
  • 12h10-12h30 : Warm-up Moto2
  • 12h40-13h00 : Warm-up MotoGP
  • 14h00 : Course Moto3
  • 15h20 : Course Moto2
  • 17h00 : Course MotoGP

Le Grand Prix du Qatar, comme les 19 courses de la saison MotoGP 2018, est à suivre tout le week-end sur MNC Live et MNC Sports : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph propose sa Street Triple 765 R ''A2'' aux nouveaux motards !

C'est une petite modification qui risque de faire grand bruit chez les nouveaux permis moto : à la rentrée prochaine (septembre 2024), il sera possible de se rôder sur une Street Triple 765 R ! En limitant son 3-cylindres à 95 chevaux et grâce à un kit 35 kW (47,5 ch), le ''roadstar" de Triumph devient compatible avec le permis A2. Yummie !
Les petites vieilles Yamaha de GP roulées par Rossi, Rea et compagnie

Fondé en 2021, le Yamaha Racing Heritage Club a pour objectif de protéger et célébrer le riche patrimoine de Yamaha en Grand Prix moto, World Superbike, Motocross et Rallye Raid. Certaines machines, présentes à Jerez pour les Yamaha Racing Experience, ont été pilotées par de grands champions : Rossi, Rea, Cadalora, Canepa, etc. Retour en vidéo !
La relève du champion turc Toprak Razgatlioglu est déjà assurée !

Zayn a déjà énormément de succès sur Instagram : le fils de Kenan ''quintuple champion de World Supersport'' Sofuoglu avait notamment fait sensation sur internet en pilotant seul une Goldwing à 3 ans, en conduisant une Ferrari à 4 ans… Cette année, le mini n°54 vient de remporter ses premières victoires à moto et en kart. Ça promet...
Essai vidéo du pneu moto Pirelli Scorpion Trail 3

Moto-Net.Com teste le nouveau pneu Pirelli Scorpion Trail 3 destiné aux motos trails aux tendances sportives. Notre vidéo de l'essai.
Quelles sont les meilleures motos maxitrails 2024 à plus de 16 000 euros ?

A la recherche d'une moto baroudeuse neuve à partir de 16 000 euros ? Plusieurs maxitrails se dressent sur votre chemin ! La sélection Moto-Net.Com avec leurs caractéristiques, prix, qualités et défauts mais aussi nos essais et nos avis. Suivez le guide MNC de la catégorie reine des trails.
Guides pratiques 1 commentaire

Calendrier MotoGP 2024

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2024

GP moto du Qatar 10 mars : GP du Qatar
GP moto du Portugal 24 mars : GP du Portugal
GP moto d'Argentine  07 avril : GP d'Argentine (annulé)
GP moto des Amériques 14 avril :  GP des Amériques
GP moto d'Espagne 28 avril : GP d'Espagne
GP de France moto 12 mai : GP de France
GP moto de Catalogne 26 mai : GP de Catalogne
GP moto d'Italie 02 juin : GP d'Italie
GP moto du Kazakhstan 16 juin : GP du Kazakhstan (reporté)
GP moto des Pays-Bas 30 juin : GP des Pays-Bas
GP moto d'Allemagne 07 juillet : GP d'Allemagne
GP moto de Grande-Bretagne 04 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 18 août : GP d'Autriche
GP moto d'Aragon 01 septembre : GP d'Aragon
GP moto de San Marin 08 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Inde22 septembre : GP d'Inde (annulé)
GP moto du Kazakhstan22 septembre : GP Kazakhstan (annulé !)
GP moto de San Marin 22 septembre : GP d'Emilie-Romagne
GP moto d'Indonésie 29 septembre : GP d'Indonésie
GP moto du Japon 06 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 20 octobre : GP d'Australie
GP moto de Thaïlande 27 octobre : GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie 03 novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 17 novembre : GP de Valence

SAISON 2024   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...